L'internet des droites extrêmes

REVUE RÉSEAUX

Dans différents pays d’Europe se manifestent depuis plusieurs années un ensemble assez hétérogène de mouvements politiques à l’idéologie qualifiée parfois d’« identitaire », de « nationaliste », de « populiste », de « réactionnaire », reprenant à leur compte une rhétorique et des référents appartenant classiquement à l’extrême droite. Ces mouvements recourent aux nouvelles technologies de l’information et aux formes de communication et de diffusion qu’elles rendent possibles, pour organiser leurs actions et évènements et élargir les réseaux existants. Le déploiement de certains de ces collectifs passe aujourd’hui par ces technologies et une part essentielle de leur communication se déploie dans l’espace numérique. Ce numéro de Réseaux entend décrypter ce phénomène afin d’en saisir les modalités d’émergence et les logiques d’extension, sans ignorer les enjeux sociétaux qui lui sont liés. S’il existe des formes de participation adossées aux dispositifs sociotechniques disponibles, quelles sont les modalités d’engagement que ces dispositifs impliquent dans les droites extrêmes ? En croisant les visées sociohistoriques et politologiques, en abordant des questions de méthodologie d’analyse de ces formes d’action collective mobilisant les TIC, les possibilités d’une recherche sur ces aspects seront interrogées, à l’entrecroisement de la sociologie de l’espace public, de l'internet, des mouvements sociaux, de l’action collective, des discours publics, de l’analyse de l’extrême droite et des mouvements réactionnaires.

Version papier : 30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Réseaux n°202
Parution : juin 2017
ISBN : 9782707196446
Nb de pages : 240
Dimensions : 160 * 240 mm

REVUE RÉSEAUX

La revue Réseaux.Communication - Technologie - Société, créée en 1982 par Patrice Flichy et Paul Beaud, s'intéresse à l'ensemble du champ de la communication en s'axant tout particulièrement sur les télécommunications. Les mass-médias et l'informatique sont également abordés. La télévision a notamment constitué le thème d'un nombre important de numéros. La réflexion sur la communication étant à l'origine de nombreux débats au sein des sciences sociales, des numéros sont aussi consacrés à des questions d'ordre théorique ou méthodologique. Bien qu'orienté plutôt vers la sociologie, Réseaux souhaite traiter les problèmes de la communication de façon pluridisciplinaire.

Table des matières

Les auteurs
Présentation

• Les agitateurs de la toile, par Elsa Gimenez et Olivier Voirol
Dossier : L’Internet des droites extrêmes
• Nous et les Autres. L’altérité sur les sites web des extrêmes droites en France, par Caterina Froio
• Scènes médiatiques et arènes de discours. Formes d’engagement dans un monde perdu, par Christine Servais
• Pathologies de l’espace public et agitation fasciste. Leçons de la théorie critique, par Olivier Voirol
• Présentation de « portrait de l’agitateur américain » de Leo Löwenthal et Norbert Guterman, par Elsa Gimenez et Olivier Voirol
• Portrait de l’agitateur américain, par Leo Löwenthal et Norbert Guterman
• Des « fachos » dans les rues aux « héros » sur le web. La formation des militants identitaires, par Samuel Bouron
• Une communication par les marges du parti ? Les groupes Facebook proches du Front national, par Alexandre Hobeika et Gaël Villeneuve
• Observer Les Observateurs. Du pluralisme médiatique au populisme anti-islam, analyse d’un site de « réinformation » suisse et de ses connexions, parThomas Jammet et Diletta Guidi
• La rumeur du Pizzagate durant la présidentielle de 2016 aux États-Unis. Les appuis documentaires du numérique et de l’Internet à l’agitation politique, par Franck Rebillard
Varia
• Les témoins du désir : Freud, Dewey, Mead et la pertinence contestée de la sociologie de la psychanalyse, par Jean-Baptiste Lamarche
• Attendre le signal. Une analyse des pratiques de synchronisation de l’événement
avec sa retransmission télévisée en direct, par Laurent Camus
Notes de lecture
Data-centric Biology: A Philosophical Study, de Sabina Leonelli, Chicago, University of Chicago Press, 2016, par Giulia Anichini
[E]-réputation. Médiation, calcul, émotion, de Camille Alloing,
Paris, CNRS Éditions, 2016, par Baptiste Kotras
Des amateurs dans les médias. Légitimités, autonomie, attachements, dir. par Benjamin Ferron, Nicolas Harvey et Olivier Trédan, Paris, Presses des Mines Paris Tech, 2015, par Catherine Lejealle
Black America. Une histoire pour l’égalité et la justice (XIXe-XXIe siècle), de Caroline Rolland-Diamond, Paris, La Découverte, 2016, par Adrienne Sala
Résumés/Abstracts.