Produire les données à la frontière de plusieurs mondes sociaux

REVUE RÉSEAUX

Les outils informatiques sont aujourd’hui au coeur du travail scientifique aussi bien dans les sciences de la vie que dans les sciences sociales, mais ils sont également à l’origine des services numériques offerts dans de nombreux secteurs de la vie quotidienne.
Après avoir étudié il y a quelques années la sociologie des bases de données, l’activité des codeurs, Réseaux revient sur cette question dans ce numéro sous un angle différent, celui de l’étude des pratiques des scientifiques et des concepteurs de services numériques. Les uns comme les autres produisent réellement les données dans les deux acceptions du terme. D’une part, ils les font exister, ils les structurent, les stabilisent et d’autre part ils les présentent, ils les montrent, les font connaître.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Réseaux
Parution : 26/06/2021
ISBN : 9782348069482
Nb de pages : 300
Dimensions : 0 * 0 mm

REVUE RÉSEAUX

La revue Réseaux.Communication - Technologie - Société, créée en 1982 par Patrice Flichy et Paul Beaud, s'intéresse à l'ensemble du champ de la communication en s'axant tout particulièrement sur les télécommunications. Les mass-médias et l'informatique sont également abordés. La télévision a notamment constitué le thème d'un nombre important de numéros. La réflexion sur la communication étant à l'origine de nombreux débats au sein des sciences sociales, des numéros sont aussi consacrés à des questions d'ordre théorique ou méthodologique. Bien qu'orienté plutôt vers la sociologie, Réseaux souhaite traiter les problèmes de la communication de façon pluridisciplinaire.
Pour s'abonner à la revue, rendez-vous sur le site Cairn.info

Table des matières

Les auteurs
Présentation

Produire les données à la frontière de plusieurs mondes sociaux, par Patrice Flichy
Dossier
L’épidémiologie computationnelle à l’ère de la Covid-19. Enjeux disciplinaires et politiques d’une spécialité fondée sur l’étude des réseaux, par Fabrizio Li Vigni
Indices, algorithmes et chasseurs-cueilleurs. Hybridation et friction des épistémologies dans un dispositif d’archéologie computationnelle, par Baptiste Kotras, Pauline De Pechpeyrou et Bernard Quinio
Open Transport Data et développement d’applications de mobilité. Un travail d’équipement à la frontière de mondes variés, par Dilara Vanessa Trupia
Traductions sociotechniques des principes axiologiques du Quantified Self. Analyse d’un corpus de brevets US dédiés à la mesure et à la gestion du sommeil, par Cédric Calvignac
Un cabinet de desseins. Des figures d’usagers au coeur de la conception de dispositifs numériques de médiation dans un musée des Beaux-Arts, par Thomas Faugeras
Varia
Rire en situation de crise. La réception sociale du Covid-19 au Cameroun sous le prisme de l’humour en ligne, par Alexandre Rodrigue Mbassi
« Stop Linky, non merci ». Mobilisations à domicile et solidarité de voisinage pour le maintien d’une société sans compteurs communicants, par Aude Danieli
Notes de lecture
Francis Chateauraynaud, Alertes et lanceurs d’alerte, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je », 2020, 128 p. Par Jérôme Lamy
Fernando Dominguez Rubio, Still Life: Ecologies of the Modern Imagination at the Art Museum, Chicago, London, University of Chicago Press, 2020, 417 p. Par Jean-Baptiste Garrocq
Anaïs Le Fèvre-Berthelot, Speak Up !Des coulisses à l’écran, voix de femmes et séries américaines à l’orée du XXIe siècle, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2020, 309 p. Par Déborah Gay
Olivier Martin, L’empire des chiffres. Une sociologie de la quantification, Paris, Armand Colin, 2020, 298 p. Par Baptiste Kotras
Résumés/Abstracts.