La plateformisation de la mode

Revue Réseaux

La mode a fait très tôt l’objet de travaux en sciences sociales tant au niveau des pratiques sociales et la demande que de l’offre et l’organisation industrielle (Tarde, 1890 ; Veblen, 1899 ; Simmel, 1904 ; m, 1928 ; Gregory, 1947 ; Barber et Lobel, 1952). À partir des années 1980, dans le monde anglophone, l’étude de la mode en tant que système (comprenant la production de l’habillement, de la beauté et du lifestyle dans les secteurs du luxe et de la grande distribution) s’est principalement penchée sur l’image, les identités de marque et les modes de consommation au détriment d’une analyse plus approfondie des modes et circuits de production (Wilson, 1985). Plutôt que de penser le secteur élargi de la mode (à savoir la production créative et/ou commerciale – à la fois matérielle et immatérielle – des marques de vêtement, accessoires, cosmétique, joaillerie et décoration/lifestyle) comme un « système » industriel (Barthes, 1967), ce dossier vise davantage à comprendre les transformations contemporaines des écosystèmes de la mode articulant un ensemble de réseaux et plateformes à des types de créations, de prescriptions et de modèles économiques associés. Un certain nombre de travaux se sont ainsi intéressés à l’industrie de la mode et son rapport aux réseaux sociaux locaux composés des créateurs, artistes, entrepreneurs, collectifs… (Crewe, 2017 ; Currid, 2007 ; McRobbie, 2016 ; Rantisi, 2004) et, plus récemment, aux nouvelles configurations économiques et culturelles de cette industrie créative suite à la diffusion massive du numérique (Rees-Roberts, 2018 ; 2020 ; Rocamora, 2017) et à sa plateformisation, processus tant économique et institutionnel (marchés, modèles, régulations...) que social et culturel (pratiques, diversité des productions, expression des identités, etc.) (Poell et al., 2022).

Version papier : 0 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Réseaux
Parution : 00/00/0000
ISBN : 9782348073892
Nb de pages :
Dimensions : 160 * 240 cm

Revue Réseaux

La revue Réseaux.Communication - Technologie - Société, créée en 1982 par Patrice Flichy et Paul Beaud, s'intéresse à l'ensemble du champ de la communication en s'axant tout particulièrement sur les télécommunications. Les mass-médias et l'informatique sont également abordés. La télévision a notamment constitué le thème d'un nombre important de numéros. La réflexion sur la communication étant à l'origine de nombreux débats au sein des sciences sociales, des numéros sont aussi consacrés à des questions d'ordre théorique ou méthodologique. Bien qu'orienté plutôt vers la sociologie, Réseaux souhaite traiter les problèmes de la communication de façon pluridisciplinaire.
Pour s'abonner à la revue, rendez-vous sur le site Cairn.info

Table des matières

Les auteurs
Présentation

La plateformisation de la mode, par Nick Rees-Roberts et Fabrice Rochelandet
Dossier
La plateformisation de la mode

À la croisée du virtuel et du matériel. La mode démocratique à l’ère du numérique, par Louise Crewe
Revue de mode sur Instagram. Stratégies infocommunicationnelles et formes d’autorité de Vogue, par Caroline Courbières
Vendre sans être une vendue. Écoresponsabilité et mise à distance de la prescription marchande sur les réseaux sociaux numériques, par Marion Michel
Instagram comme révélateur d’écosystèmes créatifs locaux ? L’exemple de Lisbonne, place émergente de la mode, par Christophe Cariou, Nick Rees-Roberts et Fabrice Rochelandet
Varia
Les effets secondaires de la crise sanitaire sur les sociabilités médiatisées des Français, par Julien Figeac, Guillaume Favre, Laëtitia Bideau, Liza Rives, Anne-Sophie Béliard et Léo Joubert
Comment déclencher une mobilisation numérique de masse ? Le cas de « L’Affaire du Siècle » sur Facebook, par Jean-Baptiste Paulhet, Clément Mabi et David Flacher
Notes de lecture
Émilien SCHULTZ et Matthias BUISSONNIER, Python pour les SHS. Introduction à la programmation pour le traitement des données, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2020, 336 p., par Christophe PRIEUR
Donald MACKENZIE, Trading at the Speed of Light.
How Ultrafast Algorithms Are Transforming Financial Markets
, Princeton, Princeton University Press, 2021, 304 p., par Tom DUTERME
Louis QUÉRÉ, La fabrique des émotions, Paris, PUF, Hors Collection, 2021, 432 p., par Pierre LACHE
Morna LAING, Picturing the Woman-Child: Fashion, Feminism and the Female Gaze, London, Bloomsbury, 2021, 303 p., par Manon RENAULT
Résumés/Abstracts