Archives

(1720 archives)
[RADIO] Amandine Gay passe à l'Heure bleue

La sociologue, militante afroféministe, réalisatrice et autrice Amandine Gay était l'invitée de Laure Adler dans l'Heure bleue sur France Inter autour de son film "Ouvrir la voix" et de son ouvrage Une poupée en chocolat. Un essai autobiographique dans lequel l'autrice s’attache à repenser les concepts de famille et de filiation, et invite par ce biais à la reconstruction de nos identités. Porté par une écriture fluide et une pensée foisonnante, ce premier ouvrage s'inscrit véritablement comme l'un des textes phares de l'année.

[ACTUALITÉ] L'histoire vue d'en bas

Youness Bousenna nous livre un entretien passionnant avec Jérémie Foa, à retrouver en ligne sur Le Monde et résume l'ouvrage en ces mots : "C’est une vision inédite de la Saint-Barthélemy que l’historien Jérémie Foa offre dans son ouvrage « Tous ceux qui tombent ».
 
Reconstituant une microhistoire soucieuse de nommer les victimes anonymes, l’historien exhume de façon émouvante les « vies minuscules » emportées lors du massacre de 1572". L'historien était par ailleurs l'invité de Xavier Mauduit dans Le cours de l'histoire sur France Culture à l'occasion des Rencontres de Blois cette année, pour une émission des plus réjouissantes !
[ACTUALITÉ] Décolonisation du temps présent

Alors qu'un nouveau référendum d'autodétermination sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie a lieu ce mois-ci, et ce dans la lignée des précédents prévus dans le cadre de l'accord de Nouméa de 1998 (qui se sont soldés par la victoire du non à 56,7% en 2018 et à 53,3% en 2020), nous vous invitons à (re)lire Une décolonisation au présent. Kanaky-Nouvelle-Calédonie : notre passé, notre avenir.
 
Cet ouvrage signé Joseph Confavreux et Mediapart se penche sur une histoire qui, si elle se passe au bout du monde, concerne le cœur de la République et pourrait constituer la première décolonisation réussie de l’État français. La Nouvelle-Calédonie, qui possède déjà un statut totalement dérogatoire au sein d’une République réputée indivisible, peut-elle servir d’exemple pour habiter ensemble un monde postcolonial ?
[VIDÉO] Faire face à l'imposture océanique avec Catherine Le Gall

Ali Laidi a reçu Catherine Le Gall pour son livre L’imposture océanique dans l'entretien de l'intelligence économique sur France 24. L'occasion pour la journaliste de revenir sur cette enquête dans laquelle elle part de ce qui se joue au Guilvinec, premier port de pêche artisanale de France, et révèle l’ampleur des dangers qui menacent les océans.

Un travail d'investigation aussi important que passionnant, qui montre comment les multinationales et leurs lobbies déguisent le pillage des ressources sous-marines et transforment les océans en véritable marché, là où sourdement cette « économie bleue » accélère la gravité du péril climatique.

[ENTRETIEN] Briser les tabous sur l'adoption transraciale avec Amandine Gay

Retrouvez Amandine Gay pour un entretien court et percutant autour de la question de l'adoption transraciale. Une manière pour la réalisatrice, et récemment autrice de l'ouvrage Une poupée en chocolat, de nous amener à déplacer le regard pour appréhender l'adoption via le prisme des expériences des personnes adoptées et racisées, mais aussi de nous pousser à repenser la construction de nos identités, ainsi que les notions de filiation et de parentalité.

Une vidéo qui s'accompagne d'un article signé Ambre Lefèvre pour Ouest France qui revient sur les éléments phares de la pensée de la sociologue et militante afroféministe.

[RADIO] De la quotidienneté politique vers une politique du quotidien

À (ré)écouter : l'émission La Terre au Carré de Mathieu Vidard consacrée à la pensée foisonnante de Geneviève Pruvost et plus particulièrement à son nouvel ouvrage Quotidien politique, dans lequel la sociologue se penche sur la fabrique du quotidien de celles et ceux qui font le choix de vivre autrement.

Une riche enquête au plus près des actrices et acteurs de ces quotidiens profondément politiques, articulée au travers du tryptique féminisme, écologie et subsistance

[ACTUALITÉ] Exposition "Zoo Humain. Au temps des exhibitions coloniales" à l'Africa Museum

La Belgique accueille depuis le 9 novembre l'exposition Zoo Humain. Au temps des exhibitions coloniales. Cette exposition itinérante initialement organisée en 2012 au Musée du quai Branly - Jacques Chirac à Paris revient à Tervuren sous un jour tout à fait nouveau, et ce à l'occasion des 125 ans de l’exposition coloniale de 1897 qui s’était tenue dans la ville.
 
On y retrouve des images et documents exceptionnels, dont certains n'avaient jamais été montrés, ainsi que des œuvres des artistes Teddy Mazina et Roméo Mivekannin qui mettent en lumière l’histoire des personnes exhibées comme des "objets d’exposition vivants" au temps des exhibitions coloniales, tel que l'illustre la vidéo de présentation de l'exposition.
[ACTUALITÉ] Comprendre l’œuvre de Jean-Gabriel Périot, cinéaste des luttes

La sortie en salle de Retour à Reims (Fragments), adaptation remarquable du récit de Didier Eribon, est l’occasion de se replonger dans l’ensemble de l’œuvre de Jean-Gabriel Périot. Auteur de plusieurs longs-métrages (Lumières d’été, Une jeunesse allemande ou Nos défaites), Jean-Gabriel Périot porte son regard vers celles et ceux qui luttent. Artisan de l’archive, le cinéaste lie fragments de vie et films préexistants, passant de l’intime au collectif, et rend leur dignité aux femmes et aux hommes oubliés de l’histoire.

Ce que peut le cinéma, livre d’entretiens entre Jean-Gabriel Périot et le philosophe Alain Brossat, propose une réflexion inédite sur son travail cinématographique. Il permet de saisir la force critique d’une œuvre qui fait dialoguer les images d’archives, le politique et l’histoire.

[RADIO] Grand entretien avec Charles Stépanoff

Nicolas Demorand a reçu Charles Stépanoff dans le Grand entretien du 7/9 sur France Inter pour son livre L'animal et la mort, dans lequel l'anthropologue interroge notre rapport au vivant au travers d'une enquête sur la chasse et les chasseurs. Il revient ainsi dans cet entretien sur son analyse fine de la relation à l'animal et de la question de la violence exercée sur le vivant, ainsi que sur l'enquête ethnographique qu'il a menée. Vous pouvez (ré)écouter l'émission ici, et si vous souhaitez associer le son à l'image son enregistrement vidéo est aussi disponible ici.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient aller plus loin, Laure Adler recevait elle aussi récemment l'auteur pour un passionnant entretien dans L'Heure bleue.

[VIDÉO] Les explorations de Dominique Carré

Olivia Gesbert a reçu dans La Grande Table sur France Culture le duo formé par l'historienne Nepthys Zwer et le géographe et cartographe Philippe Rekacewicz autour de l'ouvrage Cartographie radicale.

Comme toujours, Dominique Carré nous plonge dans un univers tout à fait singulier : ici celui des cartes radicales, celles qui dévoilent et dénoncent.