Archives

(1716 archives)
[ÉVÉNEMENT] Citéphilo, ça continue !

Le festival Citéphilo nous invite à (re)découvrir les conférences et rencontres qui s'y sont déroulées depuis le 4 novembre au travers de leurs enregistrements audio, et parfois même vidéo ! Si cette édition de l'automne 2021 s'inscrit dans le temps long et se poursuit jusqu'au 13 décembre, nous vous proposons tout de même d'entamer une petite rétrospective des rencontres qui nous ont marqués, à la manière de celle que nous proposons aussi autour des Rendez-vous de l'histoire.

[ACTUALITÉ] La pensée révolutionnaire de Frantz Fanon : 60 ans après

Le 6 décembre 1961 Frantz Fanon disparaissait, quelques jours à peine après la première parution de son ouvrage Les damnés de la terre.

Soixante ans plus tard, sa pensée est toujours aussi pertinente, et ses travaux continuent à faire leur chemin en lien avec les actualités, mais aussi au travers des recherches menées en sciences humaines et sociales qui s'inscrivent dans leur sillage.

[PRIX] Charles Stépanoff lauréat du 1er Prix de l’essai France Culture-ARTE

Le 1er Prix de l’essai France Culture-ARTE a été remis à Charles Stépanoff pour son ouvrage L'animal et la mort ce lundi 29 novembre à la Maison de la Radio et de la Musique, en ouverture du Festival international des idées Et maintenant ?.

Ce prix récompense un essai paru dans l'année et traitant d’un enjeu contemporain. Appuyé sur un considérable travail de recherche, cet ouvrage a par ailleurs vocation à s’adresser à tous les publics et ce dans une perspective d'accessibilité et de partage des connaissances.

[PRIX] Les Prix de l'Écrit Social 2021

Les délibérations du Prix de l’Ecrit Social 2021 ont eu lieu, et nous nous réjouissons de voir récompensées non pas une mais bien deux de nos parutions de l'année !

Rose-Marie Lagrave a reçu le Prix de l’Écrit social 2021 décerné par un jury pluriel composé de formateurs, de professionnels, mais aussi d’étudiants, pour son texte intitulé Se ressaisir. Autobiographie d'une transfuge de classe féministe, et Pascale Jamoulle a quant à elle reçu le Prix de l’Écrit social 2021 décerné par un jury étudiant pour son ouvrage Je n'existais plus. Les mondes de l'emprise et de la déprise.

[RADIO] Que se cache-t-il derrière les cartes ?

Cette semaine sur France Culture, Matthieu Garrigou-Lagrange recevait l'historienne Nepthys Zwer et le géographe et cartographe Philippe Rekacewicz dans l'émission Sans oser le demander, autour de leur ouvrage Cartographie radicale. Explorations.

L'occasion pour ce duo singulier et percutant de revenir aux racines de leurs questionnements, et surtout de répondre à une interrogation centrale : « Les cartes nous racontent-elles des craques ? ».

[ENTRETIEN] « La cartographie radicale est un acte social et politique »

Jade Lindgaard s'est entretenue avec Nepthys Zwer et Philippe Rekacewicz autour de leur ouvrage Cartographie radicale. Explorations et de la question de la portée politique des cartes.

Ce passionnant entretien s'accompagne par ailleurs d'un portfolio qui restitue avec finesse l'essence du travail mené par le duo de cartographes et géographes.

[PRESSE] Regards croisés sur les massacres entre voisins

Xavier de La Porte livre pour L'Obs un entretien croisé entre deux historiens : Jérémie Foa, auteur de Tous ceux qui tombent, et Hélène Dumas, autrice de Sans ciel ni terre.

Leurs ouvrages font tous deux partie de la collection « À la source », dirigée par Clémentine Vidal-Naquet avec pour projet de remettre les sources au cœur du travail d'écriture de l'histoire.

Ils y retracent l'un comme l'autre le parcours de gens ordinaires qui deviennent des tueurs, que ce soit au cours du massacre de la Saint-Barthélemy dans le cas des travaux de Jérémie Foa, ou durant le génocide des Tutsis comme le montre Hélène Dumas.

 

[VIDÉO] Après les lettres au père Noël : les lettres au président

« En prenant au sérieux ce que nombre de Français.e.s écrivent solennellement au président de la République, à découvert, il est difficile de ne pas imaginer que la vie sociale et politique, après tant de décennies de rigueur économique, de libéralisme et de chômage, a tout pour imploser. »
 
Michel Offerlé était lundi soir invité dans 28 minutes sur ARTE pour parler de son livre, coécrit avec Julien Fretel : Écrire au président. Enquête sur le guichet de l’Élysée. À deux, ils se sont attelés à l'analyse de la correspondance citoyenne adressée au président, un baromètre important de l'opinion publique. Un passage à (re)voir !
 
[VIDÉO] Bruno Latour invite à lancer la "bataille culturelle" sur l'écologie

Bruno Latour était vendredi dernier l'invité du Grand entretien de la matinale de France Inter.  Sociologue, philosophe des sciences, il publie en cette rentrée de janvier Mémo sur la nouvelle classe écologique, coécrit avec le doctorant Nikolaj Schultz. Un texte présenté par Nicolas Demorand comme « vif, stimulant, polémique au bon sens du terme, un texte d'intervention sur l'écologie. [...] Ce livre va faire parler c'est certain, car [Bruno Latour] y dresse le constat au scalpel de la faiblesse de l'écologie politique aujourd'hui et y fait le relevé de ses impasses ». Un entretien à (ré)écouter en ligne !

À l'occasion de la parution du livre, Bruno Latour a également accordé un entretien à L'Obs et Le Monde, tandis que Libération a consacré un article à sa pensée.

[ACTUALITÉ] La liberté académique mise à mal ?

S’il le fallait, l’ « affaire » dite de l’IEP de Grenoble, réactivée depuis quelques semaines, et la tenue d’un colloque à la Sorbonne la semaine dernière (intitulé « Après la déconstruction : reconstruire les sciences et la culture  ») montrent que l’autonomie de la recherche et des universités est toujours remise en cause. La production de savoirs en sciences humaines, critiques parce qu’ils lèvent le voile sur le fonctionnement de nos sociétés, est aujourd’hui menacée – tant par le gouvernement que par certains universitaires.
C’est pourquoi, au-delà de cette actualité et dans une mise en perspective historique, Michelle Zancarini-Fournel et Claude Gautier proposent l'ouvrage De la défense des savoirs critiques. Les auteurs ont accordé une interview à Libération à ce sujet, un entretien à lire !