Les malheurs des psys
Psychotropes et médicalisation du social

Philippe PIGNARRE

Depuis le début des années 2000, le « monde des psys » est en crise, particulièrement en France. D’un côté, la psychanalyse est contestée ou réduite à une référence ennuyeuse et répétitive. De l’autre, les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ont le vent en poupe, inspirant deux inquiétantes études de l’Inserm consacrées aux « troubles mentaux » et aux « troubles des conduites chez l’enfant et l’adolescent ». Renouant avec des théories du XIXe siècle tout en instrumentalisant les derniers résultats des neurosciences, leurs auteurs proposent une médicalisation des problèmes sociaux : ne pas trouver un emploi, participer à des émeutes en banlieue, ce serait d’abord la manifestation d’un trouble mental… Pour contrer cette double dérive, pour inventer collectivement de nouvelles formes de prise en charge de la souffrance psychique, explique Philippe Pignarre dans ce livre, il faut se détourner des théories figées. Et s’intéresser aux mécanismes et aux objets qui, en partie à l’insu des thérapeutes, proposent aux patients de nouvelles manières de vivre. Il montre ainsi que les médicaments psychotropes, devenus incontournables, ont joué un rôle central dans ces évolutions, contribuant à construire une nouvelle « cité psy », alors que l’ancienne est en ruines. Une cité qui n’est pas sans dangers, comme le prouve la critique serrée faite ici des deux rapports de l’Inserm. C’est une conviction forte qu’entend affirmer Philippe Pignarre : on ne sortira pas de ces impasses sans comprendre les causes profondes qui y ont conduit.

Version papier : 16 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : octobre 2006
ISBN : 9782707149749
Nb de pages : 180
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché
ISBN numérique : 9782707162700
Format : EPUB

Philippe PIGNARRE

Philippe PIGNARRE

Philippe Pignarre est l'éditeur des « Empêcheurs de penser en rond ». Il est notamment l'auteur à la Découverte du Grand secret de l'industrie pharmaceutique (2003, 2004) et, avec Isabelle Stengers de La sorcellerie capitaliste. Pratiques de désenvoutement (2005, 2007).

Extraits presse

« À la tête des Éditions Les Empêcheurs de penser en rond et grand spécialiste de l'univers pharmaceutique, Philippe Pignarre se penche aujourd'hui sur Les malheurs des psys, dépassées par la vague des petites pillules du bonheur... »
LES AFFICHES

« Dans son essai, Philippe Pignarre dénonce un usage abusif des psychotropes. Aux armes, patients ! »
LIRE

« La démonstration est magistrale car les arguments sont extrêmement ciblés et pertinents, tout en restant accessibles, y compris à ceux qui ne sont pas familier de ces sujets. Destiné à tous ceux qui ne veulent pas que la préscription de médicaments se substitue à l'action politique. »
LES ECHOS

« Le dernier ouvrage de Philippe Pignarre ne se lit pas comme un roman. Et pourtant les lecteurs motivés feront des découvertes sur le monde des médicaments. »
20 MINUTES

« Cet ouvrage très bien documenté, d'une lecture aisée est passionnant et stupéfiant. »
PSYCHOLOGIE ET ÉDUCATION

PRESSE

 

Table des matières

Introduction : La cigale et la fourmi, ou comment les psychanalystes ont perdu face à la « machine » des psychotropes - Les illusions des psychanalystes - Des psychotropes aux thérapies comportementalistes - 1. La guerre des psys - Les psychanalystes sont devenus agaçants... - Les enjeux de l'évaluation et la fonction du DSM - La riposte des psychanalystes - Les difficultés de la mesure - Les limites du modèle des essais cliniques contre placebo - Apprendre à se présenter - L'interpellation des associations de patients - 2. L'irrésistible expansion des psychotropes - Psychotropes et thérapies comportementales : illusions inefficaces ou pratiques dangereuses ? - L'invention des neuroleptiques : le grand bricolage - Une psychologie postmédicaments - 3. Les antidépresseurs fabriquent-ils un nouveau psychisme ? - On ne voit que ce que l'on a appris à voir - Les antidépresseurs comme briseurs d'ordre - Du côté des médecins - Du côté des patients - On voit surtout ce que l'on vient d'apprendre à voir - Les « mises en culture » des souffrances psychiques - 4. Les « nouveaux psychotropes » : faire bouger le marché - Les mauvaises réponses des psychanalystes à la médicalisation des problèmes sociaux - L'industrie pharmaceutique à la conquête de la pédospychiatrie - La « nouvelle » génération des neuroleptiques et des antidépresseurs - La Ritaline et l'hyperactivité : un nouveau paradigme - La caméra qui « soigne » - 5. La nouvelle doctrine - Une étude insultante pour les chercheurs - Un étrange déterminisme - 6. L'odeur rance du XIXe siècle - Un coup de force théorique : fabriquer de la continuité entre le biologique et le social - Quand la montage accouche d'une souris - Diagnostic et sous-diagnostic - Une unanimité troublante - 7. L'épisode honteux des lobotomies - Une page effacée par les historiens français de la psychiatrie - Du laboratoire à la clinique : naissance d'un modèle - 1949 : un prix Nobel de médecine pour les lobotomies - Un épisode fondateur (et oublié) de la psychiatrie moderne - L'autre épisode oublié : l'invention de la « chronicité » - Conclusion : Apprendre à résister efficacement - Comment se fait la « médicalisation » ? - Comment démédicaliser ?

Droits étrangers

THE CRISIS IN PSYCHOLOGY


The « world of psychology » is in crisis: Psychoanalysis and cognitive therapies are locked in a sterile conflict. Far from any fossilized theories, Philippe Pignarre suggests turning towards the mechanisms and tools that offer patients new ways of living and exteriorizing their existential difficulties. Society as a whole needs to imagine new forms of caring for psychological suffering.


Philippe Pignarre heads the publishing house « Les Empêcheurs de penser en rond ». He also lectures on psychotropic drugs at the University Paris-VIII. He is the author at La Découverte, of Comment la dépression est devenue une épidémie (2001) and Le grand secret de l’industrie pharmaceutique (2003).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com