Comment la dépression est devenue une épidémie

Philippe PIGNARRE

Depuis les années 1970, le nombre de personnes souffrant de dépression a explosé : une véritable épidémie. Comment expliquer un tel phénomène ? La réponse de Philippe Pignarre en surprendra plus d’un : l’arrivée sur le marché de nouvelles familles d’antidépresseurs s’accompagne toujours d'une flambée des diagnostics. Les psychiatres, se détournant de la psychanalyse, ont opté pour la psychiatrie biologique : l’origine de la dépression serait à chercher dans les neurones.
Cette hypothèse a mobilisé d’énormes moyens financiers, alors qu’aucun test biologique ne permet de diagnostiquer la dépression. Les industriels testent au hasard les substances et élargissent les définitions des différentes formes de dépression (toujours plus nombreuses) chaque fois qu’ils trouvent un médicament « efficace ». Chacun se voit offrir la possibilité de traduire son mal-être en termes de « dépression » : la cause déclenchante – deuil, problèmes familiaux, harcèlement moral… – serait secondaire. Aussi est-il devenu inutile de s’intéresser à l’histoire personnelle du patient. Les antidépresseurs sont là pour redonner l’énergie qui manque…
L’auteur, qui a travaillé dans l’industrie pharmaceutique, montre qu’il ne faut surtout pas prendre pour argent comptant le discours officiel sur les médicaments.
Ce livre, devenu classique depuis sa parution en 2001, est complétée ici par deux articles sur le débat entre partisans de la psychiatrie biologique et psychanalystes.

Version papier : 8,50 €
Version numérique : 7,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°366
Parution : mai 2012
ISBN : 9782707173898
Nb de pages : 176
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707172846
Format : EPUB

Philippe PIGNARRE

Philippe PIGNARRE

Philippe Pignarre est l'éditeur des « Empêcheurs de penser en rond ». Il est notamment l'auteur à la Découverte du Grand secret de l'industrie pharmaceutique (2003, 2004) et, avec Isabelle Stengers de La sorcellerie capitaliste. Pratiques de désenvoutement (2005, 2007).

Table des matières

Introduction
1. Le nombre de personnes déprimées en France a été multiplié par sept entre 1970 et 1996
Le cas américain des troubles de la personnalité multiple
L'insuffisance des explications les plus courantes
Les choix faits par la psychiatrie occidentale
2. La dépression devient un trouble universel
Ils somatisent, nous « psychologisons »
Envoyer des cliniciens avertis partout dans le monde
Plus c'est artificiel, plus cela peut être pris en considération
Ne plus dissocier les maladies d'avec les manières de les soigner
La culture n'explique rien
3. Le plus dur est de convaincre les patients
Les traumatismes intentionnels
Le risque est toujours de continuer le travail de l'agresseur
4. Les études cliniques installent la dépression
Regrouper et comparer
Les quatre phases d'une étude clinique
Le pouvoir de l'effet placebo
Les leçons des études cliniques contre placebo
5. Les chercheurs maîtrisent-ils les antidépresseurs ?
Les tests précliniques
Apprendre à « transporter » la pathologie
L'absence de témoin fiable et de signature
L'invention d'un modèle de recherche original
La « petite biologie »
6. Psychisme ou « corps mental » ?
Une nouvelle psychiatrie
« Corps mental » contre psychisme
Acquérir des habitudes mentales
Les psychotropes sont la grande source d'invention psychiatrique
7. Le diagnostic de dépression, un thème à succès
La singularité du diagnostic psychiatrique
Le domaine de l'opinion a ses propres contraintes
La dépression intéresse le public
Comment la dépression s'est imposée comme une évidence
Habitudes mentales et syllogismes
8. L'industrie pharmaceutique a un rôle actif
Un « complot » des laboratoires ?
Comment créer un marché
La bataille des « concepts »
9. La petite biologie n'explique rien
L'impossible stabilisation de la psychiatrie biologique
Que peut apporter la biologie à la psychiatrie ?
Un modèle ouvert
Le pari biologique
10. Les antidépresseurs sont de la psychothérapie concentrée et industrialisée
Le psychotrope remplace l'action humaine
Les psychotropes ont d'abord remplacé l'enfermement, puis les psychothérapies
Les protestations des deux parties
La figure du bon prescripteur
11. Que faire de la dépression ?
Retrouver toutes les causes
Menace du sociologisme
Bibliographie
Suppléments pour l'édition de poche
I / Les médicaments soignent-ils la dépression ou la fabriquent-ils ?
On ne voit que ce que l'on a appris à voir
Dépression, antidépresseurs, quelques définitions
Du côté des médecins
Du coté des patients
On voit surtout ce que l'on vient d'apprendre à voir
La « mise en culture » de la souffrance
II / La révolution des antidépresseurs et de la mesure ?
Une « machine »
L'invention des « mentalomètres ».