Archives

(3277 archives)
[NOUVEAU DÉBAT] La psychanalyse ailleurs

La parution de Psychanalyse du reste du monde, oeuvre collective internationale, novatrice, dirigée par Livio Boni et Sophie Mendelsohn avec la contribution d'une trentaine d'auteurs et autrices importants internationaux, suscite déjà un grand intérêt et des débats passionnants à lire dans Le Monde des livres, Mediapart, En Attendant Nadeau.

L'ouvrage - "un projet inédit de cartographier les destins de la psychanalyse « ailleurs » qu’en Europe" - explore une histoire discontinue largement méconnue en faisant la part belle aux auteurs extra-occidentaux. Il offre un panorama mondial sans équivalent des lieux de débats, des circulations de la psychanalyse et de ses frottements fructueux à d’autres contextes. 

 

 

[RENCONTRES] Fête de l'Humanité

L'édition 2023 de la Fête de l'Humanité recevra:

- Le 15 septembre à 18h Boris Gobille et Eugenia Palieraki pour parler de l'ouvrage collectif Histoire globale des révolutions 

- Le 16 septembre à 14h45 Yves Pagès pour son livre Les chaînes sans fin 

- Puis à 16h30 Chowra Marakemi pour parler de son livre Femme! Vie! Liberté! Échos d'un soulèvement révolutionnaire en Iran 

- Et à 17h Jean-Claude Zancarini co-auteur de L'œuvre-vie d'Antonio Gramsci pour parler de son livre 

- Le 17 septembre à 15h30 sera projeté le film "Un pays qui se tient sage" de David Dufresne suivi d'un débat avec le réalisateur et Arié Alimi auteur de L'État hors-la-loi. 

 

 

[ACTUALITÉ] L'État de la violence

À l'occasion de la sortie de L'État hors-la-loi, Arié Alimi était présent pour une soirée-rencontre exceptionnelle le 20 septembre dernier. L'occasion pour lui de donner la parole aux victimes et familles de victimes, personnalités politiques et soutiens. Une soirée à retrouver en vidéo

Également invité par le site Konbini et par France Culture pour les Matins de culture à l'occasion de la sortie de son livre, l'auteur revient sur les liens entre accroissement des violences policières et baisse de légitimité du pouvoir politique. 

[RENCONTRES] Les Rendez-vous de l'Histoire de Blois

Comme chaque année, Les rendez-vous de l'Histoire de Blois accueillent de nombreux auteurs et autrices des Éditions La Découverte. Pour sa 26ème édition, l'évènement aura lieu du 4 au 8 octobre autour du thème "Les vivants et les morts". 

Retrouvez le vendredi 6 octobre :

  • À 9h, Xavier Mauduit recevra Ludivine Bantigny et Quentin Deluermoz co-directeurs de l'ouvrage Une histoire globale des Révolutions, ainsi que Malika Rahal et Cloé Drieu, contributrices du livre dans l'émission Le Cours de l'histoire. 
  • À 11h30 François Jarrige, auteur de La ronde des bêtes pour une conférence sur "La décroissance de l'Antiquité au XXIe siècle". 
  • À 14h, Romain Huret, auteur de Les millions de monsieur Mellon sera présent pour une discussion autour du film documentaire "Capitalisme américain - le culte de la richesse". Il sera également présent le samedi à 12h pour une séance de signatures. 
  • À 14h15 Anouche Kunth, autrice de Au bord de l'effacement, Jérémie Foa auteur de Tous ceux qui tombent et Hélène Dumas autrice de Sans ciel ni terre, auteur et autrices de la collection "À la source" seront présents pour une table ronde autour du thème "Les Vivants et les Ombres. Violences, appropriations, survivances". 
  • Anouche Kunth présentera son livre à 16h45 et sera présente pour des signatures à 18h15. 
  • À 16h Aïcha Limbada, autrice de La nuit de noces sera présente pour une séance de signatures de son livre. 
  • À 16h30 Vinciane Despret, autrice de Les morts à l'oeuvre sera présente pour une table ronde sur le thème "Les vivants, les morts et la littérature". 
  • À 18h15 Mathilde Rossigneux Meheust, autrice du livre Vieillesses irrégulières, sera en direct dans l'émission Le Temps du débat.

 

Le samedi 7 octobre : 

  • À 11h30 Michèle Riot Sarcey, autrice de L'émancipation entravée sera présente pour une dialogue autour du thème "Faire parler les morts pour (re)construire les mémoires".
  • À 14h30 Vinciane Despret autrice de Au bonheur des morts sera présente pour une table ronde intitulée "Prendre, perdre ou rendre la voix ? Faire oeuvre et récit avec les morts" puis à 17h elle présentera une conférence autour de son livre Les morts à l'oeuvre et sera présente pour une séance de signatures à 11h30. 
  • À 14h45 Julien d'Huy, auteur de L'aube des mythes présentera son livre et sera présent pour une séance de signatures à 16h30.
  • À 15h45 Mathilde Rossigneux Méheust, autrice de Vieillesse irrégulières sera présente pour un dialogue à la suite de la projection du film "Promenade au pays de la vieillesse" de Marianne Arhne. Cette séance aura également lieu le mardi 10 octobre. 
  • À 17h30 François Jarrige, auteur de La ronde des bêtes présentera son livre et sera présent pour une séance de signatures à 18h45.

 

Le dimanche 8 octobre : 

  • À 10h Fabrice Langrognet, auteur de Voisins de passage pour un entretien autour de son livre ainsi qu'une séance de signatures à 11h15.
  • À 14h30 Laurent Jeanpierre, Quentin Deluermoz et Eugénia Palieraki co-auteur et autrice d'Une histoire globale des révolutions seront présents pour une table ronde autour de leur livre ainsi qu'une séance de signatures.
[PRESSE] "La logique moderne est intrinsèquement agressive"

Hartmut Rosa, sociologue et philosophe allemand, penseur de l'accélération, publie son 5ème livre aux Éditions La Découverte.

Pour sa première semaine, Pourquoi la démocratie a besoin de la religion fait déjà l'objet de plusieurs critiques positives parmi lesquelles celle de La Croix qui avance "Face à une accélération sociale toujours plus vive et agressive pour les individus comme pour les sociétés, l'auteur estime que la religion offre une forme d'antidote."

À retrouver également dans Le Monde un entretien donné par le philosophe dans lequel il défend le "besoin de "résonance" dont il trouve trace dans les traditions spirituelles" mais également un compte rendu du livre sur le site Usbek & Rica

 

[PRESSE] Comment bien réussir sa révolution?

C'est un ouvrage collectif qui force l'admiration ! Ayant pour ambition de renouveler notre conception et notre vision de l’histoire de la révolution en optant pour une perspective globale, Une histoire globale des révolutions séduit déjà son audience. 

Si Les Inrockuptibles et Libération saluent "une somme passionnante", le livre fait également parler de lui dans Beaux Arts Magazine. Plusieurs entretiens des auteurs et autrices sont également à réécouter ou à relire sur le site de France Culture pour une émission en direct des Rendez-vous de l'histoire de Blois mais également dans l'Humanité. 

Venez retrouver les directeurs et directrices d'ouvrages ainsi que plusieurs des collaborateurs et collaboratrices pour un week-end spécial autour des Révolutions les 14 et 15 octobre prochains

[ACTUALITÉ] L'Iran un an après

Un an après le début d'un "mouvement porteur de promesses d’ouverture des imaginaires politiques" en Iran, Chowra Makaremi, autrice de Femme! Vie! Liberté! livre une chronique à distance de ce soulèvement "qui puise ses racines dans l’histoire"

Un anniversaire qui a été largement relayé dans les médias comme par exemple sur ARTE où l'anthropologue offre un décryptage de la situation iranienne. Également sur France 5 mais aussi dans un entretien sur France Inter dans lequel l'autrice propose un éclairage sur les racines de ce mouvement et la manière dont elle a construit son ouvrage.

Elle s'est également entretenue avec Télérama et l'Humanité qui salue "un essai remarquable". Le Monde dédie un article au livre qui offre "une profondeur inédite aux fragments de lutte qui nous parviennent"

[PRESSE] Entre imaginaires et réalités : l’épreuve de la nuit de noces dévoilée

La nuit de noces : une histoire très forte de l'intimité conjugale au XIXe siècle, et du consentement sexuel. Des témoignages inédits de femmes et d'hommes aux prises avec la domination masculine.

"« Le désir féminin est un impensé de la nuit de noces » : histoire d’un traumatisme largement ignoré." - Télérama 

"« La Nuit de noces » : l’épreuve nuptiale dévoilée par l’historienne Aïcha Limbada. [...] C’est un livre passionnant qui s’aventure dans un territoire longtemps délaissé par les historiens : l’intimité. Marchant sur les pas de Michelle Perrot ou d’ Alain Corbin, Aïcha Limbada, avec La Nuit de noces. Une histoire de l’intimité conjugale, entend contribuer à écrire « l’histoire des hommes et des femmes ordinaires » du XIXe et du début du XXe siècle en s’intéressant à l’un des événements les plus secrets de leur existence : la nuit de noces." - Le Monde

[PRESSE] Une sociologie de l'ostentation

"Les hommes ont l’argent, les filles ont la beauté". Dans Very Important People, Ashley Mears adopte une perspective féministe afin d’interroger l'utilisation de la beauté féminine et les stratégies de pouvoir des élites. Grâce à ce livre-enquête, elle plonge dans un univers impénétrable qui repose sur une économie genrée. Une ethnographie inédite pour laquelle elle était l'invitée de France Culture.  

"La professeure américaine a théorisé l'instrumentalisation des corps féminins dans le business de la nuit qu'elle a fréquenté dans sa jeunesse en tant que mannequin. [...] Si Ashley Mears raconte en "insider" l'instrumentalisation des corps féminins à l'œuvre dans le business de la nuit, c'est pour le dénoncer, bien sûr. Mais aussi en décrypter le complexe système d'interactions." – M Magazine

"Titulaire de la chaire Women’s, Gender and Sexuality Studies à l’université de Boston, [elle]décortique cet univers impénétrable qui repose, écrit-elle, "sur une logique économique genrée qui produit de la valeur en mettant en rapport le corps des femmes et l’argent des hommes"." - Libération

 

[ÉCOLOGIE] Des escargots et des hommes

Les données sur la sixième extinction en cours sont catastrophiques, en particulier en ce qui concerne les invertébrés, qui disparaissent dans un silence assourdissant. Au-delà des chiffres, Thom van Dooren, "philosophe de terrain", mène son enquête à Hawaï, paradis perdu des escargots, à retrouver dans Tout un monde dans une coquille.  

C’est "un livre essentiel" donc qui permet de "penser l’extinction de masse" en cours comme le souligne Philosophie Magazine.

Pour Le Monde, il s’agit ici d’un "livre passionnant" qui permet "d'aborder autrement la question de l'extinction, pour tenter de comprendre comment un tel problème peut faire sens pour chacun, dans un rapport affectif au "deuil écologique" et dans un rapport pratique à notre responsabilité".

Face à un tel constat, la question posée par La Vie des Idées semble inévitable : « En tant qu'humains, que pouvons-nous et devons-nous faire de ce constat scientifique d'un processus apparemment inéluctable ? ».