Archives

(1636 archives)
RCF - Le temps de le dire

Antoine Bellier a reçu Romaric Godin à l'occasion de la parution de son livre La guerre sociale en France. Aux sources économiques de la démocratie autoritaire.

[Actualité] Khalil Tafakji arrêté à Jérusalem

Khalil Tafakji, cartographe et géographe palestinien, dont nous avons publié 31° Nord, 35° Est au mois de janvier, a été arrêté à Jérusalem et intérrogé mercredi 8 juillet par la police et les services de sécurité israéliens, puis relaché. Ses ordinateurs ont été confisqués, ses documents de travail, abîmés.

« Khalil Tafakji est un homme gênant pour les Israéliens. Dans un livre remarquable récemment paru, dont le titre, 31° Nord 35° Est, évoque les coordonnées spatiales de Jérusalem, celui qui dirige le département de cartographie de la Société d’études arabes montre l’importance politique des cartes. [...] Ce travail d’une vie, Khalil Tafakji le poursuit aujourd’hui, dénonçant la duplicité israélienne et défendant l’intégrité territoriale palestinienne. Cartes à l’appui. Mauvaise pioche pour l’occupant, qui ne le supporte pas. » (L'Humanité

À lire également, un article de Mathieu Dejean sur le sujet pour les Inrocks.  

[Vidéo] Alex MacLean présente « Impact »

Dix ans après le succès de son beau livre Over (sélectionné dans les 20 meilleurs livres de l'année 2008 par le magazine Lire), le pilote d'avion, photographe et militant écologiste américain, Alex MacLean revient avec un beau livre, Impact, à paraître le 10 octobre. Avec l'Allemand Georg Gerster et le Français Yann Arthus-Bertrand, Alex MacLean est l'autre figure mondiale de la photographie aérienne à valeur scientifique et démonstrative. Dans Impact, il rend compte d'une manière frappante et concrète, des perturbations environnementales, économiques et sociales liées à la montée des mers.

Découvrez en vidéo une présentation de son ouvrage. Vous pouvez également en feuilleter un passage ici

FRANCE INTER - Le Téléphone sonne

Que faire face aux pénuries de médicaments ? Nathalie Coutinet, co-autrice d'Économie du médicament, était invitée dans l'émission pour échanger sur cette question.
[Actualité] Les dérives violentes de la politique d'Emmanuel Macron : quels soubassements intellectuels ?

Pour Le Media TV, Julien Théry a reçu Romaric Godin, journaliste économique à Mediapart, ex rédacteur en chef à La Tribune, qui publie La guerre sociale en France.

« Le néolibéralisme qui commande le projet de Macron se distingue nettement du libéralisme classique : il s'agit d'imposer coûte que coûte une marchandisation de tous les aspects de la société. » (Romaric Godin)    

Revoir son interview pour QG avec Aude Lancelin ici.

Revoir sur Hors-Série son interview par Laura Raim dans l'émission "Aux ressources" ici

Réécoutez aussi "La Grande table" sur France Culture où Romaric Godin était invité pour discuter de « La fin du modèle social français ? ».

[Actualité] Fini d'être docile face au capitalisme !

Savoir c'est pouvoir !  Or, un peu partout, sont évincés les savoirs et connaissances qui défatalisent l'ordre du monde. C'est pour cela que 130 chercheurs et enseignants ont réalisé le Manuel indocile des sciences sociales : un livre-somme pour offrir à tous un manuel des savoirs critiques, résistants et dissidents. Willy Pelletier, sociologue et coordinateur de la Fondation Copernic qui est à l'initiative du projet, était invité dans l'émission "Tout peut arriver" de Le Média TV pour en parler. 

[Radio] Avoir raison avec... John Rawls

 

Cette année, le programme « Avoir raison avec... » proposé par France Culture se concentre sur les États-Unis.

Cette semaine, du 13 au 17 juillet, une série d'émissions sera consacrée à John Rawls. Chaque jour à midi, sa philosophie, axée sur les questions de justice et d'éthique, sera questionnée par Brice Couturier avec l'intervention de plusieurs invité.e.s.

John Rawls est notamment auteur de La justice comme équité et de Leçons sur l'histoire de la philosophie morale.

[ACTUALITÉ] « Mon projet est féministe, écologiste, anticapitaliste »

Pourquoi être mère ne serait pas compatible avec un engagement politique, féministe et écologique ?

La politologue Fatima Ouassak nous le prouve avec son dernier essai La Puissance des mères. Pour un nouveau sujet révolutionnaire. À partir de son expérience, elle y exprime sa lutte en tant que mère de quartier populaire qui s’engage pour ne plus être victime de discriminations sociales et institutionnelles. 

Selon les Inrockuptibles, « La Puissance des mères se lit comme « une montée en puissance et non une assignation », un message d’espoir et la reconnaissance des mères comme d’un sujet politique majeur ». Elle s'est aussi exprimée sur France Culture dans l'émission La Grande Table des Idées. 

FRANCE CULTURE - Avis critique

Aux côtés de Raphaël Bourgois, Thibaut Sardier et Joseph Confavreux ont débattu du premier livre du sociologue Benoit Coquard Ceux qui restent. Faire sa vie dans les campagnes en déclin