La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Histoire contemporaine / Les crimes de l'armée française     
Nouvelle Présentation

Les crimes de l'armée française
Algérie, 1954-1962

Pierre VIDAL-NAQUET

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse

Les crimes de l'armée française
Imprimer la fiche

 

« Ce petit livre est destiné à rappeler les crimes de l’armée française. Je dis bien de l’armée française, non de quelques officiers. Même si la majorité de l’armée a occupé le terrain plus qu’elle n’a torturé ou massacré [...], elle n’a jamais désavoué ceux qui égorgeaient, coupaient les têtes, mutilaient les femmes, les hommes et les enfants d’“en face”. »
Cet ouvrage est un document contre l’oubli. À l’heure où la question de la torture pratiquée par les militaires français pendant la guerre d’Algérie revient sur le devant de la scène politique, la réédition de cet ouvrage, publié pour la première fois en 1975, offre une nouvelle occasion de regarder la vérité en face et de reprendre un travail jusqu’à présent inachevé : celui de la mémoire.
Document exceptionnel, Les crimes de l’armée française rassemble en effet des textes émanant des autorités militaires, politiques et administratives françaises et des témoignages d’officiers et de soldats. Ils apportent la preuve de ces crimes dont l’armée française s’est rendue coupable en Algérie, mais aussi en Indochine, et dont les responsables ont tous été amnistiés sans avoir même jamais été sérieusement inquiétés.

Préface inédite, par Pierre Vidal-Naquet
Aide-Mémoire , par Pierre Vidal-Naquet - 1. De l'Indochine - Les tortures en Indochine, parJacques Chégaray - 2. Massacres dans le bled (1954-1958) - Appel à la population (1954) - En « pacifiant » l'Algérie, par Jean-Luc Tahon (1955) - « J'ai d'abord cru que c'était les chacals, mais c'était le gosse que l'on torturait... », par R.P Stanislas Hutin (1955-1956) - La mort d'une petite fille, par Noël Favrelière (1956) - La paix des Nementchas, parRobert Bonnaud (1956) - Un an dans les Aurès, par Jacques Pucheu ( 1956-1957) - 3. La bataille d'Alger (1957) - Note de service du général Massu (1957) - La salle de torture de la 1ère compagnie du 2ème R.P.C, par Pierre Leuliette (1961) - Le Cahier vert expliqué, parPierre Vidal-Naquet (1959) - 4. Secrets d'État - Extrait du dernier rapport de Jean Mairey, directeur de la Sûreté nationale (2 janvier 1957) - Extrait du rapport du gouverneur général Delavignette , membre de la « Commission de sauvegarde des droits et libertés individuels » ( 21 juillet 1957) - Extraits des dépositions de Jean Reliquet, ancien procureur d'Alger, et du général Allard, ancien chef du corps d'armée d'Alger (1957-1960) - 5. Le pouvoir militaire (1958-1962) - Scènes de l'activité d'un commando de chasse, par Benoît Rey (1959-1961) - La torture-institution. De l'école de Philippeville aux D.O.P. Témoignages de quatre officiers (1958-1959) - Un centre de renseignement et d'action : la ferme Ameziane à Constantine (1957-1961) - Le colonel et la justice. Extraits de la déposition à huis clos, le 21 décembre 1960, du colonel Argoud au procès des barricades d'Alger (1956-1961) - Les conséquences de l'engagement. Rapport du lieutenant Chesnais, commandant d'une harka (avril - mai 1961) - « Rouleau compresseur » en Petite Kabylie, par Jean-Philippe Talbot-Bernigaud (1959-1961) - 6. Le déracinement - Rapport de MichelRocard , inspecteur des finances, sur les camps de regroupement (1958) - 7. L'aveu - Déposition du capitaine Joseph Estoup au procès du lieutenant Daniel Godot (1er août 1962) - 8. Les menteurs - Extrait d'un discours de René Coty, président de la République. (17 juin 1956) - Communiqué du ministère de la Défense nationale (14 mars 1957) - Déclaration de Guy Mollet, président du Conseil (14 avril 1957) - Directive de Robert Lacoste, ministre de l'Algérie (12 août 1957) - Un engagement d'André Malraux , ministre de l'Information (24 juin 1958) - Déclaration de Michel Debré, Premier ministre, sur les camps de regroupement ( 9 juin 1959) - Hommage du général de Gaulle à l'armée.

« Réédition de ces deux essais (avec La Torture dans le République chez Minuit) à couper le souffle, à travers lesquels tant de Français ont compris la guerre d'Algérie. Il y a dans ces ouvrages, publiés au lendemain du conflit, bien plus que de l'histoire, de la poiltique ou de la dénonciation. »

LIBÉRATION

« Des témoignages irréfutables et des textes parfois insoutenables. »

LIRE

« Un livre exemplaire, qui vaut aussi comme document historiographique à la méthode irréprochable consacré à l'histoire vivante. »

LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

« Excellent et tragique choix de textes, réédités et préfacé par l’auteur de La raison d’État […]. Certains de ces témoignages sont parfaitement lucides sur les méandres de l’autorité militaire, les hypocrisies des politiques et la soumission banale de la troupe. Eprouvant mais terriblement utile pour se souvenir. »

INTER CDI

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016