Le mythe de l'individu - Miguel BENASAYAG

Le mythe de l'individu

Miguel BENASAYAG

Face à la « crise des valeurs » et à la « perte des repères », l'individu semble être devenu le dernier rempart. Création de la modernité, l'autonomie du sujet social est perçue comme le symbole même de la liberté. C'est ce mythe inquestionné que Miguel Benasayag entend remettre en cause dans ce livre iconoclaste. Pour lui, loin d'être cette instance transhistorique et transculturelle, l'individu est une forme d'organisation sociale, d'une vision du monde qui n'a rien de fatale. Et ceux qui, avec la meilleure volonté du monde, s'efforcent aujourd'hui de recréer du lien social entre les individus pour sauvegarder la vie face à la destruction capitaliste, ne font que renforcer la logique qu'ils pensent combattre : car dans le néolibéralisme avancé, l'individu est précisément le constituant du lien social régi par la loi du profit et de l'intérêt, l'atome indivisible de la massification. Pour sortir de cette double impasse, il faut, explique Miguel Benasayag, « abandonner la position du mirador » : celle de celui qui regarde le monde en situation d'extériorité, comme depuis un mirador. Position qui est aussi bien celle du réaliste tenant de la « pensée unique » - le monde est ce qu'il est, nous n'avons d'autre choix que de « faire avec » - que celle de son adversaire idéaliste - ce monde est inacceptable, changeons les mentalités et tout deviendra possible. Au fil d'un parcours philosophique aussi exigeant que passionnant, Miguel Benasayag propose ici une théorie de l'émancipation constituant un outil précieux pour tous ceux qui explorent les voies d'un renouveau de l'action politique.

Version papier : 9,90 €
Version numérique : 8,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit par : Anne WEINFELD
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°168
Parution : 16/01/2014
Format : EPub
ISBN papier : 9782707141101 ISBN numérique: 9782707178800

Miguel BENASAYAG

Miguel BENASAYAG

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont aux Éditions La Découverte, avec Angélique del Rey, professeure de philosophie, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007) ; et avec Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant. Ce que nous apprennent les sciences de la vie sur les défis de notre époque (2012).

Table des matières

Introduction
1. L'individu, création de la modernité
Une époque triste
L'individu comme forme d'organisation sociale
Individu et personne
Le devenir virtuel du réel
Le mythe de l'individu autonome
Penser en termes situationnels
Fragilité et exigence
2. Sisyphe : une question impossible

Le néant comme destin
Nihilisme et vanité
Le point de vue situationnel
Puissance et situation
Destin et liberté
3. Frankenstein : un individu
Le corps comme ennemi
Mystère et énigme
L'homme-dieu
4. Déconstruction de l'individu
La formation de l'individu
L'individu comme « vérité de perspective »
L'exemple d'Ajax
Individu et transparence
L'invividu divisible
Sujet et désir
5. Théorie de la situation
Il n'y a pas de « situation universelle »
Pensée et situation
La liberté est situationnelle
Les éléments de la situation
Pensée et conscience
Situation et manque
La situation comme organisme
La conscience comme écueil
Point de vue et sujet
Complexité et globalisation
Vérité et situation
Praxis et pensée
Hasard et situation
Loi et situation
La situation comme multiple
Changement et situation
Modèle et situation
6. Le temps et l'espace comme dimensions de la représentation
Le temps « topologisé »
Le temps comme représentation
La « forclusion » du présent
La pièce vide
L'attente comme mode d'être au monde
7. L'évanescente fragilité
Au-delà de l'opposition force-faiblesse
Fragilité et situation
Assumer le présent
L'utilité de l'inutile
Fragilité et menace
Se rendre présent au présent.