Résister, c'est créer - Miguel Benasayag, Florence Aubenas

Résister, c'est créer

Miguel Benasayag, Florence Aubenas

Depuis les années 1990, dans les sociétés du Nord comme dans celles du Sud, une contre-offensive souterraine est en marche. Et elle est loin de se limiter à ses expressions les plus visibles, celles des mouvements « anti-mondialisation ». Dans cet essai, la journaliste Florence Aubenas et le philosophe Miguel Benasayag en proposent une analyse originale, nourrie de nombreux exemples.
Ils montrent que les formes de cette « nouvelle radicalité » sont multiples et très diverses : certaines sont éphémères, d’autres s’inscrivent dans le long terme ; certaines revendiquent une « subjectivité contestataire », d’autres se veulent simplement pragmatiques. Mais tous ceux et celles qui les portent partagent, sans nécessairement en être conscients, des traits communs. Ils s’inscrivent en rupture par rapport à l’individualisme triomphant des dernières décennies et le néolibéralisme n’est plus pour eux un « horizon indépassable ». Et ils rompent également avec les formes anciennes de la contestation : ils n’agissent plus en fonction de modèles de société prédéfinis ou de directives d’un parti à la conquête du pouvoir.
C’est un nouveau « désir de lien » que recherchent aujourd’hui des millions de personnes à travers le monde. Et cette multiplicité joyeuse ouvre la voie d’une alternative au projet majeur du capitalisme, celui d’un monde unique et centralisé. .

Version papier : 11,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sur le vif
Parution : 09/07/2008
ISBN : 9782707156099
Nb de pages : 126
Dimensions : 13,20 * 20,10 cm
Façonnage : Broché

Miguel Benasayag

Miguel Benasayag

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont aux Éditions La Découverte, avec Angélique del Rey, professeure de philosophie, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007) ; et avec Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant. Ce que nous apprennent les sciences de la vie sur les défis de notre époque (2012).

Florence Aubenas

Florence Aubenas est grand reporter au Nouvel Observateur.

Table des matières

Introduction
1. Il était (encore) une fois le changement

La question du pouvoir
Platon contre Aristote
Contester la contestation
Féminisme et écologisme : deux cas d’école1
« La majorité, c’est personne, la minorité c’est tout le monde »
2. Émergence
La nécessité d’une nouvelle grille de lecture
Ascension et chute du mythe de la modernité
L’irruption de l’incertitude
Le futur a changé de signe
Si le changement est une « émergence », à quoi bon lutter ?
L’événement est indécidable
L’exigence de la situation : habiter le présent
3. De la résistance
Les effets pervers de la logique d’affrontement
Le piège du pouvoir
Un autre rapport à la violence
« Décrochages »
Optimisme de la volonté ou pessimisme de la raison
Qu’est-ce que la résistance ?
Le néolibéralisme est en nous
Du « devoir-être » au « devoir-faire »
4. L’individu et le militant
Le mythe de l’individu
C’est l’époque qui nous pense
Changer la vie ou changer sa vie ?
La centralisation contre la multiplicité
Les deux figures du militant
Ne pas céder sur l’impossible
Et le risque de la dispersion ?
« Agir local, penser local »
5. Une économie alternative ?
La toute-puissance de l’économique
Une nouvelle idéologie
La sphère économique comme sphère autonome
L’émergence d’une métaéconomie
Des tendances au non-capitalisme...
Projet local ou programme global ?
Pour en finir avec la dichotomie réformisme-révolution.