En finir avec l'école (néo)conservatrice

REVUE MOUVEMENTS

La première partie du dossier propose plusieurs analyses de configurations où les inégalités scolaires s’articulent à une différenciation territoriale accrue des conditions de scolarisation. Elles abordent aussi bien les questions de sélection sociale et sexuée des élèves que la dégradation des conditions de formation et de travail des enseignant·es. De la mastérisation de l’enseignement aux effets de la contractualisation croissante des enseignant·es, en passant par le cadrage des programmes de SES, les effets de la politique néolibérale sur l’enseignement impactent de manière conjuguée le travail quotidien et les perspectives pédagogiques.
La deuxième partie interroge les inégalités de genre et les discriminations raciales sous l’angle de leur production institutionnelle et souligne les points aveugles des dispositifs mis en place pour les combattre. En France, la politique d’inclusion mise en oeuvre dans les écoles est rarement pensée comme une contribution paradoxale à la reproduction des inégalités sociales à l’école. Dans les dernières décennies, les politiques d’égalité de genre ont fait l’objet de plusieurs conventions qui ont mis l’accent sur l’orientation des filles dans des filières qui avaient besoin de main-d’oeuvre. De même, la prévention des violences sexistes et la déconstruction des stéréotypes par des dispositifs ont davantage ciblé les classes populaires racisées. La prise en charge du handicap témoigne également de logiques ségrégatives davantage qu’inclusives.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Mouvements n°107
Parution : 00/00/0000
ISBN : 9782348071867
Nb de pages : 172
Dimensions : * mm

REVUE MOUVEMENTS

Depuis novembre 1998, la revue Mouvements alimente le débat social culturel et politique dans une perspective résolument ancrée à gauche. Elle est animée par une équipe pluraliste, tant par les profils socioprofessionnels que politiques.
Mouvements scrute avec attention les transformations qui agitent notre société. Des questions aussi diverses que la flexibilité du travail, l’école, les transformations à l’Est, l’expertise, la famille, l'alternative au social-libéralisme, le Hip-Hop, l'humanitaire ont fait l’objet de dossier fouillés et originaux.
Mouvements travaille à sa façon à une refondation de la pensée de la gauche. Cela implique de promouvoir une démarche résolument réformatrice accrochée à un horizon radical de transformation sociale. Une démarche qui associe en permanence la résistance et le projet, la protestation et l'alternative, l'audace et le réalisme transformateur.
Outre un dossier thématique, on trouve dans chaque numéro des rubriques diversifiées permettant d'aborder les grands thèmes de la période aussi bien sur le plan politique que culturel ou de société dont un grand entretien avec un chercheur important, mais aussi un « journal européen » offrant un aperçu des débats en cours dans tel ou tel pays du continent.
Pour s'abonner à la revue, rendez-vous sur le site Cairn.info

Table des matières

En finir avec l’école (néo)conservatrice
Éditorial En finir avec l’école (néo)conservatrice
I. L’école conservatrice face aux réformes néolibérales
La carte scolaire, les inégalités et le politique. Comment rompre avec le laisser faire de l’État ? Par Lorenzo Stella-Barrault
Différencier les vifs d’esprit des esprits lents, par Mathias Millet et Jean-Claude Croizet
Plus de maternelles pour moins d’égalité socio-territoriale ? Par Patricia Legris
De l’idéologie au(x) programme(s) ? Le cas d’école des Sciences Économiques et Sociales (SES), par le bureau national de l’APSES (site de Mouvements)
Le lycée professionnel dominé et déqualifié. Le cas de la filière féminine des Soins et services à la personne et aux territoires (SAPAT), par Séverine Depoilly
Sous-traiter la prise en charge des élèves « méritant·es ». Ce que l’ouverture sociale fait aux politiques de lutte contre les inégalités scolaires, par Renaud Cornand, Alice Pavie et Ariane Richard-Bossez
Former ou conformer ? Des réformes de la formation des enseignant·es à rebours des enjeux de l’école, par Vincent Charbonnier, Marie David et Marie Haye (site de Mouvements)
Le recours croissant aux enseignant·es contractuel·les : vers un effet papillon ? Par Xavier Pons
Résister à l’Université néolibérale en Espagne, Entretien avec Javier García Fernández, par Marie Montagnon
II. L’école inclusive : état des lieux
Après 40 ans de politiques « égalité » en éducation, avons nous enfin abouti à la convention ultime ? Par Isabelle Collet
Les ‘’ABCD de l’égalité’’, un cas d’école de racialisation du sexisme, par Simon Massei
De l’application à l’extension de la nouvelle laïcité : le cas des mères accompagnatrices, par Hanane Karimi
De la contrainte à l’auto-contrainte. Aperçu sur le gouvernement pédagogique des filles au XIXe siècle, par Caroline Fayolle
Le recours à l’établissement spécialisé : un usage ségrégant du handicap, par Hugo Dupont
École : les frontières raciales de l’institution et du corps professionnel, par Fabrice Dhume
Pédagogie de la résistance : les lycées de Tucson et la lutte pour les Mexican-American studies, par Émilie Souyri
Itinéraire
« Donner les moyens de l’émancipation par les savoirs », entretien avec Samy Johsua.
En ouverture sur le site de Mouvements
L’injonction à la “continuité pédagogique” : un révélateur des transformations de la politique scolaire ? Par Anne-Claire Husser et Françoise Carraud
Liberté, exigence, émancipation. Réinstituer l’Université, par Rogue ESR
Ce que la mise à l’agenda de frais d’inscription révèle des transformations de l’enseignement supérieur, par Séverine Chauvel et Hugo Harari-Kermadec (collectif Acides)
« Tout va très bien ! » La politique éducative de Jean-Michel Blanquer : déni des réalités de terrain et/ou tournant autoritaire ? Par Aurélie Llobet.