Archives

(2784 archives)
LIBRAIRIE RAVY [Quimper]

Rencontre avec Catherine Le Gall autour de son livre L’imposture océanique.

BLAST TV

Mickaël Correia était l’invité de Paloma Moritz pour son livre Criminels climatiques.

FRANCE CULTURE - Le Temps du débat

Emmanuel Laurentin reçoit Julie Gervais, coautrice du livre La valeur du service public.

LIBRAIRIE L'ATELIER [Paris]

Retrouvez Hervé Mazurel, auteur de L'inconscient ou l'oubli de l'histoire, pour une discussion avec Camille de Tolédo et Karima Lazali. 

QU'EST CE QUE L'ECONOMIE POST KEYNESIENNE - Webinaire

Marc Lavoie, Virginie Monvoisin et Jean-Francois Ponsot ont échangé autour de leur ouvrage L'économie post-keynesienne

RTS - Tribu

Baptiste Coulmont était invité pour son ouvrage Sociologie des prénoms.

TWITCH - Au poste

Taha Bouhafs était l’invité de David Dufresne à l’occasion de la parution de son livre Ceux qui ne sont rien.

[VIDÉO] Les 60 ans d'indépendance de l'Algérie, un anniversaire révolutionnaire

"60 ans après subiste l'impression que la majorité des habitants du pays, ceux qui sont restés, sont absents de leur histoire" 

À l'occasion du soixantième anniversaire de la signature des accords d'Évian, Malika Rahal était l'invitée du 13 heure sur France Inter pour parler de son livre Algérie 1962. L'autrice rappelle l'importance de faire l'histoire des gens d'en bas afin de restituer la dimension révolutionnaire de cette année si particulière : fin d’un monde pour la population coloniale, cette période ouvre l’espace des possibles pour les anciens colonisés.

Malika Rahal était aussi l'invitée des Matins du samedi sur France Culture et de Patrick Boucheron sur France Inter. 

[ACTUALITÉ] Écologie : en finir avec l’idéologie du colibri

Si tout un chacun se retrouve dépassé face à l’urgence environnementale, Mickaël Correia insiste sur le fait que les solutions ne se trouvent pas forcément via tout un chacun. Avec son livre Criminels climatiques. Enquête sur les multinationales qui brûlent notre planète, il cible « les véritables responsables du changement climatique », ces cent entreprises responsables de 70 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Mickaël Correia a mené une enquête au long cours sur les trois multinationales les plus climaticides de la planète : Aramco, Gazprom et China Energy. Il met au jour les cercles de pouvoir politique et économique au centre de ce capitalisme fossile qui nourrit continuellement le brasier climatique. Ses interventions (à (re)lire ou (ré)écouter) dans l’Humanité, CQFD ou encore France inter pour l’émission La Terre au carré témoignent de l’importance d’un tel parti pris dans le contexte actuel.