Organismes et artefacts - Miguel BENASAYAG

Organismes et artefacts
Vers la virtualisation du vivant ?

Miguel BENASAYAG

Depuis les années 1980, la recherche sur la vie et l'intelligence artificielles a permis des avancées spectaculaires dans la fabrication d'artefacts inspirés du vivant. Grâce au génie génétique et aux neurosciences, des chercheurs annoncent la possibilité d'« améliorer » la nature humaine. Et la pensée elle-même est désormais le fruit de combinaisons entre processus neuronaux humains et ceux des artefacts. Ces techniques posent toutefois une question majeure : jusqu'où l'homme « amélioré » reste-t-il un homme ?
Pour y répondre, Miguel Benasayag propose dans ce livre de rompre avec le vieil imaginaire opposant l'homme à la machine : la question n'est pas de savoir si les automates peuvent ou non imiter le fonctionnement de la conscience et de la vie, mais d'interroger - grâce aux ressources de la philosophie et de la neurophysiologie - le sens même de ces deux notions. Pour l'auteur, elles ne recouvrent pas des entités ontologiques qui existeraient « en soi » : elles sont des constructions de chaque époque et celle qui a conçu leurs avatars modernes est elle-même en crise. Les conceptions de la conscience et de la vie que les savants cherchent à reproduire n'ont rien de comparable avec leur manifestation biologique, mais les effets de cette recherche dans le formatage de la vie et du monde sont bien réels : l'idéologie postmoderne du « tout est possible » en matière de modification du vivant, loin d'être la réalisation d'un rêve, serait plutôt l'avènement d'un cauchemar.
Miguel Benasayag pose ici les bases d'une nouvelle épistémologie des rapports complexes entre techniques et vie. Et il explore les voies qui permettront l'homme de développer une véritable puissance d'agir à l'heure de la virtualisation mortifère de la vie.

Version papier : 15,30 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Armillaire
Coédition : Éditions Jean Paul Bayol
Parution : février 2010
ISBN : 9782707159328
Nb de pages : 192
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

Miguel BENASAYAG

Miguel BENASAYAG

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont aux Éditions La Découverte dont, avec Angélique del Rey, professeure de philosophie, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007) ; et avec Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant. Ce que nous apprennent les sciences de la vie sur ldes défis de notre époque (2012).

Table des matières

Introduction. Les nouveaux Frankenstein
Changer l’homme ?
Comprendre l’impensé des artefacts
1. Les trois modes d’être : vie et conscience artificielles
Le rêve de l’agrégat. Les Frankenstein du XXIe siècle
Le vivant ne peut être réduit au couple hardware/software
Les conditions de la connaissance : holisme vs réductionnisme
L’hypothèse de l’émergence et ses pièges
Le possible et l’impossible : une question ni morale ni sociale
L’illusion métaphysique des holistes et des vitalistes
2. La crise de la conscience dans l’époque de l’homme
La fin d’une époque. La figure de l’homme n’est pas l’espèce humaine
La double crise. Les limites historiques de la philosophie de la conscience
L’illusion du libre arbitre
Percevoir, c’est agir
Les conditions d’un agir libre
3. Les mécanismes de la conscience
L’hypothèse de l’inconscient et son impasse
L’irruption de la complexité et la question du corps
L’illusion individualiste
Perception et conscience
Les champs biologiques et l’aperception
La conscience est un macroprocessus
4. Vers l’intensif
L’impossible modélisation de la conscience
Conscience et unification
La vie, coémergence d’un milieu et d’un organisme
Qu’est ce que l’intensif ?
L’intensif et l’organisme
La discrétisation du réel par le vivant
« Tout n’est pas possible »
5. L’étonnante plasticité de la vie
Des différentes formes d’unité organique
Le « soi immunologique », forme de l’intensif
L’intensif ne se réduit pas à la génétique
Le paradoxe du déterminisme génétique « aléatoire »
La question décisive des invariants biologiques
6. L’émergence dans le monde du vivant
Un événement probabiliste et imprévisible
Biologie et émergence Les corps pensent
Sens et finalité situationnelle
Les machines peuvent changer la donne, mais jamais seules
La transduction, ou l’impossible centralisation des « affects »
Les invariants biologiques, au coeur des processus du vivant
7. Les dangers du projet d’« homme modulaire »
Organisme vs homme modulaire
La construction de l’homme sans qualités
L’utilité de l’inutile
Les apories de l’homme « amélioré »
La technique n’a pas d’histoire
Par-delà le bien et le mal, ou l’inutilité de la morale
Psychanalyse et unité Les défis de la construction de mixtes
En guise de conclusion

Droits étrangers

ORGANISMS AND ARTEFACTS


Since the 1980's, the progress of research on artificial life and intelligence has given rise to spectacular advances in the making of artefacts inspired from living organisms. Thanks to genetics and neuroscience, researchers are annoucing the possibility of « improving » Human Nature. In this essay Miguel Benassayag postulates a new epistemology of the complex links between technique and life. He puts forward ground-breaking hypothesis on the « biological invariants » that constructivism remains blind to. In these times of dangerous virtualisation of life, he explores new ways of action.


Miguel Benasayag is a philosopher and psychoanalyst. He coordinates the group « Malgré tout » in Paris and directs the research laboratory « Le champ biologique » in Buenos Aires. He is the author of several books published at Éditions La Découverte, amongst which, in collaboration with Angélique del Rey, Connaître est agir (2006) and Éloge du conflit (2007).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com