Regards géopolitiques sur l'Iran

REVUE HÉRODOTE

Le retrait des Américains d’Irak en 2011 a permis à l’Iran d’être un acteur majeur de la dynamique géopolitique moyen-orientale. 2011 est aussi la date à partir de laquelle le gouvernement iranien décide de soutenir sans faille son fidèle allié syrien. Cependant, bien avant 2011, l’Iran était présent au Moyen-Orient : dès 1982, à la suite de l’invasion israélienne du Sud-Liban où les chiites sont nombreux, le gouvernement iranien décide de les soutenir en créant le Hezbollah. Doit-on pour autant parler d’un axe chiite Téhéran-Bagdad-Damas-Beyrouth contrôlé par l’Iran ? L’image de l’archipel est sans doute plus juste. En revanche, le risque d’un engrenage géopolitique dans la région est possible, tout comme le dérapage des tensions – jusqu’ici contrôlées – entre Iran et Israël, à la suite du non-renouvellement de l’accord nucléaire par Donald Trump, soutenu par le roi d’Arabie saoudite. Quelle sera l’attitude des autres dirigeants signataires de cet accord (France, Allemagne, Russie, Chine) ?
En outre, cette suspension probable de l’accord nucléaire aura certainement des conséquences sur la situation intérieure de l’Iran : les Iraniens verront leur souveraineté menacée par les Occidentaux, ce qui risque de renforcer le sentiment nationaliste. Cela participerait à diluer les revendications économiques et sociales exprimées à la fin de l’année 2017, au moins pour quelques temps, mais redonnerait de la force aux conservateurs opposés à cet accord. Toutefois, la société iranienne continue d’évoluer y compris dans son fonctionnement politique, en particulier au niveau local.

Version papier : 21 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Hérodote n°169
Parution : juillet 2018
ISBN : 9782707199638
Nb de pages : 280
Dimensions : 170 * 200 mm

REVUE HÉRODOTE

La revue Hérodote, créée et dirigée par Yves Lacoste depuis 1976, trimestrielle, s’efforce de promouvoir une géographie d’action et une conception nouvelle et globale de la géopolitique. Dans le cadre de numéros thématiques et en faisant appel à des spécialistes reconnus, elle poursuit sa lecture exigeante d’un monde qui devient de plus en plus complexe.

Table des matières


Éditorial. L’Iran : un acteur majeur au Moyen-Orient, par Béatrice Giblin
Quelques clés pour décrypter la politique étrangère iranienne, par Pierre Razoux
Les relations entre la Russie, l’Iran et la Turquie :entre héritages historiques communs et ententes conjoncturelles, par Clément Therme
Israël et Iran : les faux ennemis ?, par Frédéric Encel
Turquie-Iran : une entente cordiale ?, par Nora Seni
Les États-Unis et l’Iran : de l’amitié à la rancœur, par John Limbert
Un demi-siècle de relations entre l’Europe et l’Iran : une histoire sans fin, par François Nicoullaud
Vers une nouvelle géographie politique de l’Iran ?, par Bernard Hourcade
La vie politique dans une province frontalière : l’exemple du Khorasân, par Fariba Adelkhah
Drogues illégales et gestion de l’espace dans l’Iran moderne, par Maziyar Ghiabi
La participation de la Corée du Nord aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang, et la détente dans la péninsule coréenne,
Cheong Seong-Chang
Hérodote a lu
Résumés
Abstracts.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites