Le Maghreb

REVUE HÉRODOTE

Dans ce numéro sont abordés les problèmes géopolitiques complexes de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie. L’un des problèmes les plus graves auxquels ces trois pays, et plus particulièrement l’Algérie, ont dû faire face est l’islamisme politique à partir des années 1990. Qu’en est-il vingt-cinq ans plus tard ? Dans aucun de ces pays la mouvance islamiste n’a totalement disparu, mais elle est plus ou moins sous contrôle selon des moyens spécifiques à chacun d’eux. Ils affrontent dans des situations économiques difficiles la pandémie de la Covid-19, qui a imposé un contrôle sanitaire strict donnant l’occasion de renforcer un contrôle politique tout aussi strict. Par exemple, le gouvernement algérien en a profité pour interdire les manifestations du Hirak, espérant ainsi y mettre un terme, mais au vu de la profondeur de la contestation, il est possible que celle-ci reprenne.
Dans un numéro sur le Maghreb, il va de soi que les relations avec la France ont toute leur place, d’autant plus qu’elles sont ô combien plus intenses et étroites qu’elles ne l’étaient pendant la colonisation.

Version papier : 22 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Hérodote
Parution : 25/03/2021
ISBN : 9782348068805
Nb de pages : 224
Dimensions : 170 * 200 mm

REVUE HÉRODOTE

La revue Hérodote, créée et dirigée par Yves Lacoste depuis 1976, trimestrielle, s’efforce de promouvoir une géographie d’action et une conception nouvelle et globale de la géopolitique. Dans le cadre de numéros thématiques et en faisant appel à des spécialistes reconnus, elle poursuit sa lecture exigeante d’un monde de plus en plus complexe.

Extraits presse

À partir des années 1990, les pays d’Afrique du Nord, surtout l’Algérie, ont dû faire face aux défis posés par l’islam politique et ses dérives. Trente ans plus tard, qu’en est-il ? Ce numéro de la revue Hérodote dresse un panorama de la montée des contestations, de l’évolution d’Al-Qaïda, des tensions entre le Maroc et l’Algérie, du fragile processus de démocratisation en Tunisie et de la place des femmes, du racisme anti-Noirs au Maghreb en général, de l’État à l’épreuve des révoltes et de la crise du coronavirus. Cette dernière est un catalyseur des problématiques, qui accentue des situations déjà complexes et fragiles et permet aux gouvernements d’imposer un contrôle politique plus étroit de la population, en interdisant, en Algérie par exemple, les manifestations du Hirak. Les relations avec la France sont analysées également. On trouve de belles cartes en noir et blanc réalisées par Dario Ingiusto.

2021-07-01 - A. L - Moyen-Orient

 

Table des matières

Éditorial. Le Maghreb, parBéatrice Giblin
Prélude au soulèvement citoyen du 22 février : la montée des contestations dans les espaces
de loyauté du régime, par Ali Bensaad
La Kabylie dans le Hirak algérien. Enjeux et perspectives, par Mohand Tilmatine
Al-Qaïda au Maghreb islamique : entre transmutations d’une insurrection djihadiste et géopolitique évolutive de sa « vengeance de sang », parMyriam Benraad
Maroc, Algérie : nouvelles tensions sur fond de rivalités de pouvoir entre les deux voisins, par Kamal Kajja
La coopération universitaire et scientifique française au Maroc : d’une diplomatie d’influence à l’autre, parSonia Jedidi
Tunisie : un processus démocratique sur le fil du rasoir, Entretien avec Kamel Jendoubi, par Béatrice Giblin
Conditions sociales des femmes dans la Tunisie contemporaine : entre symbolisme féministe et justice spatiale, parBochra Manaï
Racisme anti-Noirs au Maghreb : dévoilement(s) d’un tabou, par Célia Sadai
Afrique du Nord : l’État à l’épreuve des révoltes, parLuis Martinez
Le Maghreb assiégé par la crise du coronavirus, parPierre Vermeren
Retour géopolitique sur la situation postcoloniale et l’histoire coloniale de l’Algérie et du Maroc,
Entretien avec Yves Lacoste, par Béatrice Giblin
Hérodote a lu
Résumés
Abstracts.