Clinique du mal-être
La « psy » face aux nouvelles souffrances psychiques

Miguel BENASAYAG

À quelles thérapies recourir pour soulager les souffrances psychiques qui se multiplient dans les sociétés contemporaines ? Telle est la question à laquelle le psychanalyste et philosophe Miguel Benasayag tente de répondre dans cet essai nourri de sa longue expérience clinique. Il propose d’abord une analyse critique fouillée aussi bien des différentes variantes de la psychanalyse, en nette perte de vitesse, que des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ou des traitements médicamenteux, en plein développement. Il montre que si les unes et les autres peuvent parfois servir utilement de béquilles, elles restent largement impuissantes face à la difficulté de nos contemporains à assumer un monde vécu comme menaçant et complexe : malgré leurs différences, les deux courants partagent leur incapacité à affronter les véritables changements de nos sociétés.
C’est toute l’originalité de l’approche proposée par Miguel Benasayag : pour lui, les thérapies psychiques individuelles ne peuvent être mises en œuvre indépendamment d’une réflexion critique approfondie sur les mutations sociétales et idéologiques de notre époque. Ce qui l’amène à développer ici la piste ouverte dans son livre Les Passions tristes. Souffrance psychique et crise sociale (La Découverte, 2006), où il rendait compte de son expérience en pédopsychiatrie : celle d’une « thérapie situationnelle » qui aiderait à répondre au défi principal de l’époque, être capable d’agir dans la complexité. Comme Spinoza l’écrit dans son Éthique, les hommes se croient libres du fait qu’ils ignorent leurs chaînes. La tâche d’une thérapie situationnelle ne consiste pas dans l’illusion de briser ces chaînes, mais dans la possibilité de les transformer en liens avec les autres, comme condition de la vraie liberté.

Version papier : 16 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Avec la collaboration de Angélique del REY
Collection : Cahiers libres
Parution : février 2015
ISBN : 9782707185365
Nb de pages : 176
Dimensions : 135 * 220 mm
ISBN numérique : 9782707186089
Format : EPUB

Miguel BENASAYAG

Miguel BENASAYAG

Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, anime le collectif « Malgré tout ». Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont aux Éditions La Découverte dont, avec Angélique del Rey, professeure de philosophie, Connaître est agir (2006) et Éloge du conflit (2007) ; et avec Pierre-Henri Gouyon, Fabriquer le vivant. Ce que nous apprennent les sciences de la vie sur ldes défis de notre époque (2012).

Extraits presse

Philosophe et psychanalyste, l’auteur, formé en Argentine puis en France, pose aussi un regard d’ethnologue sur les souffrances de notre époque. Désabusé par la suffisance de Madame Orthodoxe (comprenez une quelconque titulaire de la «bien-pensance psy» qui - en l’occurrence - officie dans un appartement de 350 m2 à côté de l’ambassade d’Argentine…), il est tout aussi lucide sur les impasses et les dangers des thérapies comportementalistes. Sans parler des traitements médicamenteux incapables selon lui d’affronter les véritables changements de nos sociétés. A la lumière de son expérience clinique, en pédopsychiatrie notamment, Benasayag propose l’idée de «thérapie situationnelle» destinée à aider au défi principal de nos contemporains, celui d’être capable d’agir dans la complexité. Loin d’être un manuel aride, ce livre bien écrit, fourmillant d’exemples cliniques originaux et détaillés, s’adresse aux «normaux afin de les libérer de la norme». Les parrains de l’auteur, les psychiatres David Cooper et Franco Basaglia, pionniers des années 70, ne sont pas loin.

19/02/2015 - Libération

 

Après Les Passions tristes, qui évoquait déjà les souffrances psychiques contemporaines, le psychanalyste Miguel Benasayag propose ici une "mise au point". Face aux nouvelles douleurs, constate-t-il, la psychanalyse semble ignorer les grands changements anthropologiques de notre époque, "dont le plus important est celui de l'hybridation de la culture et du vivant avec la technologie". Pour y faire face, fidèle à sa formation phénoménologique, l'auteur développe une "thérapie situationnelle" qui a, entre autres, pour vocation de "libérer les normaux de la norme", rappelant haut et fort que "le travail de la psychothérapie ne doit pas être une série de méthodes pour discipliner et adapter nos patients". Il ouvre une réflexion indispensable, tant pour les professionnels que pour les autres.

01/03/2015 - Psychologies Magazine

 

Table des matières

Introduction. Inventer le nouveau « cheval bleu » de notre époque
I / À propos des souffrances « psy »…
1. Qu’y a-t-il de nouveau dans les souffrances « psy » ?

« Je souffre de solitude »
« Ne sois pas comme tu es »
« Ta souffrance n’a pas de sens »
La disparition du sentiment du tragique
2. Des souffrances qui s’enracinent dans l’époque
La clinique « psy » au défi : du patient d’antan au « nouveau patient »
Henri, témoin de la destruction de l’intériorité de l’homme de la modernité
De l’humain aux « ressources humaines »
3. La domination de l’artefact sur la vie
En quoi consiste cette domination : un réductionnisme…
…conduisant à l’exil de soi du vivant
Désubjectivation et profilage de l’humain
II / Les thérapies psychiques à la disposition de l’individu postmoderne
4. Le déclin de la psychanalyse

Psychanalyse et sentiment tragique
La participation ratée de la psychanalyse à la déconstruction du socle épistémologique de l’Occident moderne
Le piège du dogmatisme
Quand le psychanalyste fabrique de l’individu
Des pratiques « magiques »
Deux rendez-vous manqués
5. Impasses et dangers des thérapies comportementalistes et « alternatives »
D’un réductionnisme à l’autre
La dislocation de l’humain, inscrite dans le dispositif normatif du DSM
L’efficacité et les failles des thérapies moléculaires
Comportementalisme : l’illusion de l’« homme transparent »
Les thérapies « alternatives » et le risque de la dérive sectaire
III / Vers une thérapie situationnelle
6. Crise de la modernité et nouveaux enjeux de la « psy »
La fin d’un monde, au-delà de l’humanisme ?
La « situation » comme nouveau sujet de la pratique « psy »
Les illusions de l’« homme augmenté »
7. Les défis de la thérapie situationnelle
Une thérapie centrée sur le présent
De l’utilité du « non-savoir » : les leçons de deux cas
L’importance de contextualiser les problèmes psys
Aider le patient à « connaître par les causes »
Repérer la « géographie intérieure » du patient
La question de l’émancipation : l’agir pour dépasser la « vie personnelle »
Le rôle décisif du corps : plutôt que les mots pour le dire, les gestes pour le faire…
Revisiter la vieille question des rapports corps/esprit
Que faire avec le négatif ?
8. La « cuisine » du thérapeute
Un nouveau patient vient vous voir…
La question de la vérité factuelle
Que veut dire guérir ?
La « vérité » n’est pas dans la souffrance, mais dans la puissance de vivre
À quoi sert la prise de conscience ?
Comment aider le patient à se « stabiliser » ?
Conclusion (très) provisoire. L’alternative : explorer les possibles.

Droits étrangers

THE ANGST CLINIC
“Shrinks” and New Forms of Mental Suffering

What types of therapy should be sought out to ease the rise of psychological angst in our societies? Psychoanalyst and philosopher Miguel Bensayag attempts to answer this question in an essay filled with his years of clinical experience. Individual therapy cannot be conceived or carried out without a giving some deep and critical thought to the major societal and ideological changes of our times.


Miguel Benasayag, philosopher et psychoanalyst, runs the French political collective “Malgré tout”. He has written numerous works with La Découverte including: Les passions tristes (2003), La fragilité (2004), Connaître est agir (2006), Éloge du conflit (2012, with A. del Rey).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com