Y a-t-il des valeurs naturelles ? -  REVUE DU M.A.U.S.S.

Y a-t-il des valeurs naturelles ?

REVUE DU M.A.U.S.S.

La tentation naturelle des sciences sociales, et en particulier de la sociologie, est de postuler que rien n’est naturel, puisque toute institution, toute croyance, toute valeur est le résultat d’une construction historique et sociale. Et, en un sens, cette affirmation est irréfutable. Mais, mal comprise, elle est aussi dangereuse. Devons-nous en déduire que tout se vaut, et donc que rien ne vaut ? Qu’il n’existe aucun critère permettant de fonder nos valeurs et d’arbitrer entre elles ? Que le choix de la démocratie plutôt que du despotisme, de la paix contre la guerre ou de la justice contre l’arbitraire est radicalement indécidable ? Voilà le défi de pensée central que les sciences sociales et la philosophie morale et politique doivent relever, pour ne pas sombrer dans l’insignifiance. Les deux précédents numéros de la Revue du MAUSS en avaient examiné certaines des dimensions épistémologiques et socioéconomiques. Il faut maintenant aller au cœur du débat et se demander résolument : « Y a-t-il des valeurs naturelles ? ». Au fil des réponses proposées ici, on voit s’ébaucher une stratégie de réponse proprement maussienne, mais qui pourrait bien rallier l’ensemble des suffrages. Elle s’articulerait à partir de deux propositions : pour l’homme, la nature c’est la culture ; ce qui institue la culture en tant que telle, c’est le geste du don qui arrache les sujets à la naturalité et à l’instrumentalité pour les ouvrir à l’altérité et à la liberté.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue du M.A.U.S.S. n°19
Coédition : La Découverte/M.A.U.S.S.
Parution : 30/05/2002
ISBN : 9782707137647
Nb de pages : 400
Dimensions : 135 * 220 mm
Façonnage : Broché

REVUE DU M.A.U.S.S.

Fondée en 1981, et dirigée par Alain Caillé, la Revue du M.A.U.S.S. (Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales) s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à ce qui se produit à l’intersection des sciences sociales, du politique et de l’histoire. Elle s’est imposée comme l’un des lieux importants du débat public en France.

Table des matières

Présentation, par Alain Caillé et Philippe Chanial
Y a-t-il des valeurs naturelles ?
I. Naturalité et démocratie
A - Y a-t-il un « roc » de la morale éternelle ?
Une religion mondiale ? par François Fourquet
L’individualisme, un phénomène qui ne commence nulle part et qui est au fondement des normes, par Raymond Boudon
Naturalité, universalité, objectivité, par Jean Baechler
Y a-t-il des valeurs naturelles ? par Alain Touraine
Y a-t-il des valeurs naturelles ? parAlain Caillé
B - Démocratie et interaction
La démocratie est-elle naturelle ? parPhilippe Chanial
Groupes primaires, nature humaine et idéal démocratique, par Charles Norton Cooley
Démocratie et nature humaine, par John Dewey
La socialité contre la société, (présentation du texte de A. Rawls), par Sylvain Pasquier
L’émergence de la socialité : une dialectique de l’engagement et de l’ordre, parAnn Rawls
II. Genre et culture
A - Sexe, genre et condition
Ce qui fait un homme, par Franco La Cecla
L’identité lesbienne entre nature et construction, par Anne Revillard
Georg Simmel et la culture féminine, par Julien Rémy
La pensée politique anti-essentialiste de Chantal Mouffe, parFabrizio Cantelli
B - Altérité, arbitraire et contingence
L’anthropologie a-t-elle fait des progrès depuis Hocart ? par Lucien Scubla
La quête de l’altérité. Une autre approche des religions afro-brésiliennes, par Michel Dion
Ni hasard ni nécessité. La contingence des phénomènes sociaux selon M. Mauss, par Jacques Dewitte
Libre revue
Les tâches de la philosophie politique, par Marcel Gauchet
Le politico-religieux. Dix-sept thèses, par Alain Caillé
Le don au Moyen Âge, par Eliana Magnani Soares-Christen
Le potlatch dans l’Anabase de Xénophon, par Jean-Louis Prat
Freud et Mauss, un rendez-vous manqué, par Jean-Pierre Lacourte
Don, action et réaction, par Alexandre Poinas
Une identité collective : les free parties, par Tristan Collette
La théorie maussienneà l’origine de la critique sociale personnaliste d’Arnaud Dandieu (1897-1933), par Christian Roy
Lectures…
Un écrivain du oui peut-il lire du trop de réalité d’A. Le Brun ? par Henri Raynal
Le « lieu » comme demeure (à partir du Mauss n°14), par Robert Misrahi
À propos de Demain, l’économie équitable, de M. Decaillot,par Serge Latouche
Liste des auteurs.