Les damnées de la mer
Femmes et frontières en Méditerranée

Camille SCHMOLL

Longtemps, les femmes ont été absentes du grand récit des migrations. On les voyait plutôt, telles des Pénélope africaines, attendre leur époux, patientes et sédentaires. Il n’était pas question de celles qui émigraient seules. Elles sont pourtant nombreuses à quitter leur foyer et leurs proches, et à entreprendre la longue traversée du désert et de la Méditerranée.
Fondé sur une recherche au long cours, menée aux marges de l’Europe, en Italie et à Malte, ce livre est une enquête sur la trace des survivantes. Au fil des récits recueillis, il restitue leurs parcours, de déchirements en errance, de rencontres en opportunités. Entre persécutions, désir d’autonomie et envie d’ailleurs, les causes de leur départ sont loin d’être simples et linéaires.
Les Damnées de la mer offre ainsi une remarquable plongée dans leur vie quotidienne, dans des centres d’accueil où leur trajectoire est suspendue, dans l’attente d’une reconnaissance de cette Europe qui souvent les rejette. L’ennui et la marginalisation sont omniprésents. Mais ces femmes sont également résistantes et stratèges, à la recherche de lignes de fuite.
En restituant les multiples facettes de ces destinées, ce livre décline l’histoire des migrations en Méditerranée au féminin. Il refuse les clichés binaires qui opposent la migrante-victime à la migrante-héroïne pour adopter le point de vue de l’expérience des femmes : non sans tensions, l’autonomie qu’elles mettent à l’épreuve apparaît à la fois comme le support et l’horizon de leur projet migratoire.

Version papier : 20 €
Version numérique : 13,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : 05/11/2020
ISBN : 9782348041075
Nb de pages : 248
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782348059292
Format : EPUB

Camille SCHMOLL

Géographe, Camille Schmoll enseigne à l’université de Paris. Membre de l’Institut universitaire de France, de l’Institut convergences migrations et du laboratoire Géographie-cités, elle a fondé, avec Hélène Thiollet et Virginie Guiraudon, le Groupe international d’experts sur les migrations (GIEM).

Vidéos






 

Table des matières

Remerciements
Introduction. Au carrefour de l’Europe et de la Méditerranée

1. La vie de Julienne
2. La longue traversée des migrantes africaines
3. Archipels de la contrainte : l’arrivée en Europe
4. Dans la marge : les paysages moraux de l’accueil
5. Les échelles de l’autonomie : corps, espace domestique, espace numérique
Conclusion. Ce que les migrations font aux femmes, ce que les femmes font aux migrations
Annexe méthodologique. L’ethnographie au temps de la frontière
Principaux sigles utilisés
Notes.

Droits étrangers

THE WRETCHED OF THE SEA
Women and frontiers in the Mediterranean

Based on far-reaching research, made up of previously undocumented observations and accounts, this book follows the journeys of women encountered on the fringes of Europe in Italy and Malta, after their long journey across the desert and the Mediterranean.
The book’s primary focus is to follow the journey of survivors, their progress from heartbreaking separation to wandering from pillar to post, from meetings to opportunities. As we follow these stories collected, by Camille Schmoll, we learn that the reasons they left are far from being simple and linear, from fleeing persecution, to the desire for autonomy and a wish for new horizons.


Camille Schmoll teaches at the Université de Paris. She is a member of the Institut universitaire de France, the l’Institut convergences migrations, and the laboratoire Géographie-cités. With Hélène Thiollet and Virginie Guiraudon, she founded the GIEM (GIEC des Migrations -Intergovernmental Panel on Migration).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com