Pour la sociologie
Et pour en finir avec une prétendue "culture de l'excuse"

Bernard LAHIRE

Depuis plusieurs décennies, la sociologie est régulièrement accusée d’excuser la délinquance, le crime et le terrorisme, ou même de justifier les incivilités et les échecs scolaires. À gauche comme à droite, nombre d’éditorialistes et de responsables politiques s’en prennent à une « culture de l’excuse » sociologique, voire à un « sociologisme » qui serait devenu dominant.
Bernard Lahire démonte ici cette vulgate et son lot de fantasmes et de contre-vérités. Il livre un plaidoyer lumineux pour la sociologie et, plus généralement, pour les sciences qui se donnent pour mission d’étudier avec rigueur le monde social. Il rappelle que comprendre les déterminismes sociaux et les formes de domination permet de rompre avec cette vieille philosophie de la responsabilité qui a souvent pour effet de légitimer les vainqueurs de la compétition sociale et de reconduire certains mythes comme celui du self made man, celui de la « méritocratie » ou celui du « génie » individuel.
Plus que la morale ou l’éducation civique, les sciences sociales devraient se trouver au coeur de la formation du citoyen, dès le plus jeune âge. En développant la prise de distance à l’égard du monde social, elles pourraient contribuer à former des citoyens qui seraient un peu plus sujets de leurs actions.

Version papier : 13,50 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Petits cahiers libres
Parution : 07/01/2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782707188601 ISBN numérique: 9782707190239

Bernard LAHIRE

Bernard LAHIRE

Bernard Lahire, professeur de sociologie à l'École normale supérieure de Lyon (Centre Max-Weber) et membre senior de l'Institut universitaire de France, a publié une vingtaine d'ouvrages, parmi lesquels L'Homme pluriel (Nathan, 1998), Franz Kafka. Éléments pour une théorie de la création littéraire (La Découverte, 2010), Dans les plis singuliers du social (La Découverte, 2013), Ceci n'est pas qu'un tableau (La Découverte, 2015), L'Interprétation sociologique des rêves (La Découverte, 2018) et Enfances de classe (Le Seuil, 2019).

Table des matières

Introduction. Blessures narcissiques et résistances
1. Accusée d’excuser : la sociologie mise en examen
2. Comprendre, juger, punir
Punir sans comprendre - Comprendre sans juger - À quoi sert de comprendre ?
3. La fiction de l’Homo clausus et du libre arbitre
4. Déréaliser les dominés, nier la domination
La déréalisation des dominés - Le consentement individuel efface toute domination
5. Rompre avec les fausses évidences : la sociologie au travail
Ce qu’apporte la sociologie - La sociologie ne se réduit pas à l’étude des collectifs - La sociologie est relationnelle - Forces de la compréhension, forces de la répression
Conclusion. Des sciences pour la démocratie
Supplément. Le monde selon Val : une variante de la vision conservatrice
L’omniprésence fantasmée de la sociologie
La sociologie selon Val
Singularité, liberté, responsabilité
L’idéologie du coup de reins
La défense des dominants : l’argent, l’élégance et le beau
Inégalité, mon amour
La logique des contradictions
Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites