Nous, citoyens d'Europe ? - Étienne BALIBAR

Nous, citoyens d'Europe ?
Les frontières, l'État, le peuple

Étienne BALIBAR

Faisant suite au volume paru en 1992, Les frontières de la démocratie, ce recueil d'essais poursuit la tentative de « penser autrement », dans la conjoncture et même dans l'événement, les problèmes fondamentaux : citoyenneté et nationalité, politique des droits de l'homme, civilité, dont les termes mêmes ont été bouleversés par l'effondrement des cadres politiques du XXe siècle. Mais il resserre les interrogations autour d'un enjeu principal, désormais incontournable : l'avenir incertain de la construction européenne. La formation de cet espace politique nouveau, sans précédent historique véritable, est en effet l'occasion d'une renaissance de la figure du « citoyen », par-delà le déclin des institutions qui l'ont portée et qu'elle a contribué à légitimer : la Cité, l'empire, l'État-nation et l'État national social. Étienne Balibar examine ainsi trois grandes questions, dont chacune exige un effort de pensée spécifique : celle des frontières de l'Europe en tant qu'espace politique, qui commande toute réflexion sur l'identité collective et les identités communautaires, et que surdétermine de plus en plus la nouvelle économie de la violence mondiale ; celle de l'État, pôle de concentration du pouvoir et d'attribution de la souveraineté, mais aussi appareil administratif où s'affrontent les logiques du service public et du contrôle des populations ; celle du peuple, enfin, dont il est urgent de faire « quelque chose » - selon le mot d'ordre de 1789 - en combinant à l'échelle transnationale la lutte contre l'exclusion (notamment celle des immigrés), la conquête des pouvoirs ou des contre-pouvoirs et l'apprentissage de leur exercice. Ce sont ces questions qui donnent un contenu à la notion d'une « Constitution » européenne, qui devra être arrachée au formalisme juridique et moral et replacée sur le terrain politique. Nouveau nom du politique, nouvel enjeu de ses conflits fondamentaux, l'Europe sera plus démocratique que l'État-nation, ou elle ne sera pas.

Version papier : 24,50 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : 21/02/2013
Format : EPub
ISBN papier : 9782707134608 ISBN numérique: 9782707172785

Étienne BALIBAR

Étienne BALIBAR

Étienne Balibar, né en 1942, philosophe, est professeur émérite à l’université de Paris-X-Nanterre et professeur à l’université de Californie à Irvine. Il est notamment l'auteur de Spinoza et la politique, Les Frontières de la démocratie, Lieux et noms de la vérité, La Philosophie de Marx, La Crainte des masses, Droit de Cité.

Table des matières

Avant-propos - Ouverture aux frontières de l'Europe

I. La crise du communautarisme national
1. Homo nationalis. Esquisse anthropologique de la forme nation
La « fin des nations » - Nations et forme nation - Forme nation et différences anthropologiques - Nations et nationalisme - Identités « primaires » et « secondaires »
2. Identités/Normalité
3. Le droit de cité ou l'apartheid ?
L'officialisation du « national-républicanisme » - L'immigration recolonisée ? - Vers un « apartheid » européen ? - Les sans-papiers, des citoyens actifs
4. Une citoyenneté sans communauté ?
II. Violence des frontières, violence sans frontières
5. L'Europe après le communisme
Révolution ? Restauration ? - Les deux cercles - Deux histoires en une - L'Europe fantôme - Communisme ou nationalisme ? - L'État semi-périphérique et sa désagrégation - Que se passe-t-il quand l'État s'effondre en Europe ?
6. Frontières du monde, frontières de la politique
7. Violence et mondialisation
Une politique de la civilité est-elle possible ? - Citoyenneté et civilité : la question du « droit au droit » - L'apartheid européen ou la violence des frontières - La contre-insurrection mondiale préventive ou la violence « sans frontières » - Conclusion
8. Vers la citoyenneté imparfaite

III. Le pouvoir du peuple et l'avenir de la citoyenneté en Europe
9. « Es gibt keinen Staat in Europa »

10. L'Europe des citoyens
11. Prolégomènes à la souveraineté
Que veut dire l'« exception » schmittienne ? - Les « marques de la souveraineté » : Bodin, Hobbes et le primat du politique - « Souveraineté du peuple » : le saut périlleux
12. Europe difficile : les chantiers de la démocratie
L'aporie de la souveraineté - Deux hypothèses - Le problème de la citoyenneté sociale - Unité et division de l'Europe -Immigration et droit d'asile : citoyenneté ou apartheid en Europe - Premier chantier : la justice - Deuxième chantier : l'activité sociale - Troisième chantier : les frontières - Quatrième chantier : la langue de l'Europe.

Droits étrangers

We Citizens of Europe?



Following Frontières de la démocratie published in 1992, this collection of essays continues the endeavour to « think differently» about democracy and concentrate on what is now inescapably at stake : the construction of Europe. The creation of this new political space, without any real historical precedent, is in fact the opportunity for a renaissance of the « citizen » : if Europe is to be, it must be more democratic than the Nation-State, or not at all.


Étienne Balibar is a philosopher whose works include : Spinoza et la politique, Les Frontières de la démocratie, Lieux et noms de la vérité, La Philosophie de Marx, La Crainte des masses, Droit de Cité.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com