L'autre moitié du monde
Essai sur le sens et la valeur du travail

Paul Magnette

Quand la moitié de nos contemporains disent s'épanouir dans leur travail, l'autre moitié du monde vit le sien, ou son absence, dans la souffrance. En réponse, la droite glorifie ceux qui " se lèvent tôt " et " ne mesurent pas leur peine ", invite à " travailler plus pour gagner plus " et dénonce une " épidémie de flemme ".
Face à ce discours, les hommes et femmes de gauche paraissent souvent désemparés. Au point que certains pensent utile d'emboîter le pas des libéraux et des conservateurs en opposant les travailleurs aux allocataires sociaux. Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment la droite, qui ne cesse de mettre le travail sous pression et d'en dégrader les conditions, peut-elle s'en arroger les valeurs ? La gauche doit se les réapproprier de telle sorte que le travail réponde à nos aspirations individuelles et collectives. Cela est d'autant plus crucial que la transition énergétique et technologique en cours va le reconfigurer en profondeur.
Paul Magnette renoue dans cet ouvrage avec l'idéal d'émancipation personnelle et d'intégration sociale par le travail, et développe de véritables propositions pour lever les obstacles qui s'opposent aujourd'hui à son déploiement. Plutôt que de laisser les souffrances au travail entre les mains de consultants en risques psychosociaux et de chief happiness officers, il est temps de les repolitiser.

Version papier : 16.00 €
Version numérique : 11.99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Petits cahiers libres
Parution : 11/01/2024
ISBN : 9782348081958
Nb de pages : 176
Dimensions : 12.5 * 19.0 cm
ISBN numérique : 9782348081965

Paul Magnette

Paul Magnette
Paul Magnette est professeur de théorie politique à l'Université libre de Bruxelles. Il a été ministre de l'Énergie et du Climat au sein du gouvernement fédéral belge et ministre-président de la Wallonie. Il est actuellement bourgmestre de Charleroi et président du Parti socialiste belge.

Extraits presse

Son plaidoyer est efficace et donne à voir les campagnes concrètes que pourrait lancer une gauche française aujourd'hui ankylosée. L'horizon de Magnette reste cependant celui d'un Etat social amélioré, là où d'autres pensent des formes plus radicales de démocratie économique. [...] Le socialiste critique les rapports d'exploitation, mais n'explique pas leur durcissement ces dernières années. Il est en fait probable que la (re)conquête de droits salariaux entre en contradiction profonde avec la logique d'un capitalisme sur le déclin. Dès lors, la voie du réformisme patient privilégiée par Magnette suffira-t-elle ? Son essai contribue à ouvrir le débat.

2024-01-09 - Mediapart

 

Paul Magnette préfère promouvoir " l'écosocialisme ", cette idée que la transformation écologique peut être le levier pour changer la société, et notamment pour casser cette course absurde " où les riches veulent se distinguer des autres, et où les autres veulent rattraper les riches ". Ce concept vient d'horizons très radicaux, trotskistes notamment, mais le socialiste belge a réussi à le diffuser dans différents partis de la social-démocratie européenne. Il l'a développé dans son livre manifeste, La Vie large (La Découverte, 2022). [...] (il) entend cette année réveiller le débat sur le travail, une question trop longtemps délaissée par la gauche. La sortie du livre L'Autre Moitié du monde est le coup d'envoi d'une campagne sur le sujet.

2024-01-11 - Pascal Riché - L'Obs

 

Paul Magnette ambitionne de renverser les perceptions en remportant la bataille des idées et du discours, des valeurs aussi, celle du travail comme essence du combat historique du socialisme.

2024-01-12 - Corentin Di Prima - L'Echo

 

(...) L'Autre Moitié du monde, c'est, selon lui, celle qui souffre et subit les conséquences de la financiarisation de l'économie, de la mondialisation, des restructurations et de la dégradation des conditions de travail. Celle qui pourrait être tentée de céder aux sirènes des mouvements autoritaires qui instrumentalisent la peur du déclassement pour renforcer leur poids. Celle qui est, en tout cas, persuadée que la critique de l'"assistanat", dont bénéficieraient un bon nombre de ses congénères, est justifiée. (...)

2024-01-19 - Le Monde

 

À rebours des fantasmes sur la prétendue épidémie de flemme qui gagnerait la jeunesse, Paul Magnette analyse avec justesse les conditions préalables qui permettent de jouir de la force émancipatrice du travail.

2024-02-01 - Victoire Radenne - Socialter

 

Vidéos






 

Table des matières

Introduction
1. Comment le travail nous construit
La joie dans la peine
Le travail n'est pas une marchandise
La dignité du labeur
2. Comment le travail nous unit
Le sens de l'altruisme
Le désir de reconnaissance
La société des travailleurs
3. Promesses de l'aube
Liberté et nécessité
Le bagne de l'usine
Le nouvel esprit du travail
4. Ruptures de contrat
La valeur du travail
Les maux du travail
Le travail empêché
5. Les frontières du travail
Plein emploi
Deuxièmes lignes
Citoyen-travailleur
6. Regagner sa vie
Temps propre
Éloge du conflit
Conclusion
Remerciements
Notes.