Dans les plis singuliers du social
Individus, institutions, socialisations

Bernard LAHIRE

Au moment où l’individu est de plus en plus souvent perçu ou rêvé comme un être isolé, autonome, responsable, opposé à « la société » contre laquelle il défendrait son « authenticité » ou sa « singularité », les sciences sociales ont plus que jamais le devoir de mettre au jour sa fabrication sociale. Car le social ne se réduit pas au collectif ou au général, mais gît dans les plis les plus singuliers de chaque individu.
Dans ce livre conçu pour expliciter le sens de son travail, Bernard Lahire soumet à la critique les discours sur la « montée de l’individualisme » et la figure de l’individu « libre et autonome » au cœur de nos mythologies contemporaines. Exposant la manière dont il est possible de faire de l’individu singulier un véritable objet sociologique en tant qu’être en permanence socialisé, il dialogue également avec les sciences cognitives qui, en mettant en lumière les phénomènes de plasticité cérébrale et la façon dont nos expériences sociales s’inscrivent dans nos cerveaux, nous rappellent que les individus ne perçoivent, ne pensent ou n’agissent qu’en tant que dépositaires de l’ensemble des formes d’expérience déterminées par leurs places et leurs situations dans le monde social.

Prix de l’écrit social 2013

Version papier : 10 €
Version numérique : 7,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°510
Parution : septembre 2019
ISBN : 9782348045745
Nb de pages : 186
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348046506
Format : EPUB

Bernard LAHIRE

Bernard LAHIRE

Bernard Lahire, professeur de sociologie à l'École normale supérieure de Lyon (Centre Max-Weber) et membre senior de l'Institut universitaire de France, a publié une vingtaine d'ouvrages, parmi lesquels L'Homme pluriel (Nathan, 1998), Franz Kafka. Éléments pour une théorie de la création littéraire (La Découverte, 2010), Dans les plis singuliers du social (La Découverte, 2013) et Ceci n'est pas qu'un tableau (La Découverte, 2015) et L'Interprétation sociologique des rêves (2018).

Extraits presse

Liberté, autonomie, originalité ! Cette devise séduisante ne figure pas sur le fronton des écoles, mais bénéficie désormais d'une caution scientifique: dans le cénacle des sociologues, les spécialistes de l'individu chantent l'homme "artiste de sa vie". Un être nouveau est né, délesté du poids des traditions et des institutions, libre comme l'air. Et le slogan d'Apple "Think different", est passé des écrans aux livres savants. "Chez les sociologues, c'est devenu un sport national que de parler de la "montée de l'individualisme", pointe leur confrère Bernard Lahire, qui bouscule avec son dernier livre, Dans les plis singuliers du social, le milieu feutré de la recherche.

27/04/2013 - Marion Rousset - Télérama

 

Voilà un livre réjouissant pour tous ceux qui sont encore attachés aux sciences sociales et au projet qui, au fond, est le leur : la lutte contre les « prénotions » qui, parce qu'elles ont la force du raisonnement spontanné et cachent les intérêts de ceux qui les entretiennent, encombrent trop souvent le débat public. Tout en prolongeant ici une réflexion engagée depuis plus de vingt ans sur les ressorts sociaux de la psychologie individuelle et sur la socialisation scolaire et familiale, Bernard Lahire se livre, avec Dans les plis singuliers du social, à un exercice exemplaire de dénonciation des interprétations d'un problème central des sociétés modernes : la fabrique de l'individu.

12/04/2013 - Gilles Bastin - Le Monde des Livres

 

Il nous entraîne ainsi dans une vaste entreprise de déconstruction, explorant les frontières entre la sociologie et la psychologie, les sciences cognitives et l'économie. Mais son but n'est pas seulement de remettre en cause un certain nombre d'idées reçues. Il n'est pas seulement de faire de l'individu un véritable objet de sociologie. Cet ouvrage - exigeant - de méthodologie a un objectif politique, celui de dénoncer des théories qui nous empêchent "de prendre conscience du rôle majeur des institutions" (familles, écoles, entreprises, pratiques culturelles…). Or, celles-ci ne cessent de nous "faire à leur image". Il ne faut pas l'oublier, afin de pouvoir les critiquer et, éventuellement, les transformer.

01/04/2013 - Naïri Nahapétian - Alternatives Économiques

 

Réaffirmant la possibilité d'une véritable sociologie de l'individu, science oxymorique s'il en fallait, Bernard Lahire nous propose ici une remarquable lecture théorique et critique de ce qu'est l'individualisme.

01/11/2013 - Marie Liesse-Lecerf - Revue Etudes

 

Le dernier essai de Bernard Lahire rassemble quatre textes qui proviennent soit de conferences, soit de publications antérieures (ainsi l'excellent post-scriptum qui concluait La société des individus). L'ensemble tire sa cohérence du souci inchangé de l'auteur, toujours remarquablement clair dans son argumentation, de plaider pour une sociologie qui soit attentive aux individus et pas seulement aux collectifs.

01/10/2013 - Revue française de Science Politique

 

Table des matières

Remerciements
Avertissement au lecteur
Avant-propos
1. De l’individu libre et autonome : retour sur un mythe contemporain

La « montée de l’individualisme »
Individu/société
Société incorporated
Les conditions sociales de production d’une individualisation
Les luttes pour la distinction individuelle
2. Individu et sociologie
La science des variations mentales et comportementales
Variations et réalités macrosociologiques
Le mauvais sort fait aux variations individuelles
Lutter contre certaines habitudes de pensée
Appuis scientifiques
3. La fabrication sociale des individus : cadres, modalités, temps et effets de socialisation
De la notion amorphe au concept utile
Socialisations primaires et secondaires
Socialisation, resocialisation
4. Le cerveau disposé
Ni corporatisme ni abdication
Le dispositionnalisme en question
Dispositionnalisme et plasticité cérébrale
Dispositions et modularité cognitive
Habitudes préréflexives et calculs
Conclusions méthodologiques
Conclusion
Bibliographie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites