La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Sociologie, société / La culture des individus     
Nouvelle édition

La culture des individus
Dissonances culturelles et distinction de soi

Bernard LAHIRE

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
extraits presse

La culture des individus - Bernard LAHIRE
Imprimer la fiche

 

De caricatures en vulgarisations schématiques des travaux sociologiques, on a fini par penser que nos sociétés, marquées par le maintien de grandes inégalités sociales d’accès à la culture, étaient réductibles à un tableau assez simple : des classes dominantes cultivées, des classes moyennes caractérisées par une « bonne volonté culturelle » et des classes dominées tenues à distance de la culture. Dans ce livre qui combine solidité argumentative et ampleur du matériau empirique, Bernard Lahire propose de transformer cette vision simpliste. Il met ainsi en lumière un fait fondamental : la frontière entre la « haute culture » et la « sous-culture » ou le « simple divertissement » ne sépare pas seulement les classes sociales, mais partage les différentes pratiques et préférences culturelles des mêmes individus, dans toutes les classes de la société. Il montre qu’une majorité d’individus présentent des profils dissonants qui associent des pratiques culturelles allant des plus légitimes aux moins légitimes. Si le monde social est un champ de luttes, les individus sont souvent eux-mêmes les arènes d’une lutte des classements, d’une lutte de soi contre soi. Une nouvelle image du monde social apparaît alors, qui ne néglige pas les singularités individuelles et évite la caricature culturelle des groupes.

Remerciements - Introduction - Transformer le regard - La culture à l'échelle individuelle - Chiffrer le singulier - Des tableaux statistiques aux portraits individuels - Distinction de soi et vie digne d'être vécue - I. Légitimité, domination et croyance - 1. Pouvoirs et limites de la théorie de la légitimité culturelle - Les éléments constitutifs de la théorie de la légitimité culturelle - Croyance et domination - Pluralité des ordres de légitimité culturelle et variations intra-individuelles - Hiérarchies scolaires, hiérarchies culturelles - 2. La production historique des hiérarchies culturelles - « Culture froide » vs « culture chaude » - Européanisation de l'Amérique, américanisation de l'Europe - Un Français en Amérique - 3. Mesurer la légitimité culturelle - Le pur et l'impur - Monsieur L. - II. Construire les profils culturels individuels - Il n'y a pas de science sociale que du caché - Critique de la raison pragmatique - 4. Catégories, types et profils - Figures idéaltypiques et caricaturisations du monde social - Analyse des correspondances et idéaltypes - Lectures à contre-courant - Des marges non marginales - 5. Des transferts imparfaits - Les effets locaux de la socialisation littéraire - L'association des contraires - Retour sur La Disctinction - 6.Profils consonants, profils dissonants - Un tableau n'efface pas l'autre - Profils à trois, quatre, cinq et six variables - Profils à trois variables - Profils à quatre variables - Profils à cinq et six variables - Profils à sept variables - Variations inter-individuelles et singularités individuelles - Des profils et des catégories - Qui composent les différents types de profils ? - L'horizon des probables - III. Les profils culturels en portraits - 7.L'homogénéité par le haut et par le bas - Des profils culturels consonants très légitimes - Des profils culturels consonants peu légitimes - 8. Les formes de l'hétérogénéité culturelle individuelle - Une manière d'éluder le problème - La métaphore zoologique : omnivores et univores - Déterminants sociaux des profils et variations intra-individuelles - 9. Profils culturels dissonants dans les classes supérieures - 10. Profils culturels dissonants dans les classes moyennes - 11. Profils culturels dissonants dans les classes populaires - IV. Mobilités et influences - 12. Petits et grands déplacements sociaux - Les effets de l'ascension - 13. Des vies culturelles sous influences - Influences conjugales - Influences amicales - Les pratiques d'accompagnement - 14. La jeunesse n'est pas qu'un mot : la vie sous triple contrainte - Profils culturels dissonants dans les classes supérieures - Profils culturels dissonants dans les classes moyennes - Profil culturel dissonant dans les classes populaires - Profils culturels dissonants à tendance peu légitime dans les classes populaires V - Dévaluation du capital littéraire et artistique, divertissement et mélange des genres - 15. Baisse d'intensité de la foi en la culture littéraire et artistique - La baisse de la valeur esprit - Une baisse mesurable - Culture générale et cultures spécialisées - À bonne distance de la culture littéraire et artistique… - Des frontières plus floues - Bandes dessinées et séries télévisées : même combat - 16. Tensions et relâchements, en public et en privé - Des vies stressantes - Karaoké et libération publique des tensions - Culture en privé, gratuité et affaiblissement des effets de légitimité - Détente vs ouverture culturelle - Privatisation de la culture et rapport aux normes légitimes - Gratuité et engagement de soi : télévision et cinéma - 17. Confusion ou mélange des genres ? - Les mélanges télévisuels de genres - Les savants mélanges du « populaire André Rieu » -Théorie esthétique de l'hétérogénéité et du mélange des genres - Critiques de la situation - Conclusion : Les distinctions individuelles -Hiérarchies et jugements culturels - Les distinctions inter-individuelles : le goût des autres -Distinction de soi et lutte de soi contre soi - Des ascètes improbables : les fonctions sociales de l'idéal - Post-scriptum : Individu et sociologie - La science des variations mentales et comportementales - Variations et réalités macrosociologiques - Variations inter-civilisations, inter-époques et inter-sociétés - Variations intra-sociétés : milieu, groupe, classe et catégorie - Le mauvais sort fait aux variations individuelles - Personnification des collectifs et exclusion de l'individu - Individu : trop universel ou trop singulier - Lutter contre certaines habitudes de pensée - Résister à l'air du temps - Appuis et contre-appuis scientifiques - Addenda : Propositions - Annexes méthologiques - Documents écrits et audiovisuels exploités - Liste des personnes interviewées - Les invités de Tout le monde en parle - Liste des films soumis aux enquêtés lors des entretiens avec des adultes - Bibliographie.

« Réflexion originale, nourrie d'un impressionnant travail d'enquête, son nouvel ouvrage, La culture des individus, revisite La Distinction vingt-cinq ans après : au regard porté sur les différences entre classes sociales, il ajoute une observation fine des différences entre les individus, et surtout à l'intérieur même des individus. C'est l'apport le plus précieux d'un livre qui démontre à quel point, contrairement à ce qu'on avait toujours tendance à postuler, au moins implicitement, nos pratiques culturelles sont hétérogènes et peu cohérentes. Révélant les "nuanciers culturels individuels" de personnes longuement interviewées, cette enquête laisse apparaître le brouillage de la sempiternelle frontière entre "haute" et "basse" culture, grand art et culture populaire, légitime et illégitime. Où l'on s'aperçoit qu'à l'instar de Wittgenstein, qui ne jurait que par les westerns, ou de Jean-Paul Sartre qui préférait lire des Série Noire plutôt que Wittgenstein, on peut très bien prendre plaisir à lire... Bourdieu (lui-même grand lecteur de polars) avant (ou après) une bonne série télé. »
LES INROCKUPTIBLES

« Ce n'est pas un essai parmi d'autres que Bernard Lahire a bâti avec la Culture des individus; mais un ouvrage de sociologie hors normes, au sens, simple mais non banal, où il a cherché dans les faits la preuve de ce qu'il dit des pratiques culturelles des Français d'aujourd'hui. »
LIBÉRATION

« En dépit de ses quelques huit cent pages et de l'austérité du propos, La Culture des individus, dissonances culturelles et distinction de soi intéressera, bousculera, rassurera ou agacera tous ceux que la culture et ses pratiques touchent de près. »
TÉLÉRAMA

« On lira l'essai qui paraît sous le titre La Culture des individus, et dans lequel Lahire opère une "critique partielle" (et proprement implacable) de la théorie dite de la "légitimité culturelle", qui depuis les années 1960 n'en finit pas de mettre en évidence les inégalités sociales d'accès à la culture, inspirant la plupart des politiques publiques en la matière. En effet, parmi les (presque) 800 pages qui composent ce pavé, quelques-unes sont particulièrement cruelles. »
LE MONDE

« Une étude critique, méthodique et riche de détours théoriques dans la sociologie classique contemporaine.
Pour les lecteurs que son épaisseur impressionnerait, qu'ils sachent que la moitié de ce volume est occupée par la transcription de témoignages donnés en matière de preuve, dont la lecture divertissante les reposera aisément de la densité des propos de l'auteur. »
SCIENCES HUMAINES

« Culture élitiste, culture populaire, l'opposition mise en lumière, dès les années 60, par les travaux de Pierre Bourdieu aurait fait partie des vérités communément admises, n'était le travail entrepris par le sociologue Bernard Lahire [...] Pratiquant comme personne l'art du "portrait sociologique", [...] Bernard Lahire a réussi le prodige de "chiffrer le singulier" et pris acte que le monde social ne se présentait jamais sous la forme de contraintes abstraites et séparées, mais sous la forme de combinaisons particulières de propriétés sociales "incorporées". On peut se demander si ce chercheur n'est pas en train de donner à la notion de "viscosité sociale", c'est-à-dire à une certaine porosité culturelle des classes dans le cadre même du capitalisme, la sociologie dont elle avait précisément besoin. »
L'HUMANITÉ

« Vingt-cinq ans après Bourdieu, une somme interroge "la Distinction". Qu'en est-il des goûts culturels des Français, et de quoi disposent les sociologues pour les analyser ? Tel est le propos de Bernard Lahire. Il livre, ensemble, son ambition méthodologique, des statistiques sur les consommations culturelles, des entretiens avec plus d'une centaine de citoyens. Le pacte de lecture est exigeant. Ces différents registres ménagent des bonheurs, entre défi intellectuel et plaisir, un rien voyeur, d'entendre la voix des autres.
[...] En vingt-cinq ans ce ne sont pas seulement les sociologues qui ont changé. La société française aussi [...] La controverse sur l'effacement d'une culture scolaire détentrice des labels de légitimité de ponctuelle et critique est devenue permanente et inaudible. C'est de cela aussi que Lahire rend compte avec force dans un livre qui, comme un musée nouveau, ne livre pas d'un coup toutes ses pièces ni tous ses agencements. »
LE NOUVEL OBSERVATEUR

« Où l'on découvre que les temps ont changé et qu'apparaissent "des variations significatives liées aux patrimoines individuels de dispositions moins homogènes qu'on le pensait". Et que l'appartenance sociale n'est plus un facteur à ce point déterminant qu'il soit impossible pour un même individu d'aller au théâtre ou à l'opéra, de se passionner pour la philosophie et les consoles de jeux et d'être un familier de la télé-réalité. Avec ou sans mauvaise conscience. De singulières "dissonances" qui valident la thèse, par-delà le champ de luttes sociales, d'une "lutte de soi contre soi", pour fonder une nouvelle image des pratiques culturelles. »
LE MONDE DE L'ÉDUCATION

« Un ouvrage magistral, qui renouvelle la sociologue de la culture vingt-cinq ans après La Distinction de Bourdieu. »
LYONCAPITALE.FR

« Ce livre sur la pluralité et la pluralisation des pratiques culturelles a un effet salutaire eu égard à la chape intellectuelle qui pesait sur la sociologie de la culture avec La Distinction. »
LA QUINZAINE LITTÉRAIRE

« Une réflexion sur la culture, mais aussi plus généralement l'esquisse d'une nouvelle sociologie de l'individu. Passionnant. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« L'ouvrage de Bernard Lahire dénonce la longue cécité épistémologique concernant la dimension individuelle du social. »
LA RECHERCHE

« Le livre de B. Lahire constitue un apport majeur en matière de sociologie de la culture. »
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE EN FRANÇAIS

« Dans La culture des individus, Bernard Lahire transforme la vision que nous avons du rapport à la culture [...] Les frontières entre haute-culture et sous-culture sont perméables. Ce livre les détaille, bat en brèche pas mal d'idées préconçues. C'est aussi inquiétant que passionnant. »
THÉÂTRES

« Construit à partir de cent entretiens, articulé autour d'un impressionnant travail statistique, l'ouvrage montre que les hiérarchies entre haute culture et sous-culture n'opposent pas seulement les groupes sociaux, mais traversent les individus dans leurs pratiques culturelles les plus intimes. »
VIENT DE PARAÎTRE


« [...] On se trouve face à un ouvrage aussi ambitieux que vaste et bien documenté, et qui renouvelle [...] notre perception des pratiques culturelles et qui a posé - c'est là son apport le plus précieux - des questions méthodologiques et épistémologiques essentielles. »
A CONTRARIO

PRESSE

 

 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016