L'invention des sciences modernes - Isabelle STENGERS

L'invention des sciences modernes

Isabelle STENGERS

Depuis qu'elles existent, les sciences dites exactes se prétendent différentes des autres savoirs. Comment comprendre cette prétention ? Faut-il, à la manière des épistémologues anglo-saxons ou de Karl Popper, tenter d'identifier les critères qui la justifient ? Peut-on, suivant le modèle nouveau des études sociales des sciences, y voir une simple croyance ? Ce livre propose un dépassement fructueux de l'opposition, apparemment irréconciliable, entre ces deux approches des sciences. Et si la tension entre objectivité scientifique et croyance était justement constitutive des sciences, enjeu des pratiques inventées et réinventées par les scientifiques ? Réussir à parler des sciences avec humour, sans en faire un objet de vénération, ni de dénonciation, en restant au plus proche de la passion des scientifiques, tel est ici le pari d'Isabelle Stengers. Mais ce livre ne se limite pas à un discours sur les sciences. Il s'agit bien plutôt de prolonger l'histoire de leur invention. Comment comprendre les liens multiples entre la science et les pouvoirs qui la mobilisent aujourd'hui ? Comment concevoir les rapports entre science, expertise et démocratie ? La nouveauté de L'invention des sciences modernes est de faire de ces différents problèmes intellectuels, pratiques et politiques les enjeux du processus par où pourrait s'inventer et se renouveler l'identité même des sciences.

Version papier : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Armillaire
Parution : juillet 2010
Format : PDF
ISBN numérique: 9782707155412

Isabelle STENGERS

Isabelle STENGERS

Isabelle Stengers, docteur en philosophie, enseigne à l'Université libre de Bruxelles. Elle est l'auteure de nombreux livres sur l'histoire et la philosophie des sciences, dont, à La Découverte, L'Invention des sciences modernes (1993) et Sciences et pouvoir (1997, 2002). Elle a reçu le grand prix de philosophie de l'Académie française en 1993.

Extraits presse

" Des sciences dures à l'hypnose et à la drogue, l'exploratrice Isabelle STENGERS accède au statut de philosophe avec la parution de "l' Invention des sciences modernes. "

Libération

PRESSE

 

Table des matières

I. Explorations - 1. Les sciences et leurs interprètes - Scandales - Autonomie - Une science destructrice ? - La contrainte leibnizienne - 2. Science et non-science - Au nom de la science - Rupture ou démarcation ? - La question de Popper - Le critère introuvable - Une tradition historique parmi d'autres ? - 3. La force de l'histoire - La singularité de l'histoire des sciences - Les trois mondes - Mise au point sur le paradigme - II. Construction - 4. Ironie ou humour ? - Construireunedifférence - Grands partages - L'invention politique des sciences - De l'événement - 5. La sciencesous le signe de l'événement - A la recherche d'un recommencement - Le pouvoir de la fiction - Un nouvel usage de la raison ? - Le plan incliné - 6. Faire histoire - Vérité négative - Des auteurs à intéresser - Faire exister - Médiateurs - Questions politiques - III. Propositions - 7. Un mondedisponible ? - Le pouvoir en histoires - Mobilisation - Le métier du patron - Politique des réseaux - 8.Le sujet et l'objet - Quelle singularité pour les sciences ? - Fictions mathématiques - Les héritiers de Darwin - Démoraliser l'histoire - \" Que me veut-il ? \" - 9. Devenirs- Comment résister ? - Nomades du troisième monde - Production d'expertise - Retour aux sophistes - Index.