Revue du crieur - Enquête sur les idées et la culture

Enquête sur les idées et la culture

Et si le « monde d’après », souvent moqué, s’immisçait déjà jusqu’à nous, sans fracas ni grande déclaration, mais de manière obstinée et répétée, dans différents domaines de la vie ? C’est à penser cela que se consacre ce nouveau numéro du Crieur, en donnant voix d’abord à Nastassja Martin. Celle-ci s’interroge : comment, par le biais de l’anthropologie, peut-on résister à la perte des mondes ? Refusant de conclure à l’obsolescence de sa discipline, elle identifie les obstacles qui se dressent sur le parcours de l’ethnographe et dessine des pistes permettant de recréer du commun.

Ces brèches laissant entrevoir ce monde d’après, on les retrouve également dans le domaine de la santé – enjeu ô combien central aujourd’hui – grâce à une enquête sur les expériences communautaires menées afin de penser le soin autrement, dans lesquelles les patient·e·s gagnent en autonomie et ont enfin voix au chapitre ; dans celui de la bande dessinée, où des auteurs et autrices s’organisent pour faire face à la précarité grandissante de leur métier ; dans celui de l’artisanat encore, où des institutions comme la Manufacture des Gobelins prônent la lenteur de leur activité face aux injonctions à la compétitivité et la rentabilité ; dans celui de la poésie, enfin, laquelle pourrait bien être un moyen d’alimenter nos imaginaires révolutionnaires.

Ce dix-huitième numéro propose également de regarder dans le passé pour renouer avec des réflexions politiques radicales qui ont été un peu oubliées – grâce au portrait de l’artiste-poète-théoricien pionnier de l’écosocialisme William Morris – ou diluées par des manipulations idéologiques et des récupérations marchandes – en se souvenant des racines anticapitalistes de l’écoféminisme.

Au sommaire également, une plongée au Brésil, où la pensée de Bruno Latour nous aide à comprendre les politiques dévastatrices de Jair Bolsonaro ; un détour par la Chine qui, après la crise sanitaire, entend reconquérir l’opinion intérieure comme internationale en misant sur la culture ; une réflexion sur la philosophie d’Alain Badiou ; et un peu d’humour avec une promenade dans le vestiaire masculin à travers les âges menée par l’anthropologue David Graeber, lequel voit dans la cravate bien davantage qu’un simple accessoire de mode…

Parce que les idées et la culture font partie de nos vies,
Suivez l’actualité de la revue du crieur

Partager sur facebook
Partager sur twitter

où trouver la revue du crieur

En librairie et en Relay

Prix au numéro : 15 €
Parution février, juin et octobre

un article à l’unité

Tous les articles sont vendus
à l’unité sur le site Cairn.info

S’abonner à la revue du crieur

Recevez la Revue du crieur directement chez vous, avant sa sortie en librairie et profitez de 5% de réduction sur le prix au numéro en vous abonnant dès aujourd’hui.

je m'abonne en ligne

Abonnement 1 an
3 numéros
43 €* // 45 €**

je m'abonne par courrier

Téléchargez le formulaire, imprimez-le
et renvoyez-le nous à l’adresse indiquée

PARTICULIERS
Abonnement 1 an - 3 numéros
43 €*

INSTITUTIONNELS
Abonnement 1 an - 3 numéros
45 €**

* Tarif particuliers France et Dom-Tom
** Tarif institutionnels France et Dom-Tom

LES ANCIENS NUMÉROS DE LA REVUE

Revue du crieur - Juin 2015

Juin 2015

Revue du crieur - Octobre 2015

Octobre 2015

Revue du crieur - Mars 2016

Mars 2016

Revue du crieur - Juin 2016

Juin 2016

Revue du crieur - Octobre 2016

Octobre 2016

Revue du crieur - Février 2017

Février 2017

Revue du crieur - Juin 2017

Juin 2017

Revue du crieur - Octobre 2017

Octobre 2017

Revue du crieur - Février 2018

Février 2018

Revue du crieur - Juin 2018

Juin 2018

Revue du crieur - Octobre 2018

Octobre 2018

Revue du crieur - Février 2019

Février 2019

Revue du crieur - Juin 2019

Juin 2019

Revue du crieur - Octobre 2019

Octobre 2019

Revue du crieur - Février 2020

Février 2020

Revue du crieur - Juillet 2020

Juillet 2020

Revue du crieur - Novembre 2020

Novembre 2020

REVUE DU CRIEUR

EN SOUVENIR DE FRANÇOIS MASPERO

Mediapart et La Découverte ont réuni leurs forces et leur image pour créer ensemble une revue consacrée aux idées et à la culture, la Revue du crieur. Notre pari est que les lecteurs n’ont jamais eu autant soif de comprendre et de savoir. Dans un contexte où les événements tragiques s’ajoutent aux impasses politiques, l’exigence de recul et de regard critiques n’a jamais été aussi nécessaire.

Le titre s’imposait comme une évidence : nos logos portent chacun le visage d’un petit crieur public, cette belle figure qui incarne l’esprit démocratique attaché à la presse et au livre. Or nous avons en partage celui qui nous l’a inspiré pour les uns et laissé en héritage pour les autres : François Maspero, disparu le 11 avril 2015. Libraire, éditeur, écrivain, traducteur, mais aussi animateur ou initiateur de plusieurs revues, son oeuvre-vie nous lègue une trace que nous voudrions prolonger, et c’est pourquoi nous dédions à sa mémoire cette première livraison. Indépendance et exigence en étaient les valeurs cardinales, dans le refus des conformismes et des clientélismes, des indifférences et des complaisances.

L’ambition de la Revue du crieur est d’incarner un journalisme d’idées qui conjugue les engagements et les savoir-faire de Mediapart et de La Découverte, pour aborder de manière inédite le monde de la culture, des savoirs et des idées, en France et à l’étranger, dans toute sa diversité - les sciences, la littérature, l’art, le cinéma, le spectacle vivant, etc. - sans exclure ses formes les plus populaires.

Les idées et la culture ne planent pas au-dessus de nos têtes, elles s’incarnent, elles vivent dans des institutions qui ne sont pas à l’abri des enjeux de pouvoir, d’argent, de réseaux et d’une certaine tendance à cultiver l’entre-soi. C’est pour rendre compte de cette réalité que la Revue du crieur publiera des enquêtes et des reportages, sur des sujets les plus variés, mais toujours dans un esprit incisif, quitte à faire vaciller certains magistères...

La Revue du crieur est là pour rappeler que le monde des idées et de la culture se trouve, doit se trouver au coeur de la vie publique démocratique, et qu’à ce titre, il appartient à tous.

MEDIAPART et LA DÉCOUVERTE ont réuni leurs forces et leur image pour créer ensemble une revue consacrée aux idées et à la culture, la Revue du crieur.

Directeurs de publication :
Stéphanie Chevrier, Edwy Plenel

Rédacteurs en chef :
Joseph Confavreux, Rémy Toulouse

Création graphique :
Agnès Dahan Studio

contact

Abonnement
abonnement@revueducrieur.fr

Proposition d’article
manuscrits@editionsladecouverte.com

Presse
presse@revueducrieur.fr

Parce que les idées et la culture font partie de nos vies,
Suivez l’actualité de la revue du crieur

Partager sur facebook
Partager sur twitter