La Découverte Live
Twitter
Youtube
Facebook
Catalogue / Sociologie, société / Pour la sociologie     

Pour la sociologie
Et pour en finir avec une prétendue « culture de l’excuse »

Bernard LAHIRE

présentation
infos techniques
auteur
table des matières
vidéo
extraits presse
foreign rights

Pour la sociologie - Bernard LAHIRE
Imprimer la fiche

Lire un extrait


 
Depuis plusieurs décennies, la sociologie est régulièrement accusée d’excuser la délinquance, le crime et le terrorisme, ou même de justifier les incivilités et les échecs scolaires. À gauche comme à droite, nombre d’éditorialistes et de responsables politiques s’en prennent à une « culture de l’excuse » sociologique, voire à un « sociologisme » qui serait devenu dominant.
Bernard Lahire démonte ici cette vulgate et son lot de fantasmes et de contre-vérités. Il livre un plaidoyer lumineux pour la sociologie et, plus généralement, pour les sciences qui se donnent pour mission d’étudier avec rigueur le monde social. Il rappelle que comprendre les déterminismes sociaux et les formes de domination permet de rompre avec cette vieille philosophie de la responsabilité qui a souvent pour effet de légitimer les vainqueurs de la compétition sociale et de reconduire certains mythes comme celui du self made man, celui de la « méritocratie » ou celui du « génie » individuel.
Plus que la morale ou l’éducation civique, les sciences sociales devraient se trouver au coeur de la formation du citoyen, dès le plus jeune âge. En développant la prise de distance à l’égard du monde social, elles pourraient contribuer à former des citoyens qui seraient un peu plus sujets de leurs actions.
Introduction. Blessures narcissiques et résistances
1. Accusée d’excuser : la sociologie mise en examen
2. Comprendre, juger, punir
Punir sans comprendre - Comprendre sans juger - À quoi sert de comprendre ?
3. La fiction de l’Homo clausus et du libre arbitre
4. Déréaliser les dominés, nier la domination
La déréalisation des dominés - Le consentement individuel efface toute domination
5. Rompre avec les fausses évidences : la sociologie au travail
Ce qu’apporte la sociologie - La sociologie ne se réduit pas à l’étude des collectifs - La sociologie est relationnelle - Forces de la compréhension, forces de la répression
Conclusion. Des sciences pour la démocratie
Supplément. Le monde selon Val : une variante de la vision conservatrice
L’omniprésence fantasmée de la sociologie
La sociologie selon Val
Singularité, liberté, responsabilité
L’idéologie du coup de reins
La défense des dominants : l’argent, l’élégance et le beau
Inégalité, mon amour
La logique des contradictions
Bibliographie.

Pour patienter : interview de Bernard Lahire par Marion Rousset lire dans Tlrama



 
~~Délinquance, vote d'extrême droite, terrorisme : voilà plus de quinze ans que revient régulièrement dans la bouche des responsables politiques l'argument selon lequel la sociologie " excuserait " les comportements les moins acceptables en mettant en évidence le poids des déterminismes sociaux, niant par là le fait que les individus sont responsables de leurs actions. Le sociologue Bernard Lahire tord le cou à cette idée aussi étrange que puissante, qui relève selon lui de la "confusion des perspectives" : "Comprendre est de l'ordre de la connaissance (laboratoire). Juger et sanctionner sont de l'ordre de l'action normative (tribunal). Affirmer que comprendre "déresponsabilise" les individus impliqués, c'est rabattre indûment la science sur le droit."

De cette approche simpliste, il critique également la vision de la pauvreté (qui n'est pas un simple attribut, mais une situation qui façonne tout un rapport au monde) et de la sociologie (qui ne se résume pas à l'étude des collectifs). Bernard Lahire plaide en conclusion pour un enseignement généralisé et adapté des sciences sociales dès l'école primaire, qui aurait notamment pour vertu de rendre "la vie plus dure à toutes les formes d'ethnocentrisme et de mensonge". Une belle ambition, qui ne risque malheureusement pas d'améliorer l'image de la sociologie auprès des hommes politiques…

01/01/2016 - Xavier MOLENAT - ALTERNATIVES ECONOMIQUES

 

Le mérite de l'ouvrage tient principalement à la capacité de synthèse pédagogique de l'auteur. À n'en pas douter, B. Lahire offre à travers le livre d'une centaine de pages, clairement structuré et argumenté, une première immersion dans l'univers de la sociologie pour ceux qui n'en ont peu ou pas fait. Pour les autres, il offre un salutaire rappel des ambitions scientifiques de la sociologie, rejoignant celles des sciences sociales en général.

16/03/2016 - Maud Navarre - Sciences Humaines

 

Agacé par ce procès sur une prétendue « culture de l'excuse », le sociologue Bernard Lahire a pris la plume pour rappeler ce que sont les sciences sociales… et ce qu'elles ne sont pas.

05/02/2016 - Jérôme Vachon - Activités sociales hebdomadaires

 

Contre Philippe Val et tous ceux qui dénoncent la sociologie et sa prétendue culture de l’excuse, Bernard Lahire dresse un éloge précieux et lucide de sa discipline dans son nouvel essai Pour la sociologie. Une mise au clair bienvenue dans le concert des voix ignorantes.

04/01/2016 - Jean-Marie Durand - Les Inrocks

 

Comprendre les phénomènes sociaux n'est pas les excuser ou les dénoncer, rappelle-t-il ; en revanche, les comprendre est nécessaire pour donner à la démocratie une chance de les maîtriser.

04/04/2016 - Pour la Science

 

IN FAVOUR OF SOCIOLOGY
Putting an End to the “Culture of Apology”

For the last several decades, on both the left and the right, sociology is regularly accused of excusing delinquency, crime and terrorism and even of justifying impoliteness and poor performance at school. In this lively and easy-to-read book, Bernard Lahire takes this common misconception apart, revealing its myths and contradictions. An enlightening case for sociology and more generally for any science dedicated to a thorough study of the social world.


Bernard Lahire, professor of sociology at the École normale supérieure in Lyon, has published about 20 books, including L’Homme pluriel (Nathan, 1998), La Culture des individus (La Découverte, 2004), Franz Kafka (La Découverte, 2010) and Ceci n’est pas qu’un tableau (La Découverte, 2015).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com
 
Mentions légales - Plan du site - Crédits - Éditions La Découverte, 2016