Le mythe de l'entreprise - Jean-Pierre LE GOFF

Le mythe de l'entreprise
Critique de l'idéologie managériale

Jean-Pierre LE GOFF

Depuis le début des années quatre-vingt, la mode de l'entreprise et de son éthique s'est érigée à la dimension d'un véritable mythe, quasi-intouchable. Mais si les manifestations du mythe sont multiples et spectaculaires, on connaît beaucoup moins bien l' « idéologie managériale » qui en constitue la doctrine. C'est d'abord cette face obscure du mythe de l'entreprise qu'explore ici Jean-Pierre Le Goff : à partir d'une analyse critique approfondie de l'extraordinaire - et souvent comique - littérature que constituent les « chartes » et « projets d'entreprise » et de la façon dont ils sont mis en œuvre, dans le privé comme dans le public, l'auteur met à jour les pratiques de manipulation des individus auxquelles ils donnent lieu. Dans la seconde partie de cet essai, Jean-Pierre Le Goff replace cette idéologie dans l'évolution historique des sociétés industrielles. Sa relecture de l'ordre productif du XIXe siècle, de l'utopie saint-simonienne et du courant chrétien modernisateur de l'après-guerre met à jour l'imaginaire industriel qui a imprégné le développement de nos sociétés et continue de fasciner nombre de managers et d'hommes politiques.
(Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 1996)

Version papier : 28,00 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : 21/11/2013
Format : EPub
ISBN papier : 9782707124265 ISBN numérique: 9782707176264

Jean-Pierre LE GOFF

Jean-Pierre LE GOFF

Jean-Pierre Le Goff, philosophe de formation, est sociologue. Il préside le club PolitiqueAutrement, qui explore les conditions d'un renouveau de la démocratie dans les sociétés développées.

Table des matières

Avant-propos
Introduction
I. Critique de l'idéologie managériale
1. Les outils miracles du management - Les outils de la motivation et de la communication - L'homme en entreprise : une machine animée - Les cobayes et les volontaires - 2. L'idéologie managériale et ses mythes - Impliquer totalement les salariés dans le travail - Développer le sentiment d'appartenance - Bouygues ou la culture béton - Le retour du religieux - 3. Chartes et projets d'entreprise : rencontres du troisième type - Éthique en stock - Modeler les comportements - Le même modèle - La contamination - 4. Ordre moral, idéalisme et manipulation - La restauration morale - Le retour du paternalisme « à la française » - Du projet idéal à la manipulation - L'entreprise homogène - 5. La fascination de quelques-uns et la sagesse du plus grand nombre - De la servitude volontaire en entreprise - À quoi peut bien servir un projet d'entreprise ? - Les limites d'un projet concerté : le cas EDF - Vers l'hôpital du troisième type ? - 6. L'éthique des affaires ou le meilleur des mondes - Les nouveaux rapports de l'entreprise formatrice - La logique utilitaire - La sous-culture managériale - L'éducation malade de la formation et du management
II. Aux origines de l'idéologie managériale
8. Le modèle premier : le paternalisme du XIXe siècle - L'ordre productif - La morale au service de l'industrie - Modernisation industrielle et ordre moral - Du despotisme patronal - 9. Saint-Simon le prophète - Une doctrine inclassable - La naissance d'une science nouvelle - La dissolution du lien politique - La morale socialement utile - Le christianisme comme religion de l'industrie - L'utopie antidémocratique - 10. Le catholicisme et la glorification du travail - La théologie du travail - La doctrine sociale de l'Église à l'ère du management - 11. les équivoques du personnalisme - Le travail : œuvre de personnalisation ? - Vers une civilisation du travail ? - La démocratie en question - La puissance de la parole - Contre les « doctrinaires pressés »
Conclusion : De l'échec de Mai 68 à la barbarie douce du management
Notes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites