La décennie
Le grand cauchemar des années 1980

François CUSSET

Les années 1980 évoquent quelques images rutilantes : les années fric et l’entrepreneur héros, les strass et les stars kitsch, Le Pen et Touche pas à mon pote !, Jack Lang et la Fête de la musique, Jacques Séguéla et sa « génération Mitterrand », Bernard Tapie et les Restos du cœur, le Minitel et les pin’s, le cynisme des ex-gauchistes parvenus au pouvoir et la bienpensance du charity business… Que reste-t-il de cette décennie, qui est d’abord celle d’un affaissement général et du grand renoncement ? Pourquoi apparaît-elle à ceux qui l’ont vécue comme un cauchemar intellectuel et politique ? Dans quelle mesure les années 1980 permettent-elles de comprendre la France d’aujourd’hui ?
François Cusset montre que cette décennie signe avant tout la disparition du sens critique : des « experts » professent le marché comme fin de la politique tandis que des « intellectuels » médiatiques délivrent des sermons simplistes. On a ainsi vu triompher une idéologie réactionnaire d’un genre nouveau. La télévision, devenue le cœur de l’espace public, a commencé à diffuser le bavardage publicitaire qui lui tient lieu de vision du monde.
Des tubes aux essais en passant par des romans et des slogans, François Cusset est parti traquer la vérité de cette décennie terrible. Mais il montre aussi comment la pensée critique a continué son travail souterrain, pour ouvrir, au milieu des années 1990, de nouvelles perspectives intellectuelles et politiques.

Version papier : 14,00 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°273
Parution : 05/12/2013
Format : EPub
ISBN papier : 9782707153760 ISBN numérique: 9782707161260

François CUSSET

François CUSSET

François Cusset est historien des idées, professeur à l'université de Paris-Ouest Nanterre, et l'auteur de nombreux ouvrages remarqués dont à La Découverte, French Theory (2003) et La Décennie (2006).

Table des matières

Introduction. Restauration, récréation - I / Treize étapes - 1. Préambule : l'agonie des années soixante-dix (1976-1979) - L'entre-deux-mondes - Contre-révolution intellectuelle - Le consensus humanitaire - Les technocrates du bonheur - Libertaires en col blanc - Le système et la crise - 2. 1980 : le retour à l'histoire-géo - Coluche cinquième candidat - 3. 1981 : techno-parade - Jacques Attali de l'École au Château - 4. 1982 : l'influence au pouvoir - Tocqueville, ce héros - 5. 1983 : soyons créatifs - Pascal Bruckner et la déculpabilisation des petits blancs - 6. 1984 : vive la crise ! - Jean-Paul Baudecroux et la liberté privatisée - 7. 1985 : melting-potes - Luc Ferry et la pensée 86 - 8. 1986 : l'idéologie de la mort des idéologies - Bernard Tapie « wonderboy » et propagandiste - 9. 1987 : extase télévisuelle - Le lamento d'Alain Finkielkraut - 10. 1988 : La République du centre - Laurent Joffrin et l'impatience décennale - 11. 1989 : rhétoriques de la fin - François Furet et l'avenir d'une Réaction - 12. 1990 : la persistance des spectres - Régis Debray et la politique des médiations - 13. Postfa(r)ce : impuissance et réveil (1991-1995) - Morales de guerre - Les noces de la Loi et du Spectacle - Le crépuscule de la mitterrandie -Politique non gouvernemantale - L'événement 1995 - Intermezzo. La société écran - II / Cinq figures - 1. La fin sans fin de la politique - Politique de l'inéluctable - L'impossible compromis - « Néophilie » et fantasme du changement - Les trois chantages du clerc - La République, la Nation et les autres - 2. L'ordre des experts - Double assaut sur la critique - État savant et gauche experte - L'essor de l'Homo psychologicus - Les sociotypes et le silence des classes - Contre-expertise - 3. La gestion des corps - Sois un individu ! - Injonctions biopolitiques - Une triple expropriation - L'aventure et le corps (du) gagnant - Génération jeuniste - Le sida et les corps invisibles - 4. L'esprit de l'entreprise - Mythologies managériales - Le désir du chef - Les collectivités loquaces -Vertige publictaire - Le nouveau précariat - 5. La culture, c'est la vie - Le kitsch, le mièvre et le décoratif - Réseaux culturels et culture du réseau - Le Languisme, politique de vie - La nouvelle économie culturelle - Gauchisme culturel et journalisme de marché - Épilogue. Affects politiques - Index - Remerciements.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites