Handicap, genre et travail

Revue Travail, genre et sociétés

À la différence d’autres systèmes d’inégalité (classes sociales et inégalités ethnoraciales notamment) dont l’articulation avec le genre est de plus en plus étudiée, la question du handicap est demeurée plus en marge des études sur le genre. Jusqu’à une période récente, le handicap est resté peu intégré dans les conceptualisations courantes de l’intersectionnalité. La situation évolue toutefois rapidement, notamment sous l’effet de mobilisations collectives de femmes handicapées à l’interface entre mouvements féministes et anti-validistes. On peut penser, en France, au réseau d’études handi-féministes (REHF) qui rassemble des personnes intéressées par la recherche autour des thématiques à l’intersection du genre et du handicap, issues de contextes divers et de différents pays, à l’action du Collectif lutte et handicaps pour l’égalité et l’émancipation (CLHEE) et à l’activisme de l’avocate et militante Elisa Rojas, ou encore aux initiatives du collectif des « Dévalideuses ».
Si l’on observe un rapprochement entre recherches de sciences sociales sur le genre et sur le handicap, le travail et l’emploi y occupent à ce jour une place marginale, à la différence de thématiques plus étudiées telles que la sexualité, les droits reproductifs, la maternité, les violences, le rapport au corps.
Ce dossier, conçu par Nicole Mosconi et Françoise Vouillot, vise à combler ce manque, en contribuant à ouvrir un champ de réflexion à l’interface entre handicap, genre et travail. Il s’agit de proposer des éléments quantitatifs et qualitatifs d’état des lieux, mais aussi d’illustrer la vitalité des réflexions théoriques et de l’activisme féministes dans ce domaine, et d’identifier les enjeux saillants pour l’action publique et pour les recherches à venir.

Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Revue Travail, Genre et Sociétés
Parution : 00/00/0000
ISBN : 9782348076091
Nb de pages : 248
Dimensions : 16 * 24 cm

Revue Travail, genre et sociétés

Travail, genre et sociétés est une revue semestrielle à vocation pluridisciplinaire et européenne, créée par le groupement de recherche Marché du travail et genre en Europe (Mage - CNRS) et publiée sous la direction de Margaret Maruani.
Elle a pour vocation de confronter les points de vue de chercheurs (sociologues, économistes, juristes, historiens, etc.) sur les inégalités entre hommes et femmes au travail et, plus largement, sur la place des femmes dans la société.
La revue a été éditée par L'Harmattan (jusqu'en 2004) puis par Armand Colin (de 2005 à 2008).
Pour s'abonner à la revue, rendez-vous sur le site Cairn.info

Table des matières

Hommage
Nicole Mosconi,un rapport au savoir féministe, dirigé par Jacqueline Laufer et Françoise Vouillot
Introduction de Jacqueline Laufer, Françoise Vouillot et le comité de rédaction de Travail, genre et sociétés
Dossier, coordonnépar Nicole Mosconi, Anne Revillard et Françoise Vouillot
Handicap, genre et travail
Introduction au dossier Handicap, genre et travail, par Anne Revillard et Françoise Vouillot
Insertion professionnelle selon le handicap et le sexe, par Marc Collet et Bertrand Lhommeau
Femmes handicapées, les invisibles dans l’emploi, entretien avec Claire Desaint
Politiques de l’emploi, handicap et genre, par Mathéa Boudinet et Anne Revillard
Les théories féministes anglosaxonnes du handicap.
Cartographie des Feminist Disability Studies, par Dominique Masson
Mutations
La critique féministe-marxiste : du travail domestique aux théories de la reproduction sociale, par Charlène Calderaro
Utopie concrète, travail et genre. Le cas Oneida, par Michel Lallement
Controverse, coordonnée par Nathalie Lapeyre et Rachel Silvera
Télétravail, un nouveau genre de risque ?
Introduction, par Nathalie Lapeyre et Rachel Silvera
Les nouveaux risques professionnels du télétravail, par Karine Babule et Florence Chappert
Les enjeux et risques du télétravail pour les femmes au Canada et au Québec, par Diane-Gabrielle Tremblay
Femmes qualifiées et télétravail : la double peine ? par Sophie Binet (CGT)
Télétravail : vers le développement de tiers-lieux ? par Béatrice Lestic (CFDT)
Heurts et malheurs du télétravail dans la Fonction publique, par Ludivine Debacq et Hervé Moreau (FSU)
Les figures du travail à distance : logiques sociales et effets de genre, par Frédérique Letourneux
Témoignage d’une Mompreneur : télétravailler à domicile pour mieux articuler les temps de vie ? par Julie Landour
Critiques
Si loin et si proche. Familles et « circulation » dans l’Île de Boa Vista au Cap-Vert, d’Andréa de Souza Lobo, par Anaïs Mary
Le nouvel âge des femmes au travail de Nathalie Lapeyre, par Jacqueline Laufer
Allions-nous : pourquoi les hommes doivent rejoindre la révolution de l’égalité des sexes de Michael Kaufman, par Ludovic Gaussot
Avant 8 heures, après 17 heures. Capitalisme et reproduction sociale
de Tithi Bhattacharya (dir.), par Charlène Calderaro
Transgression scolaire au prisme du genre. De l’invisibilité des filles à la survisibilité des garçons de Sophie Duteil-Deyries, par Séverine Depoilly
Se ressaisir. Enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe de Rose-Marie Lagrave, par Gilles Moreau
Réformer les congés parentaux. Un choix décisif pour une société plus égalitaire d’Yvonne Knibiehler, par Marie-Thérèse Letablier
Pour un féminisme universel de Martine Storti, par Françoise Picq
Sociologie des Mompreneurs. Entreprendre pour concilier travail et famille ? de Julie Landour, par Clotilde Lemarchant
Travestissements : performances culturelles du genre d’Anne Castaing et Fanny Lignon (dir.), par Diego Semerene
Philanthropes en 1900. Londres, New York, Paris, Genève de Christian Topalov, par Alexandra Hondermarck
Ouvrages reçus
Auteur∙e∙s
Résumés