Les aventures du juge Ti   - Robert VAN GULIK

Les aventures du juge Ti
Vol. 1 / Les débuts du juge Ti

Robert VAN GULIK

Flanqué de ses fidèles lieutenants et de son sabre légendaire « Dragon de pluie », appelé d’une juridiction et d’une région à l’autre, croisant sur sa route une multitude de personnages envoûtants, mystérieux, cruels ou charmeurs et même quelques fantômes, le juge Ti traque les meurtriers, déjoue les complots, dénoue les fils des intrigues les plus complexes – au moins trois énigmes distinctes et parallèles par roman, selon les canons du roman policier chinois classique.
Une courtisane assassinée, le mystérieux temple du Nuage Blanc, des armateurs, banquiers ou négociants en soieries, des maîtres d’orfèvrerie, des petits voyous, une épouse répondant au joli nom de Lotus d’argent sont quelques-unes des épices subtiles et relevées de ces premières aventures…
Imaginé par Robert Van Gulik à partir des hauts faits d’un authentique magistrat de diverses provinces chinoises du VIIe siècle, le personnage du juge Ti Jen-tsié est devenu l’un des plus célèbres héros de la littérature policière et du roman d’énigmes.

Version papier : 19 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Traduit de l'Anglais par Roger GUERBET, Anne KRIEF
Collection : Pulp Fictions
Parution : mars 2009
ISBN : 9782707157416
Nb de pages : 686
Dimensions : 132 * 201 mm
Façonnage : Broché

Robert VAN GULIK

Grand érudit et véritable polyglotte, le Hollandais Robert Van Gulik (1910-1967) s’est initié à la poésie et à la calligraphie chinoises, au tibétain et au sanscrit, à la philosophie bouddhiste.
C’est en 1948, au Japon, qu’il traduit un roman policier chinois, le Dee Gong An ou Affaires résolues par le juge Ti, authentique fonctionnaire de l’époque T’ang. S’inspirant de l’art du roman chinois classique, il écrit alors vingt-quatre récits policiers fictifs, qui font découvrir au lecteur occidental, grâce au merveilleux personnage du juge Ti, maints aspects de la vie sociale en Chine ancienne.

Extraits presse

« Van Gulik [...] recrée dans ses moindres détails un univers singulier, allant jusqu'à illustrer les aventures du magistret de dessins dans le style de l'époque. »
LE MONDE


« Un plaisir de lecture retrouvé pour les amateurs de van Gulik, et une découverte heureuse pour ceux qui ignoraient son existence. »
PARUTIONS.COM


« Si les inconditionnels assouviront enfin - peut-être - leur maniaquerie Ti en fonçant sur ce butin, les nouveaux venus découvriront avec délectation la rocambolesque vie du créateur de Ti, Robert Van Gulik, auquel Jean-Claude Zylberstein rend un vibrant hommage en préambule de ces pages. Joliment imprimé, agrémenté de quelques gravures, c'est un cadeau éventuel. »
TOPO


« Impossible de résister au charme de ces récits aux décors plus vrais que nature où s'affrontent, dans la Chine des Tang, tire-laine et représentants de la loi. Quatre volumes indispensables aux fans du sage magistrat, à découvrir de toute urgence pour les autres. »
MARIANNE


« Ce fin connaisseur de la Chine sait parfaitement nous dépayser dans un monde que le lecteur européen trouvera volontiers intemporel, mais dont la fidélité historique est toujours scrupuleusement étayée. [...] Ce qui est inimitable, c'est l'atmosphère chinoise que nous ouvre déjà la poésie des titres [...] Et à ce charme viennent encore s'ajouter plusieurs dizaines de fines gravures au trait, dessinées par Van Gulik lui-même dans le style chinois le plus traditionnel : car il était aussi peintre et calligraphe.
Attendons avec impatience la parution des trois volumes suivants, qui nous ferons suivre, d'aventure en aventure, la carrière de notre juge à la barbe déjà fleurie. »
LE BULLETIN DES LETTRES


« Le miracle que réussit Van Gulik d'une plume limpide qui court au fil d'aventures mystérieuses et mouvementées, exotiques et familières à la fois, c'est, sans la moindre lourdeur pédagogique, de plonger le lecteur dans le quotidien d'un temps révolu, comme s'il l'embarquait à bord d'une machine à remonter le temps. »
MADAME FIGARO


« Dans la catégorie des romans dits à énigme, on ne peut résister aux aventures du très philosophique juge Ti. [...] Soucieux du contexte historique, des mœurs souvent brutales et des principes moraux étrangers aux Occidentaux, le romancier plonge le lecteur avec délectation et intelligence dans cette Chine aux mystères insondables. »
ICI

PRESSE

 

Table des matières

Reconnaissance à Robert Van Gulik, par Jean-Claude Zylberstein - Avant-propos, par Robert Van Gulik - Trafic d'or sous les T'ang - Les personnages - Avant-propos - I - Trois amis se disent adieu dans un pavillon champêtre - Un magistrat nouvellement nommé rencontre deux voleurs de grand chemin - II - Un combat acharné est interrompu avant la décision finale - Quatre hommes boivent ensemble dans une auberge de Yen-Tcheou - III - Un vieux scribe explique comment il a découvert le cadavre de son maître - Le juge Ti fait une curieuse rencontre dans un appartement vide - IV - Le juge Ti visite le lieu du crime - Un réchaud de cuivre l'intéresse beaucoup - V - Deux ex-chevaliers des vertes forêts déjeunent gratis - Ils assistent à une étrange procession sur les bords du canal - VI - Un poète chante les beautés de la lune - Tsiao Taï fait la connaissance d'une jolie Coréenne - VII - Le juge Ti apprend l'existence d'une certaine boîte de laque - Il visite nuitamment un temple bouddhique - VIII - Un riche amateur vient annoncer au tribunal la disparition de son épouse - Le juge reconstitue une rencontre entre deux personnes - IX - Le juge Ti emmène ses hommes visiter une ferme - Il fait une étrange découverte sous les mûriers - X - Un philosophe expose ses vues sublimes sur la nature de l'univers - Le juge Ti explique comment s'est accompli un sordide assassinat - XI - Le juge Ti rend visite à un religieux - Il mange des crabes au bord de l'eau - XII - Un amant désabusé confesse son crime - Un artisan coréen disparaît - XIII - Les lieutenants du tribunal font une promenade sur l'eau - Un rendez-vous amoureux se termine de façon inattendue - XIV - Le juge apprend la nouvelle tentative d'assassinat - Une femme voilée se présente devant le tribunal - XV - Une jeune femme raconte son étrange aventure - Un vieillard fait une surprenante révélation - XVI - Le juge Ti commande un bol de nouilles dans un grand restaurant - Il applaudit aux décisions d'un très vieux collègue - XVII - Un pieux abbé préside une grandiose cérémonie - Un philosophe sceptique est privé de son meilleur argument - XVIII - Le juge dévoile les dessous d'une ténébreuse machination - Un énigmatique personnage révèle enfin son identité - Postface -Cinq nuages de félicité - Les personnages - Une affaire de ruban rouge - Les personnages - Le passager de la pluie - Les personnages - Le paravant de laque - Les personnages - I - Le magistrat Teng éprouve un étrange malaise - Le juge Ti entend parler d'un curieux suicide - II - Le borgne inquiétant reparaît de façon inattendue - Le juge Ti assiste à une audience qui n'est pas présidée par lui - III - Un mendiant propose à Tsiao Taï un marché avantageux - Le juge Ti accepte l'aide d'un personnage équivoque - IV - Le juge Ti se voit offrir un poste de confiance - Son lieutenant va de surprise en surprise - V - Le juge Ti reçoit les confidences d'un jeune voyou - L'examen d'un cadavre lui révèle un fait inattendu - VI - Le magistrat de Wei-Ping fait une douloureuse confidence à son collègue - L'étudiant annonce de mystérieux projets - VII - Des pensées printanières viennent à Tsiao Taï - Il trouve une rose d'automne sur son chemin - VIII - Un maître-chanteur demande sa collaboration au juge Ti - Un cambrioleur lui révèle ses petits secrets - IX - Le caporal donne son opinion sur les femmes du monde - Le juge Ti envoie un message au magistrat Teng - X - Madame Teng apparaît sous un jour inattendu - Mademoiselle Œillet-Rose accepte une mission particulière - XI - Le juge Ti découvre un poème mélancolique dans un lit hospitalier - Il fait l'éloge du peuple chinois à une jeune prostituée - XII - Le juge Ti pose des questions insidieuses - La lecture d'un recueil de poèmes le rend perplexe - XIII - Le juge fait la connaissance de Madame Ko - Un lit conjugal révèle son tragique secret - XIV - Le passé du Caporal est révélé au juge Ti - Un devin prédit à Tsiao Taï son avenir - XV - Kouen-Chan raconte le début de ses infortunes - Le juge Ti lui promet la fin de ses tourments - XVI - Madame Ko présente sa défense devant le tribunal - L'étudiant décrit un horrible assassinat - XVII - Le juge Ti reçoit les remerciements de son collègue - Il remet au Caporal un cadeau pour Mademoiselle Œillet-Rose - XVIII - Le juge Ti échange des paroles aigres-douces avec son collègue - Il reprend mélancoliquement la route de Peng-Lai - Meurtre sur un bateau-de-fleurs - Les personnages - I - Un fonctionnaire impérial de l'époque Ming achève dans le désespoir une singulière confession - Le juge Ti se rend sur un bateau-de-fleurs pour assister à un banquet - II - Le juge Ti admire la danse de la Fée des Nuages - Il fait une bien macabre découverte - III - Le tribunal siège dans un décor inhabituel - La soubrette de Mademoiselle Fleur-d'Amandier décrit une hideuse apparition - IV - Le juge Ti veille une jeune morte - Il lit des lettres passionnées et des poèmes d'amour - V - Ma Jong révèle les petits secrets d'une danseuse - Un savant professeur est accusé d'un crime atroce - VI - Le juge Ti visite la bibliothèque d'un candidat aux examens littéraires - On ouvre un cercueil dans un temple désert - VII - Une macabre découverte crée de nouvelles complications - Le juge Ti décide de rendre visite à deux éminents personnages - VIII - Le juge Ti s'entretient avec un oiseau et des poissons - Il fait à ses lieutenants un résumé de la situation - IX - Assis sur la terrasse du tribunal, le juge contemple l'astre des nuits - Il entend d'étranges confidences au cours d'une visite nocturne - X - Un charmant guide montre au juge quelques reliques du passé - Conversation confidentielle sous l'œil du Bouddha- XI - Ma Jong éprouve déconvenue sur découvenue - Le juge Ti décide de faire une tournée d'inspection - XII - Ma Jong et Tsiao Taï ramènent à la raison des villageois indisciplinés - Un filou révèle au juge Ti les petits secrets de son métier - XIII - Le brave sergent est soupçonné d'impudiques desseins - Un faux moine et son acolyte prennent le chemin du tribunal - XIV - Un jeune étudiant raconte son étrange aventure - Le juge Ti interroge une tenancière de mauvais lieu - XV - Le sergent Hong et Tao Gan rendent visite à un important personnage - Un agent d'affaires conclut son ultime opération- XVI - Deux fieffés vauriens narguent les sbires de Kiang-Pei - Une paisible jonque est capturée par surprise - XVII - Un témoin oculaire décrit l'assassinat du temple bouddhiste - Le juge Ti résout une vieille énigme - XVIII - Un curieux incendie endommage une belle demeure - Le juge Ti, enfin, découvre ce qu'il cherchait - XIX - Le juge Ti reçoit la visite d'un redoutable personnage - Un dangereux criminel met bas le masque - XX - Le juge Ti fait une partie de pêche avec ses lieutenants - Il éclaircit le mystère du lac de Han-Yuan - Postface - Table des illustrations.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites