Les aventures du juge Ti - Robert van Gulik

Les aventures du juge Ti
Vol. 4 / Les dernières enquêtes du juge Ti

Robert van Gulik

La dernière décennie d'activité professionnelle du juge Ti, entre les provinces de Lan-fang et de Pei-tcheou, n'est pas la moins fertile, loin s'en faut. Elle parachève la grande fresque romanesque de Robert Van Gulik, tissant ou dénouant les destins de personnages que nous suivions, pour certains, depuis les premières enquêtes – tandis que, prenant de l'âge, mais gagnant toujours en expérience autant qu'en efficacité, le juge se verra bientôt offrir une fin de carrière au plus haut des dignités impériales.
Que vous souhaitiez philosopher au palais avec Maître Calebasse, goûter le canard fumé ou les pieds de cochon au vinaigre, faire connaissance avec les hôtesses du Boudoir de Saphir ou découvrir la délicieuse danse des Deux hirondelles de printemps, dénouer les intrigues les plus retorses et démasquer les criminel(le)s les plus inattendu(e)s, ce dernier volume tiendra une fois encore toutes ses promesses, avec sa profusion d'éléments surgis de toutes parts, mais agencés avec la plus extraordinaire économie de moyens et un sens de l'épure inspirés des meilleurs calligraphes. Une sorte d'apothéose en forme de feux d'artifice. Chinois, forcément chinois.


Version papier : 22.00 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Pulp Fictions
Parution : 12/03/2009
ISBN : 9782707157447
Nb de pages : 854
Dimensions : 13.2 * 20.1 cm

Robert van Gulik

Grand érudit et véritable polyglotte, le Hollandais Robert Van Gulik (1910-1967) s'est initié à la poésie et à la calligraphie chinoises, au tibétain et au sanscrit, à la philosophie bouddhiste.
C'est en 1948, au Japon, qu'il traduit un roman policier chinois, le Dee Gong An ou Affaires résolues par le juge Ti, authentique fonctionnaire de l'époque T'ang. S'inspirant de l'art du roman chinois classique, il écrit alors vingt-quatre récits policiers fictifs, qui font découvrir au lecteur occidental, grâce au merveilleux personnage du juge Ti, maints aspects de la vie sociale en Chine ancienne.

Extraits presse

" Ce qui rend les romans de Robert Van Gulik si passionnants, c'est le soin qu'il apporte à planter le décor de ses aventures et à brosser le portrait de tous les seconds rôles, qu'ils soient brigands, prostituées, assassins ou honnêtes gens, amoureux transis, propriétaires floués. Car, défenseur de la veuve et de l'orphelin, le juge Ti est d'une incroyable popularité. Héros positif dans la plus pure tradition du roman policier (et pas seulement chinois), il nous entraîne à bide abattue dans des histoires pleines de rebondissements et nous fait côtoyer les fantômes et autres phénomènes surnaturels couramment observés dans la Chine des T'ang. "
LIBÉRATION


" Les fans du juge Ti ont enfin une intégrale digne de ce nom : quatre volumes, sur papier bible, à un prix modique, respectant la chronologie de la série, avec une présentation impeccable (agrémentée des fameux dessins de l'auteur). Une économie de place, mais pas de temps, tant cette réédition invite à la relecture autant qu'à la lecture. "
PARUTIONS.COM


" La lecture des enquêtes du juge Ti est aussi dépaysante qu'instructive. Aussi fantaisiste qu'historique, et c'est peut-être ça qui plaît tant dans l'oeuvre de Van Gulik : cette façon de nous faire passer par le récit d'aventures policières, sa passion pour la culture et la tradition chinoise. "
CULTURE DROIT


" Ce dernier volume des enquêtes du juge Ti clôture la série que le lecteur quittera avec regret. Car il y a dans l'art de Robert Van Gulik un sens du rebondissement et de l'énigme, une finesse de l'analyse psychologique et un soin dans le détail de la reconstitution de la Chine ancienne (surnaturel compris) tels qu'on en redemande. "
BULLETIN CRITIQUE DU LIVRE EN FRANÇAIS


" Si certains aiment les faubourgs de Londres, époque 221 Baker Street, d'autres préféreront le dépaysement des vallées de la Chine ancienne. Dans la catégorie des romans dits à énigme, on ne peut résister aux aventures du très philosophique juge Ti. [...] Soucieux du contexte historique, des moeurs souvent brutales et des principes moraux étrangers aux Occidentaux, le romancier plonge le lecteur avec délectation et intelligence dans cette Chine aux mystères insondables. "
ICI

2024-05-24 - PRESSE

 

Table des matières

Le fantôme du temple
Les personnages
I. Une femme fait état de ses connaissances anatomiques
Son compagnon se montre plus sensible à des considérations sentimentales
II. Le juge Ti évoque avec ses lieutenants une affaire ancienne
Un coffret d'ébène lui transmet un appel au secours
III. Le juge Ti se présente chez un peintre haut en couleur
Un tailleur tient à Ma Jong des propos décousus
IV. Le message de Jade conserve tout son mystère
Un voyou expose sa conception de l'amitié
V. Le juge Ti multiplie les victimes
Il fait montre de son talent de calligraphe
VI. Le juge Ti visite le temple des Nuages pourpres
Une servante lui parle avec émotion de ses canards
VII. Ma Jong résiste vaillamment à la tentation avec une Tartare
Il succombe lamentablement avec une autre
VIII. Le juge Ti rédige une proclamation publique
Il mange un cochon rôti en compagnie d'une belle abbesse végétarienne
IX. Ma Jong fait fuir la clientèle d'un débit de boissons
Il découvre une tête de tigre au fond d'un puits
X. Le dos d'un cadavre se montre éloquent
Une cuvettte d'eau claire fait elle aussi de surprenantes révélations
XI. Un père demande au juge Ti des nouvelles de sa fille
Une belle-mère rencontre la Troisième Épouse du magistrat
XII. Le juge Ti épie deux femmes derrière un rideau de gaze
Une tasse se brise et le vernis craque
XIII. Li Maï donne du fil à retordre au juge Ti
Le chef des sbires fait preuve d'un zèle intéressé pour une affaire sans intérêt
XIV. Ma Jong prie le dieu de la Guerre de lui accorder la paix des sens
Il rencontre un triste sire
XV. Le juge Ti disserte sur l'importance des lointains et cite un auteur ancien
Il assiste à un spectacle d'ombres chinoises
XVI. Un nuage fait le printemps de Ma Jong
Un fantôme lui fait des avances
XVII. Ma Jong court après un adversaire invisible
Un assassin perd la tête
XVIII. Le juge Ti fait une découverte capitale
Imprévisible mort d'une grande devineresse
XIX. Où il apparaît que 1 + 1 + 1 = 1
Le juge Ti joue magistralement aux cartes
XX. Un abîme de perplexité s'ouvre au pieds d'une compagnie choisie
Ma Jong découvre que bien souvent femme varie
XXI. Le juge Ti descend dans une cave voûtée
On lui tient des propos d'une haute tenue
Les cercueils de l'empereur
Les personnages
Meurtre au Nouvel an
Les personnages
L'énigme du clou chinois
Les personnages
I. Rencontre inattendue dans un jardin
Le juge Ti apprend une déplaisante nouvelle
II. Un marchand de papier porte une grave accusation contre un antiquaire
Le juge Ti se rend sur le lieu du crime
III. Le contrôleur des décès procède à l'autopsie d'un corps sans tête
Le juge Ti parle du crime avec ses lieutenants
IV. Le juge Ti assiste à un repas de chasseurs
La police militaire arrête un suspect
V. Tao Gan révèle le curieux passe-temps d'un boxeur
Un antiquaire est entendu par le tribunal
VI. Tao Gan recueille de bien surprenantes informations
Il déjeune aux frais d'un marchand de riz
VII. Deux amis rendent visite à un grand boxeur
Un soldat borgne raconte une navrante histoire
VIII. Le juge fait à ses lieutenants un résumé de la situation
Un homme confesse une grave défaillance morale
IX. Le juge ramène chez elle une petite fille égarée
Il apprend qu'un nouveau crime vient d'être commis
X. Le juge Ti se rend sur le lieu du crime
Il découvre une fleur empoisonnée au fond d'une tasse
XI. Le juge Ti parle de la mort de maître Lan avec Monsieur Tchou et ses lieutenants
Le contrôleur des décès le met au courant d'une mort ancienne bien suspecte
XII. Le juge échange des vues poétiques avec Madame Kouo
Une femme désobéit aux ordres du tribunal
XIII. Le juge Ti rend visite à un antiquaire
Son hôte lui apprend les dangers de la laque
XIV. Une jeune veuve est entendue par le tribunal
Son insolence fait perdre patience au juge Ti
XV. Le sergent Hong retourne au marché couvert
Il fait la rencontre de l'homme à la coiffe noire
XVI. Trois cavaliers rentrent d'une expédition campagnarde
Une femme dévoyée fait une douloureuse confession
XVII. Le juge Ti explique à ses lieutenants les dessous d'un crime affreux
Un chat en papier dévoile son secret
XVIII. Madame Kouo confie ses inquiétudes au juge Ti
Une jeune veuve paraît de nouveau devant le tribunal
XIX. Une méchante femme insulte le juge Ti
Un chat en papier se transforme de façon inattendue
XX. Une autopsie a lieu dans un cimetière
Un homme en bien piteux état raconte une étrange histoire
XXI. Le juge Ti reçoit une lettre de l'autorité militaire
Il fait part de ses intentions à son père défunt et à ses ancêtres
XXII. Le juge Ti reçoit une visite inattendue
Il ordonne une nouvelle autopsie
XXIII. Le tribunal tient une séance extraordinaire
Une femme dévoile enfin son secret
XXIV. Le juge Ti se rend en secret dans un cimetière
Il visite pour la seconde fois la colline aux herbes médicinales
XXV. Le contrôleur des décès fait une déclaration inattendue
Le juge Ti reçoit une visite qui ne l'est pas moins
La nuit du tigre
Les personnages
Le motif du saule
Les personnages
I. Une belle personne se montre sous un vilain jour
Une macabre opération s'achève
II. Une grave conversation se déroule sur la plus haute terrasse d'un palais
Une petite chanson vient l'interrompre
III. Une jeune chanteuse échappe à un péril pour tomber dans un autre
Un médecin reçoit une invitation qui sembe peu lui plaire
IV. Le docteur Liou raconte sa dernière soirée avec Monsieur Mei
Le juge Ti fait part à ses lieutenants d'un point qui l'intrigue
V. Ma Jong fait la connaissance d'un montreur de marionnettes
Il assiste à une séance de flagellation
VI. Quatre truands manifestent un certain intérêt pour lebeau sexe
L'inflammable Ma Jong perd de nouveau son cœur
VII. Une assiette de gâteaux effraie une jolie femme
Le motif du saule fait sa première apparition
VIII. Une scène mélancolique émeut le juge Ti
Un bien lugubre spectacle lui succède
IX. Madame Giroflée fait un portrait peu flatteur de son maître
Le juge Ti trouve un morceau d'étoffe
X. Le juge Ti rend visite à Monsieur Hou
Son hôte explique l'origine du motif du saule
XI. Le juge Ti regrette d'avoir dépêché le docteur Liou auprès d'une jolie femme
Ma Jong lui fait une description enthousiaste de Mademoiselle Blanc-Bleu
XII. Ma Jong fait une rencontre inattendue
Il reçoit une récompense qui ne l'est pas moins
XIII. Le juge Ti reçoit un singulier personnage
On lui annonce un suicide
XIV. Tao Gan fait une découverte
Le docteurLiou donne une nouvelle version d'un mariage ancien
XV. Deux colonnels de la garde tombent dans un piège bien tendu
Un montreur de marionnettes leur expose sa philosophie
XVI. Monsieur Yuan avoue son manque de confiance en la justice impériale
Le juge Ti confesse une petite faiblesse
XVIII. Le juge Ti préside une audience du tribunal militaire
Madame Mei n'achève pas sa déposition
XIX. Monsieur Hou passe un anneau à son doigt
Le juge Ti prononce une condamnation à mort
XX. Le juge Ti révèle la véritable raison d'un bain nocturne
Il explique la vraie signification du vase brisé
Meurtre à Canton
Les personnages
I. Deux lieutenants du juge Ti font la connaissance d'un capitaine au long cours
Un nain se voit refuser de boire
II. Tsiao Taï déplore la monotonie de l'achitecture arabe
Il fait une entrée inattendue dans un intérieur musulman
III. Un homme paisible s'attaque à deux truands
Une douce jeune fille se brouille avec son sauveteur
IV. Le juge Ti révèle à ses lieutenants le but de leur voyage
Tao Gan lui pose une question
V. Un commerçant cantonnais vante l'hospitalité arabe
Un haut fonctionnaire décide d'échapper quelques moments à l'étiquette
VI. Tsiao Taï va d'étonnement en étonnement
Monsieur Yao lui fait une étrange confidence
VII. Une prostituée raconte ses malheurs au juge Ti
Un père abbé lui explique la provenance d'un cadavre
VIII. Tao Gan rentre bredouille d'une mission
Le juge Ti assur l'avenir d'une demoiselle de petite vertu
IX. Tsiao Taï fait plus ample connaissance avec la danseuse Smaragdine
Elle lui propose un marché
X. Le gouverneur montre un grillon au juge Ti
Monsieur Pao ouvre son cœur au magistrat
XI. Deux vierges évoquent leurs expériences amoureuses
Le capitaine Ni parle des fredaines de Monsieur Ya
XII. Le juge Ti visite la bibliothèque d'un amiral défunt
D'inquiétantes rumeurs parviennte à ses oreilles
XIII. La clochette d'or se fait de nouveau entendre
Tao Gan reçoit une mystérieuse enveloppe
XIV. Les jumelles font preuve d'un sens tactique remarquable
Elles échangent de piquants propos avec le colonel
XV. Monsieur Pao apprend une fâcheuse nouvelle
Monsieur Yao se montre inquiet
XVI. Un nid d'amour reçoit des visiteurs imprévus
Un capitaine au long cours arrive trop tard à son rendez-vous
XVII. Monsieur Yao se montre peu loquace
Tao Gan parle de façon inaccoutumée
XVIII. Tsiao Taï et Tao Gan se rendent dans le pavillon des examens littéraires
Ils y rencontrent diverses peronnes n'appartenant pas au monde estudiantin
XIX. Le message de la capitale arrive enfin
Le juge Ti rédige une proclamation
XX. Tsiao Taï reçoit la confession d'une meurtrière
La mort frappe encore une fois
XXI. Le juge Ti dresse la liste des suspects
Le vol d'un cadavre lui fait entrevoir la vérité
XXII. Une partie d'échecs se termine
La mort joue et gagne
XXIII. Le juge Ti donne au gouverneur la version officielle des événements
Il apprend la vérité sur un suicide ancien
XXIV. Mansour fait une dernière apparition
Dragon-de-Pluie rentreà jamais au fourreau
XXV. Monsieur Yao reçoit un conseil amical
Clochette d'Or fait de nouveau entendre son chant joyeux.