Basculements
Mondes émergents, possibles désirables

Jérôme BASCHET

À la notion d’effondrement, qui dépolitise les enjeux en postulant une trajectoire unique et comme jouée d’avance, on opposera celle de basculements, qui permet de faire place à l’imprévisibilité croissante de notre temps et au rôle central de la mobilisation politique. Des basculements se produiront en effet, à relativement court terme, sur fond d’une crise systémique du capitalisme, certes produite par les « contradictions » environnementales qui ravagent la planète, mais aussi par des tensions internes entre un capitalisme fossile et un capitalisme techno-« écologique ». Sur cette base analytique, le livre esquisse plusieurs scénarios, tous parfaitement vraisemblables à ce stade.
Il en est un sur lequel il attire particulièrement notre attention : celui d’une ouverture des possibles synonyme de basculements sociétaux et civilisationnels considérables qui nous engageraient vers des manières de vivre échappant aux logiques du système-monde capitaliste. Et nous placeraient face à des questions fondamentales : que peut être un agencement de la production qui renonce à la centralité des déterminations économiques ? Que peut être une politique qui privilégie l’autogouvernement populaire et assume une relocalisation communale ? Comment nouer de nouvelles relations aux non-humains qui cessent de nous extraire des interdépendances du vivant sans pour autant dissoudre entièrement la notion d’humanité ? Et par quels chemins faire croître de tels possibles ?
Autant de questions auxquelles Jérôme Baschet – avec une érudition, une clarté et une liberté de pensée exceptionnelles – esquisse des réponses aussi plausibles et documentées qu’éminemment désirables.

Version papier : 15 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Petits cahiers libres
Parution : 18/02/2021
ISBN : 9782348066733
Nb de pages : 256
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348066764
Format : EPUB

Jérôme BASCHET

Jérôme BASCHET
Jérôme Baschet est historien. Après avoir longtemps enseigné à l’EHESS, il enseigne maintenant à l’Universidad Autónoma de Chiapas, à San Cristóbal de Las Casas (Mexique). Il est notamment l’auteur de Défaire la tyrannie du présent. Temporalités émergentes et futurs inédits (La Découverte, 2018).

Extraits presse

Le Covid-19 a fait brutalement irruption dans nos vies il y a un an. Pourtant, affirme l’historien Jérôme Baschet, il s’enracine dans l’accumulation de « causes anthropiques» beaucoup plus lointaines. Il faut donc penser la pandémie non comme une rupture mais comme un basculement, dont le déclencheur est toujours infime, aussi infime qu’un virus.

2021-03-01 - O. L-M - Philosophie Magazine

 

Dénonçant la notion d’effondrement, qui dépolitise les enjeux postulant une trajectoire unique et comme jouée d’avance, Jérôme Baschet propose celle de « basculements » qui fait place, au contraire, à l’imprévisibilité croissante de notre temps et au rôle central de la mobilisation politique […] Loin de se répéter, il précise sa pensée et connecte ses propositions à une actualité de plus en plus brûlante. Il est plus que jamais temps de leur prêter notre plus grande attention.

2021-03-01 - Ernest London - Lundi matin

 

Historien et spécialiste de l’expérience zapatiste, Baschet propose dans cet ouvrage de faire disparaître «la tyrannie marchande». On connaît la chanson, nous direz-vous. Certes. À la différence que l’air prend cette fois de l’épaisseur : une feuille de route stratégique est ébauchée — et l’horizon a pour nom «autogouvernement des communes». Un fédéralisme bien connu de la tradition libertaire, éclairé pour l’occasion par la pratique zapatiste et le corpus écologiste.

2021-03-31 - Ballast

 

Vidéos






 

Table des matières

Introduction
1. L’effet coronavirus : accélérations, inflexions, revirements ou basculements ?

Tendances immédiates
Facteurs de crise préalables
L’effondrement, scénario fatal ?
2. L’économie mise à l’arrêt : bon débarras !
« Décroissance » capitaliste ?
Un basculement : le démantèlement du système productiviste
Que produire (et comment) dans un monde postcapitaliste ?
Basculements
Le bien-vivre : retenue quantitative et intensité qualitative
3. On relocalise tout !Existence communale et condition planétaire
Hypothèse d’autogouvernement populaire
L’autonomie, une politique non étatique
Existences communales
Sens des lieux versus localisme
4. Basculements anthropologiques : Terrestres de tous les mondes, communisons dans les différences !
Sortir du naturalisme
Sortir de l’individualisme
Sortir de l’universalisme
5. Hypothèse stratégique par temps de crise
Grand Soir versus petits îlots : une alternative biaisée
Espaces libérés, espaces de combat
Espaces libérés, blocages et soulèvements
Le triangle stratégique d’Erik Olin Wright
Remarques finales
Bibliographie sommaire
Remerciements.

Droits étrangers

SEA-CHANGES
Emerging, Possible, Desirable Worlds

If Covid-19 has ushered us fully into the century of disasters created by capitalism’s compulsive, destructive obsession with productivity, we must be able to envision societal and civilizational sea-changes implementing ways of living that escape the fundamental logic of the capitalist world-system. Perhaps a new architecture of multiple worlds that no longer excludes the human race from the interconnectedness of all living things, and accepts that we are part of the community of earthly creatures, without entirely dissolving the notion of humanity?

And by what means should we seek to foster such possible, eminently desirable, and already emerging worlds?
Â


Jérôme Baschet, a historian, teaches at the Universidad Autónoma de Chiapas in San Cristóbal de Las Casas (Mexico). The author of several works of medieval history, he has also published La Rébellion zapatiste (The Zapatista Rebellion, Champs-Flammarion, 2005), Une juste colère (A Just Wrath, Divergences, 2019), and with La Découverte, Adieux au capitalisme (Farewell to Capitalism, 2014) and Défaire la tyrannie du présent (Undoing the Tyranny of the Present, 2018).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com