La démocratie participative
Histoire et généalogie

Marie-Hélène BACQUÉ, Yves SINTOMER

Aujourd'hui, la démocratie participative s'institutionnalise dans la durée, faisant apparaître de nouveaux acteurs, de nouvelles légitimités, de nouveaux objets dans l'implication de « citoyens ordinaires » à la prise de décision publique. Cependant, si l'idée de participation est au moins aussi ancienne que l'histoire des démocraties modernes, l'étude de sa dimension diachronique restait à faire. D'où l'intérêt de cet ouvrage réunissant les contributions des meilleurs spécialistes, qui proposent, dans une perspective comparative, un regard historique organisé en trois temps.
La première partie interroge la généalogie des catégories utilisées par les acteurs et par les observateurs. La deuxième met en regard la France et les États-Unis, dans une période charnière de réformes progressistes - la fin XIXe et le début du XXe siècle -, qui voit se mettre en place les premiers éléments de l'État-providence et s'expérimenter de nouvelles formes de participation. Enfin, la troisième partie retrace les relations qui se nouent entre les sciences ou l'université et le reste de la société, et la façon dont la question de la participation citoyenne a été posée dans ce contexte. Une réflexion sur le temps long débouchant sur des propositions politiques et normatives pour les débats du présent.

Version papier : 29 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : mars 2011
ISBN : 9782707157201
Nb de pages : 288
Dimensions : 155 * 240 mm
Façonnage : Broché

Marie-Hélène BACQUÉ

Marie-Hélène BACQUÉ

Marie-Hélène Bacqué, professeure d’études urbaines à l’université Paris-Ouest-Nanterre, a codirigé plusieurs ouvrages collectifs, dont, à La Découverte, Le Quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales (avec Jean-Yves Authier et France Guérin, 2007) et Démocratie participative, histoires et généalogies (avec Yves Sintomer, 2011).

Yves SINTOMER

Yves SINTOMER

Yves Sintomer est professeur de sciences politiques à l’université Paris-VIII, membre de l'UMR CRESSPA, chercheur invité à l'Institut de sociologie de l'université de Neuchâtel et chercheur associé au Centre Marc Bloch, à Berlin.

Table des matières

Sommaire
Introduction : Le temps long de la participation,
Marie-Hélène Bacqué, Yves Sintomer
La démocratie participative, un champ de recherche en structuration
Quelle approche diachronique ?
La participation citoyenne dans la longue durée
Références bibliographiques
I / Les catégories
1. Habitants, citoyens: interroger les catégories, par Catherine Neveu
Les habitants de la participation - Catégories, échelles et qualités - Privilégier une lecture plurielle - Références bibliographiques
2. De l’autogestion à la démocratie participative : des contributions pour renouveler la démocratie, par Hélène Hatzfeld
Des mondes qui se croisent
Des notions aux sens variés et évolutifs
Des questions actuelles
Un écho renouvelé
Références bibliographiques
3. Retour sur les années 1970. Le Parti socialiste, l’autogestion et la démocratie locale, par Rémi Lefebvre
Reproblématisation et repolitisation de la question locale au PS
Le cas Roubaisien. La redynamisation de la démocratie locale au concret
Le désinvestissement de la question participative
Références bibliographiques
4. Empowerment, développement et féminisme: entre projet de transformation sociale et néolibéralisme, par Carole Biewener et Marie-Hélène Bacqué
Le contexte d’émergence de la notion d’
empowerment
Théories et pratiques féministes de l’empowerment
Intégration et détournement de la critique féministe
Conclusion
Références bibliographiques

5. Démocratie participative et impératif délibératif: enjeux d’une confrontation, par Samuel Hayat
Délibération et participation, contre la théorie descriptive de la démocratie
Un rapprochement qui ampute la démocratie participative de ses aspects socialistes
Les critiques féministes de la démocratie délibérative
Références bibliographiques
6. Démocratie participative, démocratie délibérative: l’histoire contrastée de deux catégories émergentes, par Yves Sintomer
La démocratie participative, des USA à la France en passant par le Brésil
La démocratie délibérative, de Jürgen Habermas à la théorie politique anglo-saxonne
Conclusion : Contrastes et tentatives de synthèse
Références bibliographiques
II / Une histoire de longue durée, France-États-Unis
7. S’assembler pour délibérer ou démontrer sa force ? (1868-1939), par Paula Cossart
Rassembler l’opinion autour de l’intérêt général
Former un peuple de citoyens
La réunion comme démonstration de force
Références bibliographiques
8. Participation et politiques du logement en France. Un débat qui traverse le XXe siècle, par Marie-Hélène Bacqué et Claire Carriou
L’édification des habitations à bon marché (HBM), entre intervention du monde économique et coopération
Promotion de l’initiative privée contre intervention publique directe (1919-1939)
Intervention étatique et néoparitarisme (1945-1968)
L’action de l’État en question - Quelle participation ?
Références bibliographiques
9. Initiative, référendum, recall: progrès ou recul démocratique ? (États-Unis, 1880-1940), par Paula Cossart
Rendre le pouvoir au peuple
Le combat pour l’adoption de la démocratie directe
Premiers usages: démocratie exemplaire ou effets pervers ?
Références bibliographiques
10. Consolider les fondements de la démocratie: le mouvement des centres sociaux aux USA durant l’ère progressiste, par Kevin Mattson
Les origines du mouvement
Ascension, déclin et renouveau des centres sociaux de Rochester
Vers un mouvement d’envergure nationale
Créer une communauté ou un public ? Les centres sociaux et la pensée politique
Un projet de démocratie
Références bibliographiques
11. Façonner un public délibérant: les forums comme outils d’éducation civique dans l’histoire des États-Unis, par William Keith
La tradition américaine d’éducation des adultes
La genèse des forums
Le forum à l’échelle fédérale, 1936-1941
Les forums critiqués
Conclusion
Références bibliographiques
III / Sciences, participation, démocratie
12. Le Mouvement de Córdoba: aux origines de l’« université participative », par André Rubião
Le mouvement de Córdoba
Les exigences de Córdoba: un nouveau « modèle universitaire »
Le débat contemporain: le « phénomène du Mode 2 »
Références bibliographiques
13. Un tournant participatif ? Une mise en perspective historique de la participation du public dans les politiques scientifiques américaines, par Brice Laurent
Les débuts de la participation du public dans l’activité scientifique : les années 1970
Le contexte défavorable des expériences participatives des années 1970
La participation dans les politiques scientifiques à partir de la présidence Reagan
L’intervention des
Science and Technology Studies(STS) et la nature du « tournant participatif »
Conclusion
Références bibliographiques
14. Les sciences entre démiurgie, états de fait économiques et démocratie. Aperçu historique, situation présente, principes normatifs, par Dominique Pestre
La science moderne entre économie et démocratie : le moment 1800
Modernités industrielles, guerres et États-nations du second XIXe siècle à la guerre froide
Nouvelles sciences, nouveau libéralisme et nouvelle « société civile » aujourd’hui
Des sciences, de la diversité des lieux de savoir, et de l’expertise aujourd’hui
De quelques principes pour guider la réflexion et l’action
Références bibliographiques
Les auteurs.