La décennie
Le grand cauchemar des années 1980

François CUSSET

Les années 1980 évoquent quelques images rutilantes : les années fric et l’entrepreneur héros, les années strass et leurs stars kitsch, Le Pen et « Touche pas à mon pote ! », Jack Lang et la Fête de la musique, Jacques Séguéla et sa « génération Mitterrand », Bernard Tapie et les Restos du cœur, le Minitel et les pin’s, le cynisme des ex-gauchistes parvenus au pouvoir et la bien-pensance du charity business… Que reste-t-il de cette décennie, qui est d’abord celle d’un affaissement général et du grand renoncement ? Pourquoi apparaît-elle à ceux qui l’ont vécue comme un cauchemar intellectuel et politique ? Dans quelle mesure les années 1980 permettent-elles de comprendre la France d’aujourd’hui ?
François Cusset montre que cette décennie signe avant tout la disparition de tout sens critique : des « experts » se mettent à professer le marché comme fin de la politique ; des « intellectuels » médiatiques discourent en chœur sur la fin des idéologies et délivrent des sermons simplistes sur le « mal » et le « sens de la vie ». On a ainsi vu triompher une idéologie réactionnaire d’un genre nouveau. La télévision, devenue le cœur de l’espace public, a commencé à diffuser le bavardage publicitaire qui lui tient lieu de vision du monde.
Derrière le basculement des années 1980, et tout ce qu’elles nous ont légué, on trouve des intellectuels d’État et des idéologues télévisuels, quelques moralistes de plume et sociologues de la pub. C’est sous ces crânes, dans ces écrits, au fil de ces discours aux sources variées, des tubes aux essais, des romans aux slogans, que François Cusset est parti traquer la vérité de cette décennie terrible. Mais il montre aussi comment la pensée critique a continué son travail souterrain, pour ouvrir, au milieu des années 1990, de nouvelles perspectives intellectuelles et politiques.

Version papier : 13,50 €
Version numérique : 12,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Essais n°273
Parution : janvier 2008
ISBN : 9782707153760
Nb de pages : 378
Dimensions : 125 * 190 mm
ISBN numérique : 9782707161260
Format : EPUB

François CUSSET

François CUSSET

François Cusset est professeur d'études américaines à l'université de Paris-Ouest Nanterre, ancien responsable du Bureau du livre français de New York, chercheur en histoire intellectuelle et politique. Dernier ouvrage paru : À l'abri du déclin du monde, (P.O.L., 2012).

Extraits presse

Professeur à Sciences Po, François Cusset ausculte une décennie qu'il abhorre et se demande par quels mécanismes implacables l'idéal révolutionnaire s'est mué en fatalisme libéral. »
CRITIQUE DE LIVRE

« Bâti chronologiquement puis thématiquement, l'essai de Cusset souligne avec talent et force illustrations le processus de naturalisation qui aura littéralement et pour longtemps figé le débat. »
LES INROCKUPTIBLES

« L'historien François Cusset dresse un panorama sans complaisance de la décennie 1980, qui a vu naître un "vide critique abyssal". »
POLITIS

« François Cusset, 37 ans, historien des idées, analyse le revirement du paysage intellectuel français, des espérances révolutionnaires au discours sur la fin du politique. Sans épargner ses principaux acteurs: les anciens soixante-huitards reconvertis dans les valeurs libérales, la convivialité et le moralisme de plume. »
LIBÉRATION

« Ce qu'on inauguré les années 1980 est encore au coeur de notre présent. Et ce qu'elles ont tu, ou esquivé, sera décisif pour 2007 et pour après. »
HUMANITÉ DIMANCHE

« Enfin un essai passionnant sur les années 80, véritables charnières de notre contemporanéité, passées au crible, voire autopsiées, par un jeune philosophe brillant, spécialiste de l'histoire des intellectuels français, enseignant à Sciences-Po et à Columbia... sa Décennie est un outil indispensable pour comprendre le marasme de nos années 2000. »
VOGUE

« Dans un intéressant essai, La Décennie - le grand cauchemar des années 1980, François Cusset dissèque cette période "d'affaissement intellectuel" avec une grande pertinence, allant bien plus loin dans l'analyse du malaise de la génération née dans les années 1960-1970 que les innombrables pamphlets qui font florès actuellement. »
BEAUX ARTS

« Autant dire que, réunissant une documentation foisonnante (romans, articles de journaux, films ou événements), Cusset nous invite à une plongée en mitterrandie profonde - politique, sociale, culturelle -, dans tout ce qu'elle a renié comme dans ce qu'elle a laissé éclore. »
TÉLÉRAMA

« Pouvoir, économie, médias... François Cusset livre une charge contre la décennie 80, celle, pour l'universitaire, du grand tournant "réactionnaire" qui a engendré nos mornes années 2000. Pertinent mais contestable. »
MARIANNE

« C'est un tableau noir et critique - mais solidement argumenté - que brosse l'historien François Cusset de cette décennie "réactionnaire", dans un livre dense, sérieux (très loin, donc, des essais médiatiques qui ont connu leur essor) et très éclairant.
En dix chapitres chronologiques et cinq "figures" - de vrais minis essais - il donne les clés pour comprendre le grand basculement qu'a connu la France voilà vingt-cinq ans, matrice de bien des règles de vie actuelles. »
LE COURRIER PICARD

« Grâce à ce livre, ceux qui n'ont pas vécu le "tourbillon narcissique" de la décennie 1980, les années du "consensus béat" au service du libéralisme triomphant, peuvent mesurer à quoi ils ont échappé. Ils peuvent également comprendre l'enchaînement des événements en France. »
LE MONDE DIPLOMATIQUE

« C'est à une plongée dans ce qu'il appelle "le grand cauchemar des années 1980" que François Cusset nous convie dans son dernier livre, consacré à la décomposition, aussi rapide qu'affligeante à ses yeux, de l'espace intellectuel français. »
LA QUINZAINE LITTERAIRE

« La méthode choisit par l'auteur à mi-chemin entre la vulgarisation journalistique et les références universitaires, est d'une grande efficacité. »
ÉTUDES

« Avec La décennie, le cauchemar des années 80, le philosophe François Cusset signe un essai percutant et décisif pour comprendre notre situation présente. En décryptant minutieusement, année après année, les événements qui trament et dessinent les années 1980, il parvient à nous expliquer, de manière rigoureuse et lumineuse, comment la fête a pu tourner si violemment au cauchemar, comment le rêve d'une nouvelle société s'est retourné en vision fataliste et cynique de défense consensuelle du marché mondial. [...]. Un regard éclairant. »
MOUVEMENT

PRESSE

 

Table des matières

Introduction. Restauration, récréation - I / Treize étapes - 1. Préambule : l'agonie des années soixante-dix (1976-1979) - L'entre-deux-mondes - Contre-révolution intellectuelle - Le consensus humanitaire - Les technocrates du bonheur - Libertaires en col blanc - Le système et la crise - 2. 1980 : le retour à l'histoire-géo - Coluche cinquième candidat - 3. 1981 : techno-parade - Jacques Attali de l'École au Château - 4. 1982 : l'influence au pouvoir - Tocqueville, ce héros - 5. 1983 : soyons créatifs - Pascal Bruckner et la déculpabilisation des petits blancs - 6. 1984 : vive la crise ! - Jean-Paul Baudecroux et la liberté privatisée - 7. 1985 : melting-potes - Luc Ferry et la pensée 86 - 8. 1986 : l'idéologie de la mort des idéologies - Bernard Tapie « wonderboy » et propagandiste - 9. 1987 : extase télévisuelle - Le lamento d'Alain Finkielkraut - 10. 1988 : La République du centre - Laurent Joffrin et l'impatience décennale - 11. 1989 : rhétoriques de la fin - François Furet et l'avenir d'une Réaction - 12. 1990 : la persistance des spectres - Régis Debray et la politique des médiations - 13. Postfa(r)ce : impuissance et réveil (1991-1995) - Morales de guerre - Les noces de la Loi et du Spectacle - Le crépuscule de la mitterrandie -Politique non gouvernemantale - L'événement 1995 - Intermezzo. La société écran - II / Cinq figures - 1. La fin sans fin de la politique - Politique de l'inéluctable - L'impossible compromis - « Néophilie » et fantasme du changement - Les trois chantages du clerc - La République, la Nation et les autres - 2. L'ordre des experts - Double assaut sur la critique - État savant et gauche experte - L'essor de l'Homo psychologicus - Les sociotypes et le silence des classes - Contre-expertise - 3. La gestion des corps - Sois un individu ! - Injonctions biopolitiques - Une triple expropriation - L'aventure et le corps (du) gagnant - Génération jeuniste - Le sida et les corps invisibles - 4. L'esprit de l'entreprise - Mythologies managériales - Le désir du chef - Les collectivités loquaces -Vertige publictaire - Le nouveau précariat - 5. La culture, c'est la vie - Le kitsch, le mièvre et le décoratif - Réseaux culturels et culture du réseau - Le Languisme, politique de vie - La nouvelle économie culturelle - Gauchisme culturel et journalisme de marché - Épilogue. Affects politiques - Index - Remerciements.