Massacres coloniaux
1944-1950 : la IVe République et la mise au pas des colonies françaises

Yves Benot

Aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, de Sétif (mai-juin 1945) à Madagascar (1947), d'Haiphong (1946) à la Côte-d'Ivoire (1949-1950) et à Casablanca (1947), l'armée française a massacré des dizaines de milliers d'hommes et de femmes dont le seul tort était de revendiquer pour plus de libertés ou pour l'indépendance. Ce sont ces pages sanglantes de l'histoire de France, méconnues, voire effacées, qu'Yves Benot retrace dans ce livre.
Mobilisant l'ensemble des documents disponibles, il montre comment et pourquoi les gouvernements de la IVe République, bien peu soucieux du respect de la légalité républicaine, ont choisi la voie de la répression sauvage pour préserver la cohésion de l'Empire français. Il analyse aussi les débats auxquels cette politique a donné lieu en France marqués par l'opposition de certains intellectuels comme Jean-Paul Sartre ou Paul Ricoeur.


Version papier : 11.00 €
Version numérique : 7.99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de : François Maspero
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°107
Parution : 01/04/2005
ISBN : 9782707146335
Nb de pages : 224
Dimensions : 12.5 * 19.0 cm
ISBN numérique : 9782707172686

Yves Benot

Yves Benot , journaliste et historien né en 1920, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Idéologies des indépendances africaines (Maspero, Paris, 1969), Diderot, de l'athéisme à l'anticolonialisme (Maspero, Paris, 1970), La Révolution française et la fin des colonies (La Découverte, Paris, 1988), La Démence coloniale sous Napoléon (La Découverte, 1992), et Massacres coloniaux (La Découverte, Paris, 1994, 2001). Il a été président de l'Association pour l'étude de la colonisation européenne (1750-1850). Il est décédé en janvier 2005.

Extraits presse

" Ce livre impose une réflexion sur les ambiguïtés et les silences de l'histoire officielle. "

LE MONDE DIPLOMATIQUE

" Yves Benot accomplit une plongée en solitaire, courageuse, dans la sombre histoire coloniale française. "

LA QUINZAINE LITTÉRAIRE

2024-06-18 - PRESSE

 

Table des matières

Préface, par François Maspero
Introduction
1. Sétif, mai-juin 1945
Les événements
Le climat préinsurrectionnel de 1942 à 1945
Y a-t-il eu provocation ?
La répression et son bilan
2. L'Empire français ébranlé
Oppression coloniale et violence des colonisés
Une accusation calomnieuse
Le droit à l'insurrection, ou le fond du problème
Sétif vu de l'Hexagone
Le premier massacre : Rabat-Fès (janvier-février 1944)
3. De Saigon à Haiphong
La première guerre d'Indochine
Sous de Gaulle : Thiaroye, Douala, Conakry
De Gaulle décolonisateur ?
L'Union française de la première constituante
L'Union française de la IVe République
Comment moderniser le colonialisme ?
4. Décembre 1946 : le bombardement de Haiphong
Les 6000 morts de Haiphong
Paris face à Haiphong et Hanoi
Les intellectuels face à la violence coloniale
Les aveux d'André Chamson
5. 1947-1948 : insurrection et guerre à Madagascar
Le MDRM : des hommes à abattre
L'insurrection
89 000 morts chez les insurgés
Massacre à Casablanca (7-8 avril 1947)
Madagascar dans la presse parisienne
Madagascar au Parlement
Auriol, Bidault, Ramadier tels qu'en eux-mêmes
Ceux qui sauvent l'honneur
6. Massacres et enquêtes en Côte-d'Ivoire
Côte-d'Ivoire, 1949-1950
Une provocation mise à nu (1948)
Ralliement ou corruption morale ?
7. Atrocités aux colonies, régression en France
Deux avertissements
Le cas particulier du Maroc et de la Tunisie
La régression politique en France
Le problème moral : la torture dans la République
Naissance d'un racisme d'État
Conclusion : contre la " révision " de l'histoire coloniale
Postface à l'édition de poche
Chronologie sommaire, 1942-1954
Bibliographie sommaire
Index
.