Les lois Veil
Un siècle d'histoire

Bibia Pavard, Florence Rochefort, Michelle Zancarini-Fournel

À l'occasion du cinquantenaire des lois Veil sur la contraception (1974) et l'avortement (1975), le présent ouvrage retrace le long parcours de ces conquêtes, à partir de la fin du XIXe siècle et jusqu'aux très récentes réformes des années 2020. Comment est-on passé des campagnes agressives contre ce qu'on a longtemps nommé un " fléau social " à la prise de conscience des drames de l'avortement clandestin puis à l'acceptation – fragile – du libre choix des femmes ?
Plusieurs conceptions s'affrontent : les arguments moraux, religieux, natalistes et familialistes font face aux préoccupations sociales et aux politiques d'égalité et de liberté. Au courage de Simone Veil vient s'ajouter la pugnacité des mobilisations féministes et de leurs relais politiques qui se battent afin de libéraliser davantage et garantir les conditions d'accès à la contraception et à l'avortement pour toutes. Hier comme aujourd'hui, il s'agit toujours de défendre l'idée même d'un droit fondamental encore largement contesté à travers le monde.

Version papier : 13.00 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°595
Parution : 16/05/2024
ISBN : 9782348081699
Nb de pages : 312
Dimensions : 12.5 * 19.0 cm

Bibia Pavard

Bibia Pavard
Bibia Pavard (université Paris II-Panthéon Assas et membre junior de l'Institut universitaire de France) a publié Si je veux, quand je veux. Contraception et avortement dans la société française (1956-1979).

Florence Rochefort

Florence Rochefort
Florence Rochefort est historienne au CNRS (GSRL). Elle a codirigé Le Siècle des féminismes (L'Atelier, 2004), Qu'est-ce que le genre ? (Payot, 2013) et a publié notamment Histoire mondiale des féminismes (PUF, " Que sais-je ? ", 2018).

Michelle Zancarini-Fournel

Michelle Zancarini-Fournel

Michelle Zancarini-Fournel, professeure émérite à l'université Claude Bernard-Lyon-I, spécialiste en histoire contemporaine, a consacré ses recherches à l'histoire des milieux populaires. Elle est notamment l'auteure de L'Histoire des femmes en France XIXe-XXe siècle (PUR, 2005) et a codirigé, avec Philippe Artières, 68, une histoire collective (1962-1981) (La Découverte, 2008). Elle a également publié Les Luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1965 à nos jours (Zones / La Découverte, 2016).

Table des matières

Introduction. Faire l'histoire d'un événement
Radioscopie du changement
Partie I. Généalogies (1870‑1970)
1. Fabrique et pérennité des lois répressives

Vers un consensus répressif
Le néomalthusianisme
Campagnes moralistes contre l'avortement
" Lois scélérates " de 1920 et 1923 et offensive des repopulateurs

2. L'émergence du débat public sur la contraception
Mobilisation pour la contraception : de La Maternité heureuse au Planning familial
La levée du tabou sur le contrôle des naissances
La Maternité heureuse, une prise de parole des femmes
Le Mouvement français pour le planning familial : militantisme et expertise
La médiatisation de la contraception et de l'avortement dans l'espace public
Premières évocations de l'avortement et de la contraception à la télévision
La mise à l'agenda politique de la contraception dans la campagne présidentielle de 1965
Des controverses sur la contraception et l'avortement
3. Une réforme inachevée : la loi Neuwirth du 28 décembre 1967
Un début de réflexion sur le changement législatif
Lucien Neuwirth : l'homme de la situation
Un débat mouvementé et un consensus minimal
La contraception en liberté surveillée
De la contraception à l'avortement thérapeutique

Partie II. Les lois Veil, une conquête politique
4. L'irruption du mouvement féministe sur la scène publique
Débats sur le corps et la sexualité (1966‑1969)
Avortement libre et gratuit : mot d'ordre et répertoire d'action du MLF et du MLA
L'arme juridique : Gisèle Halimi et Choisir (1971)
Le tournant du Planning familial en 1973
Pratique des avortements : du GIS au Mlac

Les avortements par la méthode Karman et le GIS
Le Mlac, un rôle longtemps sous-estimé
5. L'exception des départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, La Réunion)
Questions de population : jeux d'échelle, transferts et hybridation
Contrôle des naissances à La Réunion : une politique racialisée

Le contrôle démographique multiforme : le modèle de Porto Rico
Stérilisations et avortements forcés à La Réunion dans la clinique du docteur Moreau (1967‑1970)
Contraception et avortement en Guadeloupe et Martinique (1964‑1975)
Inquiétudes démographiques et planification pour une régulation des naissances
Autres protagonistes du Planning familial aux Antilles
Souhaits et réactions des Antillaises
6. Du dissensus au consensus (1970‑1974)
Faut-il libéraliser l'avortement ? Un clivage indépassable
L'échec d'un premier projet de loi (1973)

Le projet de réforme du gouvernement Messmer
Le processus parlementaire de décembre 1973 : le consensus introuvable
La fabrique du consensus
Valéry Giscard d'Estaing, le président de l'alternance
Simone Veil : une femme d'exception
Opinions religieuses : l'avortement une question morale ou une question sociale ?
Des leaders d'opinion en matière d'éthique
Crispations du magistère catholique
Évolution des positions protestantes, de la contraception à l'avortement
Voix protestantes sur la libéralisation de l'avortement 1971‑1973
Position du judaïsme
Voix catholiques dissidentes
7. Le dénouement législatif (1974‑1975)
Vers la " normalisation de la contraception "
Une réforme consensuelle ?
Un changement majeur dans la vie des femmes
L'élaboration du projet de loi sur l'IVG
Un texte libéral mais limité
Les réactions face au projet de loi
Du projet gouvernemental au vote de la " loi Veil "
La tribune médiatique : la réforme de l'avortement à la télévision
La tribune parlementaire : des débats longs et difficiles
La victoire de Simone Veil ?
Le texte final
Partie III. Impact des lois Veil et mémorialisation décalée
8. Difficile mise en oeuvre de la loi sur l'IVG

Ambivalences et résistances anti-avortement des Églises et des associations
Le manque de moyens et la résistance du corps médical
Les limites de la loi et les critiques féministes

Division des féministes, persistance des avortements militants et des poursuites judiciaires
Nouveaux soutiens féministes dans les partis de gauche et les syndicats
9. Forces et fragilités de la loi sur l'IVG
1979, la confirmation de la loi de 1975
L'ultime mobilisation de la " décennie féministe "
Le retour au Parlement à l'automne 1979
L'obtention difficile du remboursement de l'IVG en 1982
Radicalisation des oppositions à l'IVG

La violence des commandos anti-IVG
Le délit d'entrave à l'IVG : la loi Neiertz
Mobilisations féministes et avancées législatives des années 2000 : vers un droit renforcé
Transformations des rapports de genre et persistance des avortements
10. Construction d'un événement : le processus de mémorialisation
L'assomption de Simone Veil au début du XXIe siècle
Événement et mémoire
La panthéonisation de Simone Veil

Conclusion. Une révolution toujours inachevée ?
Articulation entre histoire du féminisme et histoire de l'émancipation des femmes
Les lois Veil, des lois de compromis
Le droit à la contraception et à l'avortement, une révolution inachevée

Bibliographie sélective
Sources
Ouvrages et articles-sources
Mémoires et autobiographies
Sources audiovisuelles (INA) et cinématographiques
Ouvrages et articles
Chronologie
Annexes
Annexe n° 1 : Bataille de chiffres sur les avortements
Annexe n° 2 : Tract du Mouvement de libération des femmes, 1971
Annexe n° 3 : Tract de Laissez-les-vivre, 1971
Annexe n° 4 : Liste des signataires du manifeste des 343 publié dans Le Nouvel Observateur le 5 avril 1971
Annexe n° 5 : Loi du 4 décembre 1974
Annexe n° 6 : Loi du 17 janvier 1975
Index des noms propres.