Les domesticités

Alizée Delpierre

Longtemps ignoré des pouvoirs publics, le travail domestique rémunéré est aujourd'hui de plus en plus régulé. D'abord en marge du champ académique, il est devenu un objet de recherche à part entière. L'Organisation internationale du travail estime à plus de 100 millions le nombre de domestiques à travers le monde. À la croisée de relations salariales et familiales, la domesticité recouvre des réalités diverses : les tâches effectuées, le type d'emploi, les caractéristiques des domestiques, leurs conditions de vie et de travail, leurs trajectoires ou encore leurs luttes collectives sont loin d'être homogènes. Qui fait le travail domestique chez autrui et qui le délègue ? Les domesticités ont-elles des caractéristiques qui résistent au temps et se retrouvent d'un espace géographique à un autre ? Quelles places économiques et politiques occupent-elles aujourd'hui ? Ce livre appréhende les domesticités comme un rapport social, qui cristallise des inégalités sexuées, raciales et socioéconomiques, que la mondialisation et le capitalisme contemporains ne cessent de renforcer.

Version papier : 11.00 €
Version numérique : 8.49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°771
Parution : 07/12/2023
ISBN : 9782348065071
Nb de pages : 128
Dimensions : 12.0 * 19.0 cm
ISBN numérique : 9782348065088

Alizée Delpierre

Alizée Delpierre
Docteure en sociologie, Alizée Delpierre est spécialiste du travail, des rapports de domination et des inégalités, et de la domesticité, notamment chez les classes supérieures très fortunées. Elle codirige le séminaire de recherche " Domesticités dans l'espace et dans le temps " (organisé au Centre de sociologie des organisations à Sciences Po Paris et à l'Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales à l'université Paris Dauphine) et le réseau de recherche DomesticitéS associé.

Table des matières

Introduction
I. Définir et mesurer les domesticités
De quoi s'agit-il ?

Plusieurs tâches, différents métiers
L'OIT et le " travail domestique "
Domesticité et care : est-ce la même chose ?
Comment mesurer les domesticités ?
Les bases de données utilisées
Encadré : La domesticité en Afrique, un défi statistique
Un phénomène mondial mais contrasté, alimenté par les flux migratoires
Des différences structurelles en termes de genre et d'âge
Conclusion
II. Les domesticités entre ruptures et continuités
Fluctuations des domesticités en Occident

Une domesticité (presque) généralisée aux XVIIIe et XIXe siècles
Le XXe siècle et ses débuts : entre crise et professionnalisation de la domesticité
L'avènement de la domesticité à temps partiel après les guerres
De la fin du XXe siècle à nos jours : un " boom " de la domesticité
Sexe, race, classe et domesticités
La construction sexuée et raciale de la domesticité
Domesticités, empires coloniaux et migrations
Une assignation ancienne qui outrepasse les dynamiques Nord-Sud
Les domesticités au masculin
Conclusion
III. Conditions et rapports de travail domestique
Les domesticités, des gisements d'emplois ?

Temps de travail extrêmes et rémunérations limitées
Encadré : Live-in ou live-out ?
Une instabilité stable dans l'emploi domestique
La force du réseau pour trouver un emploi
Une protection sociale bien faible
Encadré : La kafala , ou l'" adoption " des domestiques
Le travail quotidien des domestiques
Entre polyvalence et division du travail,
Un travail pénible et dévalorisé...,
... mais qui ne se réduit pas à la souffrance ni à la honte
Articuler domesticité et autres sphères de la vie
Des rapports de travail ambivalents
Entre proximité physique et distance sociale
Travail du corps et travail émotionnel
Le pater(mater)nalisme au coeur des ambivalences
Et les familles employeuses dans tout ça ?
Qui recourt à la domesticité ?
Quand l'employeuse est une femme
Sexe et domesticité
Encadré : Le vice des domestiques
Conclusion
IV. Organiser les domesticités
Réguler les domesticités

L'OIT et le Decent Work Agenda
L'Union européenne comme exemple de régulation régionale
Encadré : Une stratégie pour l'emploi domestique résolument capitaliste
Régulation des domesticités et régimes du care
Les intermédiaires du marché des domesticités
Le dynamisme des agences de placement privées
Des entreprises qui spécialisent leur offre
Une (re)production des rapports de domination
Encadré : Des nannies à tout prix
Professionnaliser les domestiques
Les infortunes de la professionnalisation
Conclusion
V. Les domesticités en lutte
Des mobilisations collectives aux chemins sinueux

La " longue marche " des domestiques
Une syndicalisation si difficile ?
Des résistances aux formes plurielles
Des mobilisations collectives locales à la reconnaissance
internationale
Des retombées locales à succès, mais qui restent limitées
Résister de façon individuelle
Conclusion
Conclusion
Repères bibliographiques.