La vaillance des femmes - Camille Lacoste-Dujardin

La vaillance des femmes
Les relations entre femmes et hommes berbères de Kabylie

Camille Lacoste-Dujardin

Le grand sociologue Pierre Bourdieu a fondé son étude de La Domination masculine (1998) sur l'exemple de la société kabyle, qu'il perçoit comme une " archéologie objective de notre inconscient " où les femmes auraient " incorporé " la " domination masculine " – interprétation rejoignant celles d'autres chercheurs imputant aux femmes un " consentement à la domination ". Étudiant en ethnologue depuis près d'un demi-siècle la culture kabyle, Camille Lacoste-Dujardin a pu constater à quel point ses observations contredisaient cette vision. C'est ce qui l'a conduit à approfondir dans ce livre l'analyse de cette réalité complexe, en se plaçant résolument du côté des " dominées " jusque-là si négligées.
L'auteur montre ainsi comment celles-ci, avec une lucidité et une vaillance exemplaire, ont construit en Kabylie une " science des femmes ", où la résistance s'est muée en contre-attaque : elle s'exprime dans les contes que les mères inculquent aux enfants, où l'adulte effrayant est l'ogresse teryel, expression extrême de la rébellion féminine aux contraintes masculines que cette femme sauvage dénonce en chacun de ses actes. Mieux, ces femmes kabyles obligent les hommes à admettre la supériorité féminine par une collaboration dans maints domaines. Elles en viennent à contester la règle patriarcale par des contre-pouvoirs, jusque dans le domaine de la parenté que les hommes prétendent confisquer.
Cette exemplarité féminine a perduré dans la montagne kabyle grâce à ces femmes, dont quelques-unes sont des héroïnes nationales. Aujourd'hui, leurs descendantes poursuivent avec la même vaillance le combat pour la reconnaissance de leurs droits et de leur participation à la société, dans les difficiles circonstances de l'Algérie actuelle.


Version papier : 18.00 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Textes à l'appui / Anthropologie
Parution : 28/02/2008
ISBN : 9782707154026
Nb de pages : 168
Dimensions : 13.5 * 22.0 cm

Camille Lacoste-Dujardin

Camille Lacoste-Dujardin

Camille Lacoste-Dujardin est ethnologue, directrice de recherche émérite au CNRS. Familière de la langue berbère, elle a notamment traduit et étudié plus de sept cents pages de contes kabyles. Elle a publié, aux Éditions La Découverte : Le Conte kabyle. Étude ethnologique (nouv. éd., 2003) ; Dialogue de femmes en ethnologie (nouv. éd., 2002) ; Des mères contre les femmes. Ma-ternité et patriarcat au Maghreb (nouv. éd. 1996) ; Opération Oiseau bleu. Des Kabyles, des ethnologues et la guerre d'Algérie (1997) et, en collaboration avec Yves Lacoste, Maghreb, peuples et civilisations (2004).

Extraits presse

Dans cet ouvrage, l'auteur fait la synthèse de nombreuses recherches, les siennes et d'autres, sur la condition féminine en Kabylie. Plus précisément, et le titre le dit (trop) bien, elle entend s'intéresser aux aspects positifs de cette condition - les contre-pouvoirs, notamment symboliques, au patriarcat -, à l'encontre du point de vue traditionnellement adopté, celui de la " domination masculine "

2008-04-07 - Julien Beaugé - Liens socio

 

" Certains titres de livres donnent envie de lire. La vaillance des femmes est de ceux-là. Ne dites pas: "encore un ouvrage féministe !" Vous seriez dans le faux. Camille Lacoste-Dujardin, ethnologue, spécialiste du Maghreb, est allé à nouveau à la rencontre des femmes kabyles qu'elle connaît bien et qui, "libres dans leur tête", mais pas seulement, puisqu'elles ne sont pas voilées, ont construit dans les montagnes de Kabylie une résistance au pouvoir des hommes. "
LA CROIX

" En 1998, Pierre Bourdieu, dans la Domination masculine, explorait les relations hommes-femmes dans la société kabyle, où les femmes auraient "incorporé" la domination des hommes. Réfutant cette thèse, l'ethnologue Camille Lacoste-Dujardin, familière de la culture et la langue kabyles, qu'elle connaît intimement, se place du côté des dominées, dont elle dissèque les stratégies de résistances et de contestation des structures patriarcales. Ces stratégies dessinent une "science des femmes", qui ont su, dans la société traditionnelle comme dans ses bouleversements contemporains, bâtir des contre-pouvoirs à l'origine des combats pour la reconnaissance de leurs droits. Le canal privilégié de transmission de cette "vaillance de femmes" ? Les contes, dans lesquels le personnage effrayant n'est pas un ogre, mais une "ogresse", "teryel", figure menaçante de la rébellion féminine. "
L'HUMANITÉ

" Ce livre ne vous décevra pas, ni les femmes du livre, ni son auteur. Lisez-le de toute urgence. "
MÉTISSE

2024-05-24 - PRESSE

 

Table des matières

Introduction
L'ignorance de la " science des femmes " kabyles et des contextes historiques
Les rapports hommes-femmes en Kabylie, longtemps peu étudiés
La richesse des contes
Persistance et plasticité des représentations
I. Les représentations dans les contes : complémentarité entre l'homme et la femme ?
Villageoises et citadines : des clés différentes pour l'accès des hommes au pouvoir
Espace et temps du récit
Le couple homme-femme comme charpente de la maison
Des hommes défenseurs de la famille
Une valeur suprême inhérente aux femmes : la fécondité
La fécondité, fondement de la prospérité
La fécondité, clé de voûte des relations hommes-femmes
Dans le travail : collaboration indispensable entre hommes et femmes
La vie familiale
De la mère à l'idéal féminin
2. La lucidité des femmes
Mari et femme à l'épreuve de la communauté familiale
L'endogamie comme palliatif à la rigueur partriarcale ?
Femmes subversives
Mères terribles
Teryel, l'" ogresse "
Un dragon féminin : talafsa, l'" hydre "
Tadella : " Friponne " la féministe
Paroles d'hommes : les mythes de la création
3. Des représentations aux pratiques
Pouvoirs ou contre-pouvoirs féminins : la place du sacré traditionnel magique
Les activités techniques féminines liées à la magie
Les femmes aux champs, aux côtés des hommes
Contre-pouvoirs féminins par manipulation de la parenté
Des contre-pouvoirs efficaces, admis par les hommes
4. Hommes et femmes dans l'histoire
Vaillance et servitude des mères kabyles
Le conservatisme de résistance des hommes
Des héroïnes berbères qui surpassent les hommes
Des femmes moins contraintes dans les montages du Sud et au Sahara
Un révélateur de fragilité conjoncturelle : l'exhérédation des femmes
5. D'hier et d'aujourd'hui
Une société crispée sur les femmes, jusqu'en situation coloniale
La scolarisation entraîne le départ des hommes kabyles en France
Après la guerre d'indépendance : plus de femmes que d'hommes
Des changements pour les femmes : autonomie de fait, héritage
Les femmes s'engagent vers une maternité choisie
D'autres aspirations féminines, aidées par la scolarisation, freinées par le conservatisme
Nouveaux rapports entre hommes et femmes... et nouvelles violences
Face à la crise : la vaillance des femmes
Conclusion : vaillance des femmes et domination masculine
Références bibliographiques.