De la démocratie en Françafrique
Une histoire de l'impérialisme électoral

Fanny Pigeaud, Ndongo Samba Sylla

Démocratie en deçà de la Méditerranée, dictature au-delà. Tel est le regard que le monde occidental pose ordinairement sur l'Afrique. Cette perception demande à être fortement nuancée. D'abord parce qu'elle suppose des trajectoires séparées là où il faut voir une histoire commune. Ensuite parce qu'elle reste tributaire d'une conception simpliste de la démocratie, réduite au régime représentatif et aux seules élections.
En Occident, les élites n'ont cessé de se méfier de leurs peuples et se sont ingéniées à limiter la portée du suffrage universel qu'elles ont dû concéder au cours des XIXe et XXe siècles. Cette attitude s'est directement répercutée sur l'empire français, où le suffrage universel ne fut accordé qu'à la fin des années 1950. Les scrutins, largement truqués par les administrations coloniales, permirent l'accession à la tête des nouveaux États africains de dirigeants fidèles à l'ex-métropole et décidés à sauvegarder ses intérêts. Ces hommes à poigne s'empressèrent d'instaurer des partis uniques, de museler la contestation et de supprimer toute possibilité d'alternance pacifique.
Soixante ans après les indépendances, ce schéma prévaut encore. L'expression populaire reste sévèrement encadrée, avec l'assentiment – et parfois l'assistance active – de Paris. Marquées par cette longue histoire de répression, les élections en Afrique francophone, qui ont longtemps servi l'ordre colonial puis néocolonial, perpétuent désormais un agenda néolibéral. Au moment où plusieurs coups d'État ont secoué cette zone, ce livre propose une analyse inédite et une réflexion indispensable pour comprendre la révolte actuelle des peuples africains, et notamment de la jeunesse, qui réclament une authentique démocratie.

Version papier : 22.00 €
Version numérique : 15.99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : 18/01/2024
ISBN : 9782348077258
Nb de pages : 384
Dimensions : 14.0 * 20.5 cm
ISBN numérique : 9782348077265

Fanny Pigeaud

Fanny Pigeaud est journaliste indépendante. Elle collabore notamment à Mediapart.

Ndongo Samba Sylla

Ndongo Samba Sylla, économiste, est directeur de recherche de la région Afrique de International Development Economics Associates (IDEAs).

Extraits presse

Fanny Pigeaud et Ndongo Samba Sylla récidivent. Déjà coauteurs en 2018 d'un ouvrage consacré au franc CFA et au rôle central qu'il joue dans la domination postcoloniale de la France sur ses anciennes possessions africaines ( L'Arme invisible de la Françafrique, La Découverte), la journaliste française (qui collabore régulièrement avec Afrique XXI) et l'économiste sénégalais s'intéressent cette fois-ci à un angle mort de la Françafrique : la démocratie. Ou plutôt : son ersatz. Un sujet plus que jamais d'actualité, alors qu'un certain nombre de dirigeants arrivés au pouvoir par les armes ces dernières années – parmi lesquels Mamadi Doumbouya – ont entrepris de remettre en cause ce système imposé selon eux par l'Occident.

2024-01-19 - Rémi Carayol - Afrique XXI

 

Avec cette nouvelle critique de la " Françafrique ", Fanny Pigeaud et Ndongo Samba Sylla dénoncent les procédés déployés, selon eux, depuis la période coloniale pour corseter l'expression d'une volonté populaire en Afrique francophone. [...] Soulignant les limites du système représentatif, ceux-ci envisagent des innovations comme le tirage au sort des postes de délibération, les référendums d'initiative populaire ou les audits citoyens.

2024-01-26 - Olorin Maquindus - Le Monde

 

Un ouvrage passionnant qui séduira au-delà du cercle (trop) restreint des personnes intéressées par l'Afrique.

2024-02-08 - Paul Martial - l'Anticapitaliste

 

Vidéos






 

Table des matières

Introduction
Ordre impérial et élections
Le langage politique moderne comme instrument de domination
De la Grèce antique au Sahel contemporain : la " démocratie " en question
1. Une brève contre-histoire de la démocratie et des élections
" Tout cuisinier est capable de gouverner "
La haine de la démocratie
Du gouvernement représentatif ou aristocratie élective
Démocratie et élections : la mésentente
Élargir le corps électoral pour freiner le clientélisme et la corruption
Liquider le suffrage universel
Le savoir-faire américain pour écarter les Noirs
L'envers de la démocratie : " droit impérial " et " contrat racial "
Du suffrage " vraiment " universel
2. Limiter le vote dans les premières colonies françaises (1789‑1920)
Les débuts de la représentation des colonies
Des arguments racistes pour encadrer le suffrage
De l'Algérie au Sénégal, l'invention des " indigènes " : un rempart à la loi du nombre
Fraudes et manipulations
Le vote des colonies, pour les intérêts des colons
3. Conjurer la subversion et la submersion dans les nouvelles colonies (1870‑1960)
La " ruée française " vers l'Afrique
Un gouvernorat brutal qui pousse à la révolte
Une sous-représentation organisée
L'administration a ses candidats et les techniques pour les faire élire
" Empêcher coûte que coûte les candidats progressistes "
La peur d'être " noyés " et la défense des intérêts français
Le suffrage universel pour casser les mouvements protestataires (1956)
Un référendum pour prolonger la vie de l'empire colonial (1958)
Des élections pour légitimer les futurs dirigeants
4. Le parti unique contre le suffrage des peuples
Sécuriser l'autonomie stratégique de la France
La " coopération " ou la poursuite du colonialisme par d'autres moyens
Du privilège monétaire exorbitant de la France
Les " vertus " modernisatrices et stabilisatrices du parti unique
Toutes les idéologies mènent au parti unique
Cimenter la " grandeur " : l'institution de la Françafrique
5. Parti unique, coups d'État et " suffrage impérial " français (1960‑1989)
" Des élections sans choix "
Coups d'État et " suffrage impérial " de la France s'entremêlent
Réinstaller un protégé au pouvoir (Gabon)
Se débarrasser des indésirables (Congo, Bénin, Centrafrique, Tchad)
Regarder tomber les insoumis (Togo, Niger, Burkina Faso)
La France, soutien indéfectible de Senghor (Sénégal)
6. Le multipartisme, " stade suprême du parti unique " (1990...)
Un système en crise
" Karl Marx avait raison "
" Démocratie de basse intensité "
La " démocratie " à l'assaut de la Françafrique mitterrandienne
La Baule : un discours pour sauver les meubles
Rénover le langage du droit impérial
L'institutionnalisation du multipartisme
Le multipartisme au service du statu quo politique
" Démocraties sans choix " : mode d'emploi
7. Ingérences électorales contemporaines
Le meilleur candidat
Des juristes pour toiletter les Constitutions
Le règne des communicants
Les médias tricolores, relais des autorités françaises ?
Crédibiliser les résultats, légitimer les vainqueurs
Gabon, 2016 : l'embarras de Paris
" Je ne pouvais pas intervenir militairement pour le sortir du pouvoir "
8. La France impose son candidat par les armes en Côte d'Ivoire (2011)
Dix ans de crise politico-militaire
" Hystérie anti-Gbagbo "
Paris exerce des pressions
L'utilisation de la force militaire
9. Derrière la " vitrine démocratique " sénégalaise : l'eugénisme électoral (2019‑2023)
Choisir ses adversaires
Percer le mystère des " 57 % " : le Big Data comme arme secrète ?
" Bilan économique " et " vote ethnique " : deux explications à écarter
Un fichier électoral sur mesure
Un fichier d'état civil contesté
Les jeunes, principales victimes de l'eugénisme électoral
La cécité des observateurs électoraux
10. La Françafrique en crise (2020...)
" Ordre constitutionnel " ou ordre despotique
Détresse économique, impatiences sociales
La " démocratie " contre la souveraineté nationale
Révolte contre la Françafrique
Adouber les militaires à N'Djamena et courtiser la " jeunesse " à Montpellier
Ferveur populaire vs sanctions occidentales
Les coups d'État, frein à la gérontocratie
La " véritable démocratie " attendra...
Épilogue
L'" égalité substantive " comme horizon
Notes.