Économies morales contemporaines

Didier FASSIN, Jean-Sébastien EIDELIMAN

Les questions morales pénètrent nos représentations, nos pratiques, nos politiques. Qu’il s’agisse, dans le monde privé, d’interpréter les conduites des autres et de disci-pliner les siennes propres, ou bien, dans l’espace public, de sanctionner des déviances et de réguler des populations, nos sociétés mobilisent des normes, des valeurs et des affects, qu’illustrent notamment les tensions entre la raison humanitaire et l’ordre sécuritaire. Redonnant toute sa force critique au concept d’économies morales, les auteurs réunis ici par Didier Fassin et Jean-Sébastien Eideliman en explorent les multi-ples facettes à travers une série d’enquêtes conduites sur quatre continents.
Des lieux d’enfermement des étrangers en France aux prisons de haute sécurité aux États-Unis, de la stigmatisation des familles roms en Italie à la marginalisation des enfants de migrants en Chine, de la condamnation du tourisme sexuel en Thaïlande à l’évaluation des transactions amoureuses au Mali, des pratiques de charité en Inde aux politiques contre la pauvreté au Chili, les auteurs s’attachent à comprendre comment on gouverne et on juge, comment on assiste et on exclut. Mais ils montrent aussi que les professionnels et leurs publics n’adoptent pas de manière passive et uniforme ces modèles moraux : ils déploient des subjectivités éthiques pour résister ou « faire avec », autour du handicap et de la toxicomanie, de l’asile et de la naturalisation, de la violence et de la finance.
Cet ouvrage nous propose ainsi de penser la vie sociale et politique de la morale.
Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2012.

Version numérique : 19,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Recherches
Parution : décembre 2014
Format : EPub
ISBN numérique: 9782707173973

Didier FASSIN

Didier FASSIN

Didier Fassin, professeur à l'Institut for Advanced Study de Princeton et à l’École des hautes études en sciences sociales. Il est est notamment l’auteur, à La Découverte, de Quand les corps se souviennent (2005) et Économies morales contemporaines (dir., avec Jean-Sébastien Eideliman, 2012).

Jean-Sébastien EIDELIMAN

Jean-Sébastien Eideliman est maître de conférences en sociologie à l’université de Lille-III Charles de Gaulle.

Table des matières

Introduction
Défense et illustration des économies morales
Refonder un concept - Affirmer une position - Enquêter sur les questions morales
1. Vers une théorie des économies morales
Émeutes. L’économie morale de la protestation - Résistances. L’économie morale de la domination - Vérités. L’économie morale de la connaissance - Ouvertures. Proposition théorique et étude empirique -
Conclusion
I / Production
2. « Dans ses tendances, l’industrie financière ne se trompe pas, mais elle exagère toujours »

Enjeux moraux dans les pratiques professionnelles de la finance
Imaginaires financiers, imaginaires politiques et moraux
Normes professionnelles et légitimité des procédures
Émotions, rapports de force et morales financières
Circulation des enjeux moraux et espaces sociaux
Conclusion
3. « Ici c’est comme le Sichuan après le tremblement de terre »
Paysage moral des enfants de migrants ruraux à Shanghai
Une brève histoire de la sollicitude étatique en Chine
Un espace dominé, faiblement intégrateur
Explorer : les lieux et leurs qualités morales
La participation oblique de l’enfant
Conclusion
4. « Toi aussi tu es venue pour les mortes ? »
Figures de l’horreur et de la compassion autour de la violence au Mexique
Le scandale des « féminicides »
La médiatisation par l’horreur
La banalité de la violence
Le filtre des droits humains
L’exposition de la souffrance des mères
Entre reproche et compassion, réaffirmer les normes de genre
Conclusion
5. « On n’est pas gênées »
La compassion à l’épreuve du tourisme sexuel à Bangkok
Polysémie des mobilisations
Bénéfices et hiérarchies
La dignité comme condition
Justifications
Conclusion
II / Répartition
6. « Une faveur que vous a accordée la République »
Comment la naturalisation se mérite
Mérite et dignité. L’économie morale générale de la naturalisation
La naturalisation comme faveur
Une exigence d’exemplarité pour les naturalisés
L’évaluation du mérite en pratique
Une mise à l’épreuve
L’examen des dossiers : entre critères administratifs et jugements de valeur
Le positionnement des postulants par rapport aux attentes morales de l’administration
Le mérite dans le discours des naturalisés. Entre subjectivation et assujettissement
La reprise des critères de l’administration
La question du désintéressement
Le mérite et le droit, contre la faveur
Conclusion
7. « Sont-ils des vrais réfugiés ? »
Les tensions morales dans la gestion quotidienne de l’asile
La suspicion dans la politique de l’asile
La morale de l’asile au quotidien
L’ambivalence sentimentale des intervenants
L’éthique ordinaire de l’accès aux droits
Le détachement émotionnel des intervenants
Conclusion
8. « Applaudissez-vous, vous êtes des privilégiés ! »
Une analyse politique et morale de l’assistance contemporaine au Chili
Le discours solidaire dans la construction d’une politique d’assistance
La sélection des familles bénéficiaires du programme
Des ayants droit ou des pauvres chanceux ?
L’effort comme critère du jugement du bon pauvre
Conclusion
9. « Des gamins en colère, perdus, sans espoir »
L’enfance rom en Italie, entre condamnation et compassion
Les constructions morales des Tsiganes
Les frontières morales d’une ville
La rupture du pacte moral
Des parents et des enfants
Une moralité genrée
Conclusion
III / Circulation
10. « L’horreur de la République »
Les enjeux moraux de l’enfermement des étrangers
À l’épreuve du scandale : naissance des régimes d’enfermement des étrangers
Une question d’ordre public
Un enfermement « inhumain et dégradant »
Normalisation des centres fermés et présences associatives
Défenseurs des étrangers et « médiateurs » : le dilemme de la complicité
Le centre de rétention comme ordre émotionnel et moral
La prévention des automutilations comme épreuve morale
La « médiation » de la gestion policière en zone d’attente
L’« accompagnement au départ » : un dilemme professionnel et personnel
Conclusion
11. « C’est à vous de prendre votre destin en main »
Les audiences pour mineurs en Maison de justice, une morale en actes
Les représentations de la jeunesse déviante depuis 1945 : d’une jeunesse « en danger » à une jeunesse « dangereuse »
Le travail des délégués du procureur : donner une leçon de morale
Les réactions des adolescents et des familles : des réactions variables selon le statut social
La déstabilisation en retour des délégués : rapport au doute et trajectoire
Conclusion
12. « Toucher l’intouchable »
La charité gandhienne au risque de la contamination politique
La politique gandhienne de la moralité et la critique des leaders « intouchables »
Quand les notables vont au basti : archives d’une rencontre
La moralité gandhienne à l’épreuve de la grève
L’inéludable question du travail
Le gandhisme face à l’influence socialiste
L’engagement moral vis-à-vis des grévistes
Le rappel à l’ordre de Gandhi
Épilogue
Conclusion
13. « Il y a un risque lorsqu’il y a un risque vital »
Croisades morales et enjeux pratiques autour des négligences parentales dans la société argentine
L’enfant comme cause morale
L’enfant en danger moral
L’enfant sujet de droits
Enjeux moraux autour des négligences : entre placement et maintien de l’enfant dans sa famille d’origine Dilemmes éthiques autour du placement de l’enfant
Approches morales des négligences parentales 3
Conclusion
IV / Utilisation
14. « Les filles sont trop matérialistes »
Tensions et soupçons dans les échanges économico-sexuels à Bamako
Jeunesse et « guerre des sexes » à Bamako
« Filles matérialistes » et « garçons pas sérieux », les figures de la guerre des sexes
La « prostitution », une arme dans la guerre des sexes
Le soupçon en contexte
En quête de soutoura
Les espaces et les temps du « milieu »
Choisir les bons espaces, se déplacer, se cacher
L’impossible secret
La soutoura comme principe de distinction
Conclusion
15. « Ils ont fait le choix d’être ici, ils assument »
Morale punitive et sens de la responsabilité dans les unités de haute sécurité aux États-Unis
Le Supermax, produit d’une bureaucratie sécuritaire ?
L’impératif local de sécurité
Une économie morale de la responsabilité individuelle
Un micro-management comportemental
La responsabilisation à l’épreuve des « perturbés », et les arrangements locaux
Des détenus problématiques
La difficile cause des malades mentaux
Réformer le régime de la punition ?
Conclusion
16. « Responsables de quoi ? »
Le travail moral des usagers de drogue précarisés
La politique de la réduction des risques et l’économie morale de la responsabilité
Les jugements moraux des injecteurs : consommer et initier
Du « bon shoot » au « bon shooteur »
Des « conduites moralement condamnables »
Le travail moral des injecteurs de drogue précarisés
La posture morale du partage
La posture morale de la défonce
La posture morale du respect
Ajustements et variations adaptatives
Conclusion
17. « S’il vous plaît, pas de pitié ! »
Les combats des parents d’adolescents handicapés mentaux
La construction politique et morale du handicap mental
« C’est toujours la mère qui prend ! » Injonctions morales et sentiments de culpabilité
« Combien se battent ? » Communautés morales et frontières sociales
Conclusion
Liste des auteurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites