Les gardiens de la raison
Enquête sur la désinformation scientifique

Stéphane FOUCART, Stéphane HOREL, Sylvain LAURENS

Les années 2000 ont vu déferler les mensonges des industriels du tabac, des énergies fossiles ou des pesticides et leurs études commanditées dissimulant la dangerosité de leurs produits. Explorant les nouvelles frontières du lobbying, cette enquête dévoile les stratégies de manipulation qu’emploient désormais ces « marchands de doute » pour promouvoir leur « bonne » science et s’emparer du marché de l’information scientifique.
Leur cible privilégiée n’est plus seulement le ministre ou le haut fonctionnaire. Aux aguets sur les réseaux sociaux, des agences spécialisées visent le professeur de biologie de collège, blogueur et passeur de science, le citoyen ordinaire, le youtubeur, le micro-influenceur. Instrumentalisés pour propager des contenus dégriffés, les amateurs de science sont transformés en relais zélés des messages de l’industrie et en viennent à se considérer comme des gardiens de la raison.
Parmi ces fact-checkers, vérificateurs d’informations autoproclamés, peu savent qu’ils amplifient des éléments de langage concoctés par des officines de relations publiques. Une poignée d’intellectuels et de scientifiques, en revanche, participe sciemment à la réactualisation, autour de la science, de tout le crédo conservateur. Un projet politique volontiers financé par l’argent des industriels libertariens, et qui porte la marque de leur idéologie anti-environnementaliste et antiféministe.

Version papier : 22 €
Version numérique : 14,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : septembre 2020
ISBN : 9782348046155
Nb de pages : 368
Dimensions : 140 * 205 mm
ISBN numérique : 9782348064630
Format : EPUB

Stéphane FOUCART

Journaliste au Monde, Stéphane Foucart a reçu avec Stéphane Horel en 2018 le Prix européen du journalisme d’enquête pour leur série sur les Monsanto Papers. Il a notamment publiéLa Fabrique du mensonge (Denoël, 2013).

Stéphane HOREL

Stéphane HOREL
Stéphane Horel, journaliste au Monde, explore de longue date l’impact du lobbying et des conflits d’intérêts sur les décisions politiques. En 2017, son travail sur les perturbateurs endocriniens - qui a donné lieu au livre Intoxication, La Découverte, 2015 - a été récompensé par le prix Louise Weiss du journalisme européenn. En 2018, elle a reçu, avec Stéphane Foucart, le European Press Prize de l'investigation pour leur série sur les Monsanto Papers publiée dans Le Monde.

Sylvain LAURENS

Sylvain Laurens est sociologue, maître de conférences à l’EHESS et il a récemment publiéMiliter pour la science. Les mouvements rationalistes en France (1930-2005) (Éditions de l’EHESS, 2019).

Extraits presse

Dans cet ouvrage remarquable, les journalistes Stéphane Foucart et Stéphane Horel démasquent, avec le sociologue Sylvain Laurens, les discours et démarches au service des intérêts privés. Ou comment la science et la raison sont désormais instrumentalisées par un camp réactionnaire. Un travail d’un intérêt public.

23/09/2020 - Jérôme Lamy - L'Humanité

 

Glyphosate, OGM ou climatoscepticisme… L’enquête des journalistes du «Monde» Stéphane Foucart et Stéphane Horel et du sociologue Sylvain Laurens examine les nouvelles stratégies de lobbying pour peser dans le débat scientifique. Avec pour cible privilégiée le citoyen ordinaire via les réseaux sociaux.

24/09/2020 - Nicolas Celnik - Libération

 

Ce livre est dense, précis, fouillé, très polémique, édifiant et passionnant.

24/09/2020 - Sonia Devillers - France Inter

 

Table des matières

Introduction
1. L’environnementalisme, cette nouvelle fake news d’hystéros

Mass hysteria en sous-sol
Précédemment dans la série Glyphosate
« Journalisme d’insinuation » et journalisme en 280 caractères
Galerie d’épouvantails
Le fact-checking, remède à l’hystérie
€ = M6
Collier de « points Godwin »
2. Éduquer à la (bonne) science
Aux origines de la sound science
Le climatoscepticisme, virus inoculé dans la médiation scientifique
Le son de la science en français
L’information scientifique au service du marché
3. Le crime de précaution
Les « millions de victimes » de l’hystérie chimiophobe
L’importation de la fable du DDT
Le plan de communication de mister Bate
La force prescriptrice de l’Afis au nom des amateurs de science
Le chlore au temps du choléra
Archéologie d’une fiction sponsorisée
4. Le danger risquologique
Le fruit du hazard
Chirurgie éditoriale et citations amputées
Une version sur mesure du consensus scientifique
Un comité éditorial aux petits oignons
Marcel et les abeilles
Antiscience, tu perds ton sang-froid
Du tweet à l’imprimerie
5. La trollisation de l’espace public
Trolls sur canapé
J’me voyais déjà en haut de l’article
Le baroud du collectif #NoFakeScience
Au pays d’« AgriSkippy » et des micro-influenceurs
Jin et les bons génies de l’influence digitale
6. Le Science Media Centre : et la science industrielle devint officielle
Le Science Media Centre, sas entre experts et journalistes
La science en faction
Des reconversions à des postes de pouvoir
La cause fait le poison
Du sens à propos de la science ?
Les sélectionneurs officiels de la parole scientifique
7. La zone mondaine de la science
Un Science Media Centre à la française
Virginie Tournay, missionnaire de la science certifiée
Le relais franc-maçon
Humensis : « Et un éditeur pour les publier tous »
L’édition scientifique contre le principe de précaution
8. Burn-out chez les héros de la raison
Vérité, relativisme et peuple bison
Jean Bricmont, héraut de la liberté d’expression
De Sokal à Soral
Laissez parler les climatosceptiques
Un rationalisme désarmé, récupérable et récupéré
9. Les campus américains sous perfusion libertarienne
L’histoire réelle d’une science libertarienne
L’instrumentalisation du free speech
Students for Liberty et le reformatage des écoles du pouvoir
Le deplatforming en VF
10. Le néorationalisme d’importation
Brouillage politique et croisade antigenre au nom de Darwin
L’évopsy ou l’excuse génétique au sexisme
Un acharnement scientiste suspect
L’optimisme illuminé de Steven Pinker
Les tour operators de la raison
11. Gérald Bronner, l’intellectuel rationaliste de synthèse
Manipuler avec précaution
L’héritier de la sociologie franchouillarde des seventies
Les neurosciences au secours d’un acteur libre (pas si libre que ça)
L’instrumentalisation des « neuros »
Une sociologie viriliste
Contre les guerriers de la justice sociale
Conclusion
Déclaration d’intérêts
Remerciements
Principaux sigles
Notes.

Droits étrangers

THE GUARDIANS OF REASON
An investigation into scientific disinformation

For entire sectors of industry, the support of scientific authority is vital. But, by endeavoring to control it, these industries attack the very idea of scientific truth as far as the public is concerned. The battle for control of scientific information is often carried out through the manipulation of language. The words and ideas of their inventors are manipulated to make us wonder whether these researchers, NGOs, and environmental activists are not, in fact, the ones disseminating doubt through fake news?
This book is essential for understanding the maneuvers and power plays that shape public debate today.


Stéphane Foucart and Stéphane Horel are journalists for Le Monde. In 2018 they were awarded the Prix européen du journalisme d’enquête (European prize for investigative journalisme) for their series on the Monsanto Papers. Stéphane Foucart published La Fabrique du mensonge. Comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger (The lie factory. How industries manipulate science and put us in danger) (Denoël, 2013). Stéphane Horel is the author of Lobbytomie. Comment les lobbies empoisonnent nos vies et la démocratie (Lobbytomy. How the lobbies poison our lives and democracy) (La Découverte, 2018).
Sylvain Laurens is a sociologist and senior lecturer at the EHESS. He recently published Militer pour la science. Les mouvements rationalistes en France (Campaign for science. Rationalist movements in France (1930-2005) (Éditions de l’EHESS, 2019).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites