La nouvelle économie de l'audiovisuel

Alain LE DIBERDER

Les jeunes et même les moins jeunes accueillent aujourd’hui avec enthousiasme l’arrivée de Netflix, de Youtube, demain de Disney. Ils sont la nouvelle télévision, la télévision en mieux.
Or ces offres restructurent en profondeur tout l’écosystème de l’audiovisuel. La publicité a perdu 10 000 emplois au cours des dernières années, les chaînes commerciales privées ne vont pas bien, certains pays européens se demandent s’il leur faut encore une télévision publique, le cinéma français craint que les bonnes années ne soient derrière lui. Et Netflix ne passe pas ses films en salles, mais obtient des prix partout dans le monde, sauf à Cannes.
Comment en est-on arrivé là ? Quels sont les mécanismes cachés qui animent ce nouveau monde audiovisuel ? Au moment où l’Amérique de Donald Trump s’éloigne de l’Europe, où la consommation de vidéo engendre des monceaux de big data personnelles qui partent outre-Atlantique, comment faire pour ne pas perdre complètement cette guerre éclair au terme de laquelle la majorité des médias européens risquent de passer sous pavillon américain ?

Version papier : 10 €
Version numérique : 7,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°723
Parution : septembre 2019
ISBN : 9782348042942
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm
ISBN numérique : 9782348045592
Format : EPUB

Alain LE DIBERDER

Alain Le Diberder dirige Buzz2buzz, cabinet d’architectes en nouveaux médias, après avoir été directeur des programmes et gérant d’Arte de 2012 à 2017. Il a exercé des responsabilités au ministère de la Culture, à France Télévisions, à Canal+ et pour la SACD. Il a publié plusieurs ouvrages consacrés à la télévision, aux jeux vidéo et à la cyberculture aux éditions La Découverte.

Extraits presse

Alain Le Diberder, directeur du cabinet Buzz2buzz et ancien directeur des programmes d’Arte (2013-2017), publie La Nouvelle Économie de l’audiovisuel. Dans cet ouvrage, qui paraît le 26 septembre aux Éditions La Découverte, l’auteur s’éloigne des traditionnelles analyses sectorielles pour proposer «une approche globale de l’audiovisuel considéré dans son ensemble et centré sur les nouvelles interactions qui l’animent et parfois le perturbent ».

23/09/2019 - Satellifax

 

Chacune des analyses de La nouvelle économie de l’audiovisuel, qu’elle concerne la raréfaction de la ressource publicitaire, l’affaiblissement de la télévision linéaire (celle que l’on regarde en fonction de la programmation décidée par les chaînes), s’appuie sur un passionnant appareil statistique, dont l’auteur extrait des exemples utiles à toutes les conversations que suscitent ces sujets. En voici un exemple, en guise de conclusion : «En 1977, en montant dans un autobus avec vingt passagers, vous aviez une chance sur trois que votre voisin ait vu la même émission que vous la veille. Aujourd’hui, c’est une chance sur dix-neuf.»

17/10/2019 - Thomas Sotinel - Le Monde

 

Derrière la production de films, de dessins animés, de documentaires, etc., il y a toute une économie de la magie des images. Et elle est en pleine révolution. Alain Le Diberder nous offre une carte avec quelques points de rencontres pour essayer de s’y retrouver.

01/11/2019 - Christian Chavagneux - Alternatives économiques

 

Une radiographie de l’écosystème audiovisuel à l’heure d’Internet, de YouTube et de Netflix. Alain Le Diberder, directeur de Buzz2Buzz et ancien responsable des programmes d’Arte, évoque le cinéma, les chaînes télévisées, la production et la consommation des contenus, leurs acteurs, mais aussi l’avènement des géants du Web et l’évolution des recettes publicitaires. Un essai court, mais dense et édifiant quant aux évolutions de l’économie audiovisuelle.

25/11/2019 - Jonathan Fanara - Le Mag du ciné

 

Table des matières

Introduction
I / Un système vivant et interdépendant

Anatomie
Physiologie
Les ressources - L’emploi
II / La consommation des images, permanences et innovations
Les films en salles et en vidéo
L’audience globale de la télévision
De nouvelles formes de consommation audiovisuelle
Le binge watching (ou visionnage boulimique) - Le replay (ou télévision de rattrapage) - Le piratage - Une internationalisation rampante : l’audience des chaînes étrangères
De nouveaux modes d’accès aux images
III / Les programmes audiovisuels
La production des programmes audiovisuels
Les genres - Un domaine étonnamment stable
Le dynamisme de l’information télévisuelle
Les auteurs
IV / Les chaînes de télévision gratuites
La crise de la publicité
Un marché global en panne depuis près de vingt ans - Comment le secteur de la publicité s’est-il adapté ? - Pourquoi le numérique a-t‑il réussi à dominer le marché publicitaire ? - La relation ambiguë des chaînes de télévision avec le numérique
Le déclin des chaînes commerciales
La télévision publique est toujours nécessaire
V / Netflix et YouTube, les perturbateurs
La résistible ascension de Netflix
La préhistoire, jusqu’au lancement : une start-up dirigée par Marc Randolph - Des débuts chaotiques et la prise du pouvoir par Hastings - 2002‑2007 : en Bourse, mais la concurrence se réveille - De 2008 à 2016 : streaming, international et très grosse erreur - De l’été 2016 à 2019 : le triomphe - Netflix au bout de vingt ans
YouTube
YouTube, le trou noir de l’audiovisuel - L’offre culturelle et éducative sur YouTube - Les critiques de YouTube - Un service public ?
VI / La mutation de la télévision payante
Les coûts de la svod
Les coûts techniques - Le gouffre du marketing - Les dépenses de programmes - Les dépenses de gestion
Les recettes de la svod
La loi d’airain de la svod : MA x DVA > CAA
Le nouveau modèle de la télévision payante
VII / La permanence du cinéma
Le cinéma mondial : stagnation des salles et mutation d’Hollywood
L’exception française
Le financement de la production des films français
Moins d’argent des télés, est-ce si grave ?
Conclusion / Un audiovisuel sans nations
Repères bibliographiques.

Droits étrangers

THE NEW AUDIOVISUAL ECONOMY


In a few years the audiovisual sector has changed drastically and some European countries are wondering if they still need public television. Netflix movies are not shown in theatres but are winning prizes around the world except in Cannes. How did we get here? What are the hidden mechanisms driving this new audiovisual world? And, at a time when Donald Trump’s America is distancing itself from Europe and as video consumption is bringing mountains of personal big data from the other side of the Atlantic, what can we do to avoid completely losing this lightning war at the end of which all European media risk being brought under the American flag?
This clear, concise work answers these questions.


Alain Le Diberder after working as program director and manager of Arte from 2012 to 2017 now runs Buzz2buzz, a new media architecture company. He has held positions with the Ministry of Culture, France Television, Canal+ and SACD (Authors’ society). With La Découverte, he has published several works on television, video games and cyberculture.


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites