Adieux au capitalisme
Autonomie, société du bien vivre et multiplicité du monde

Jérôme BASCHET

Il est temps de rouvrir le futur. Et d’engager résolument la réflexion sur ce que peut être un monde libéré de la tyrannie capitaliste. C’est ce que propose ce livre, en prenant notamment appui sur les expérimentations sociales et politiques accumulées par l’insurrection et les communautés zapatistes, une « utopie réelle » de grande envergure.
Pratiquer une démocratie radicale d’autogouvernement et concevoir un mode de construction du commun libéré de la forme État ; soumettre les activités productives à des choix de vie qualitatifs et collectivement assumés ; laisser libre cours au temps disponible, à la déspécialisation des activités et au foisonnement créatif des subjectivités ; admettre la pluralité des chemins de l’émancipation et créer les conditions d’un véritable échange interculturel : telles sont quelques-unes des pistes qui dessinent les contours d’un anticapitalisme non étatique, non productiviste et non eurocentrique.
En conjuguant un effort rare de projection théorique avec une connaissance directe de l’une des expériences d’autonomie les plus originales des dernières décennies, Jérôme Baschet s’écarte des vieilles recettes révolutionnaires dont les applications au XXe siècle ont montré l’échec tragique. Il propose d’autres voies précises d’élaboration pratique d’une nouvelle manière de vivre.

Version papier : 8,50 €
Version numérique : 8,49 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°458
Parution : 03/11/2016
Format : EPub
ISBN papier : 9782707192349 ISBN numérique: 9782707193803

Jérôme BASCHET

Jérôme BASCHET
Jérôme Baschet est historien. Après avoir longtemps enseigné à l’EHESS, il enseigne maintenant à l’Universidad Autónoma de Chiapas, à San Cristóbal de Las Casas (Mexique). Il est notamment l’auteur de Défaire la tyrannie du présent. Temporalités émergentes et futurs inédits (La Découverte, 2018).

Table des matières


Introduction
Ne sauvons pas le capitalisme, sauvons-nous de lui !
1. Le capitalisme, système humanicide
Une crise, oui, mais de quoi ?
Ruptures historiques du néolibéralisme
Constitution du marché mondial
Tyrannies et mutations du travail
Formatage concurrentiel des subjectivités
2. Construire l’autonomie : le politique sans l’État
Les zapatistes : une expérience rebelle
Que faire (de l’État) ?
Auto-émancipation et autogouvernement
L’autonomie comme forme politique générale
3. La société libérée de l’économie
La base matérielle de la société postcapitaliste existe déjà
Révolution du temps et dé-spécialisation généralisée
Le travail est mort, vive l’âge du faire !
Subjectivités coopératives et foisonnement des singularités
4. Un monde fait de multiples mondes
De la guerre contre la subsistance à l’affirmation du bien vivre
Vers un pluniversalisme interculturel
Revirement historique et révolution anthropologique
5. Nous sommes déjà en chemin
Au-delà des deux scénarios
Faire croître nos espaces libérés
Résister et construire, tout ensemble
Compter avec d’autres forces que les nôtres
Remarques finales
Aucun chemin n'est tracé et jamais il n'existera UN chemin
Annexe
Estimation du temps d’activité socialement nécessaire
Bibliographie
Remerciements.



Droits étrangers

FAREWELL TO CAPITALISM
Multiple worlds, self-governance, and living well

Drawing on the Zapatista experience – a "real utopia" that will soon celebrate its 20 years of existence – this small, incisive book invites readers to revisit the future and engage in a reflection on what the world could be, liberated from capitalist tyranny.
Constructing (another reality) and resisting (the advances of capitalist dispossession) are two inseparable aspects of the same approach whose conflictual dimensions we cannot ignore. We must put an end to capitalism before it destroys the conditions of human life on Earth.


Jérôme Baschet, a former student of the École normale supérieure de Saint-Cloud and a former member of the École française de Rome, is a historian, lecturer at the École des hautes études en sciences sociales and at the Universidad autónoma de Chiapas, in San Cristóbal de Las Casas (Mexico). He is notably the author of the reference work on the Zapatista movement L’Étincelle zapatiste. Insurrection indienne et résistance planétaire (Denoël, 2002 ; republished under a new title, Champs-Flammarion, 2005).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com