Quand les banlieues brûlent...
Retour sur les émeutes de novembre 2005

Véronique LE GOAZIOU, Laurent MUCCHIELLI

En novembre 2005, une émeute d’une ampleur sans précédent dans l’histoire contemporaine de la France a été gérée politiquement de façon désastreuse : le « retour au calme » est aussi un retour à toutes les difficultés de la vie ordinaire pour les habitants des quartiers populaires. C’est pourquoi des sociologues de terrain ont voulu montrer qu’il est possible et indispensable d’analyser ces événements et ce qu’ils révèlent de l’état de la société française.
Le livre montre notamment le rôle joué par Nicolas Sarkozy, pompier-pyromane, dans le développement de l’émeute. Il révèle aussi que la première personnalité politique à demander la mise en place de l’état d’urgence fut… Marine Le Pen. Contre les idées reçues, et notamment celle que ces émeutes furent le fait de jeunes instrumentalisés par des « caïds », des « barbus » ou des rappeurs, les auteurs montrent enfin que nombre d’habitants des quartiers ont témoigné d’une forme de solidarité avec les jeunes émeutiers.
Au-delà de l’événement, le livre soulève un certain nombre de questions essentielles : pourquoi l’école n’est plus perçue par une partie de la population comme un lieu de promotion sociale mais comme un lieu d’échecs et d’humiliations ? Quelle est la situation sociale et économique réelle des habitants des quartiers, en particulier les jeunes ? Pourquoi la façon dont la police remplit ses missions dans les quartiers « sensibles » est-elle devenue un problème plus qu’une solution ?
(Cette édition numérique reprend, à l'identique, la nouvelle édition augmentée de 2007.)

Version papier : 12,00 €
Version numérique : 9,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Sur le vif
Parution : décembre 2013
Format : EPub
ISBN papier : 9782707152176 ISBN numérique: 9782707163509

Véronique LE GOAZIOU

Véronique Le Goaziou, sociologue et ethnologue, chercheuse associée au CEVIPOF; Elle est notamment l’auteur, en collaboration avec Charles Rojzman, de Comment ne pas devenir électeur du Front national (Desclée de Brouwer, 1998), Idées reçues sur la violence (Le Cavalier bleu) et Prêtre en banlieue (L'Atelier, 2006, avec Pierre Triz).

Laurent MUCCHIELLI

Laurent MUCCHIELLI
Laurent Mucchielli est sociologue et directeur de recherches au CNRS (CESDIP). Il a dirigé de nombreux ouvrages, parmi lesquels, à La Découverte (avec Véronique Le Goaziou) : Quand les banlieues brûlent. Retour sur les émeutes de novembre 2005 (2006) ; La Frénésie sécuritaire (2008) ; (avec Pieter Spierenburg) : Histoire de l’homicide en Europe de la fin du Moyen Âge à nos jours (2009).

Table des matières

Introduction, par Laurent Mucchielli
1. Les émeutes de novembre 2005 : les raisons de la colère, par Laurent Mucchielli, avec la participation d'Abderrahim Aït Omar
2. La classe politique française et les émeutes : silence et déni, par Véronique Le Goaziou
3. Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur et pompier-pyromane, par Nasser Demiati
4. Les habitants des quartiers : adversaires ou solidaires des émeutiers ?, par Éric Marlière
5. Les émeutiers : entre violence et résignation - Témoignage de Yazid Kherfi, recueilli par Véronique Le Goaziou
6. La police dans les « quartiers sensibles » : un profond malaise, par Marwan Mohammed et Laurent Mucchielli
7. Pourquoi ont-ils brûlé les écoles ?, par Laurent Ott
8. Les intervenants sociaux au service de la sécurité ? Analyse d'une dérive dangereuse, par Manuel Boucher
Conclusion. Les émeutes, forme élémentaire de la contestation politique, par Laurent Mucchielli et Véronique Le Goaziou
Les auteurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites