Lettres à Thomas More sur son utopie (et celles qui nous manquent)

Thierry PAQUOT

Mon cher Thomas,
C’est inconscient de mon audace que j’ose m’adresser à toi, l’Humaniste, l’auteur de L’Utopie– publié il y a tout juste cinq cents ans –, d’abord pour te remercier de ce texte si original qui a nourri d’innombrables rêves pour changer la société.
Tu ne me croiras pas, mais dans la jeune URSS, des ouvriers ont donné ton nom à leur soviet. Et, de son côté, le Vatican t’a canonisé ! Quel héritage ! Quand on pense que toi, l’Érudit, tu es devenu chancelier du roi Henri VIII (qui t’a fait décapiter…), que tu n’as pas mis en œuvre une seule réforme digne de ce nom (toi, le saint patron des gouvernants), tu comprendras que ta vie, ton œuvre et sa postérité restent un vrai mystère…
Depuis quelque temps, l’utopie a mauvaise presse – il faudra que je te parle de ces « totalitarismes » qui ont abîmé ta belle idée. Et pourtant, je connais nombre de mes contemporains qui seraient ravis de ta proposition de réduire le temps de travail quotidien à 6 heures ou celle de laisser tout individu libre de croire dans le dieu qu’il veut. Qu’est-ce qu’un bon gouvernement ? Comment mettre fin à la guerre ? Comment libérer l’individu tout en assurant les conditions de son bien-être social ? Toutes ces questions étaient les tiennes. Je suis persuadé que notre époque est en panne, que notre imaginaire politique bégaie ou fait du sur place. Il lui faut carburer à l’utopie pour quitter cette désespérance et avancer sur le chemin des possibles.
En ta précieuse compagnie.
Bien à toi,
Thierry

Version papier : 12,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Cahiers libres
Parution : septembre 2016
ISBN : 9782707191069
Nb de pages : 160
Dimensions : 125 * 190 mm

Thierry PAQUOT

Thierry PAQUOT

Thierry Paquot, philosophe de l’urbain, participe depuis plus de trente ans aux débats sur la ville, l’architecture et l’urbanisation. Il dénonce dans ses écrits l’urbanisme de l’ère productiviste et propose des alter-architectures au nom de l’écologie existentielle. Il a publié de nombreux ouvrages Habiter l'utopie. La Familistère Godin à Guise, (collectif, Les Éditions de la Villette, 1982, 1998, 2004), Rêver demain : utopies, science-fiction, cités idéales (collectif, 1994), L'Uopie, ou l'idéal piégé (Hatier, 1996), Utopies et utopistes (La Découverte, 2007) et Introduction à Ivan Illich (La Découverte, 2012).

Extraits presse

Thierry Paquot, pour célébrer, actualiser et prolonger l’œuvre, a la bonne idée d’écrire à son auteur, un ami intellectuel qu’il tutoie sans familiarité, mais avec complicité. Philosophe érudit, féru de villes et de livres autant que d’étymologie et d’écologie, Paquot fait redécouvrir un humaniste qui fut décapité puis canonisé.

12/12/2016 - Julien Damon - Les Echos

 

Table des matières

Première lettre, pour faire connaissance
Deuxième lettre, à propos de ton utopie et de quelques suivantes
Troisième lettre, sur le travail et des (im)possibilités d'en sortir
Quatrième lettre, de la permanence des guerres et des religions et ded guerres de religion
Cinquième lettre, quelles utopies après la tienne... ?

Droits étrangers

LETTERS TO THOMAS MORE ON HIS UTOPIA
(AND THOSE WE MISS)

On the 500th anniversary of the first publication of Utopia, one of the most famous works of modern thought, Thierry Paquot has written several letters to its author, the humanist, Thomas More (1478-1535). What is the story of Utopia? Why has it gone down in history? Why did its author put so little of it into practice? This lifelong travelling companion of Utopias brings all the power and potential of a five centuries old work back to life in a very readable, enthusiastic style.


Thierry Paquot is an urban philosopher who has participated for over 30 years in debates on the city, architecture and urbanisation. With La Découverte he has published, Terre urbaine (An urban world) (2006, 2016), Utopies et utopistes (Utopias and Utopians) (2007), L’Espace public (The public sphere) (2009), Introduction à Ivan Illich (An introduction to Ivan Illich) (2012) Désastres urbains (Urban disasters) (2015) and Le paysage (Landscapes) (2016).


Contact : d.ribouchon@editionsladecouverte.com