Les théories de la république

Serge AUDIER

Depuis les années 1980, l’idée républicaine occupe une position centrale dans le débat public. Ce livre propose une analyse historique et conceptuelle qui devrait permettre d’en clarifier le sens. La république, concept clé de l’Antiquité romaine (res publica : la « chose publique ») réapparu à la Renaissance, incarne la liberté politique contre l’arbitraire : ses thèmes sont le primat de l’intérêt commun sur les intérêts particuliers, le gouvernement des lois, la vertu civique. On verra comment ces idées ont été transformées, de Machiavel jusqu’aux théoriciens de la IIIe République.
Le républicanisme est aujourd’hui au centre de nouvelles interrogations. Quelles réponses peut-il apporter aux problèmes qu’affrontent les sociétés actuelles au plan civique et social ? Doit-il se transformer dans le contexte de la globalisation et de la montée du multiculturalisme ? Peut-il ouvrir des pistes pour démocratiser les démocraties libérales ? À partir d’un examen des principales théories politiques contemporaines, l’ouvrage confronte les positions en présence sur le sens et l’avenir de l’idée républicaine.

Version papier : 10 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Collection : Repères n°399
Parution : juillet 2015
ISBN : 9782707178503
Nb de pages : 128
Dimensions : 120 * 190 mm

Serge AUDIER

Serge AUDIER

Serge Audier, ancien élève de l’ENS-Ulm, agrégé et docteur en philosophie, est maître de conférences à l’université Paris-IV-Sorbonne. Il a notamment publiéLa Pensée anti-68 (La Découverte, 2008), Néo-libéralisme(s). Une archéologie intellectuelle (Grasset, 2012) et Penser le néolibéralisme. Le moment néolibéral, Foucault et la crise du socialisme (Le Bord de l'eau, 2015).

Table des matières