Les guerres de mémoires
La France et son histoire

Isabelle VEYRAT-MASSON, Pascal BLANCHARD

Depuis le milieu des années 1990, la notion de guerres de mémoires s’affirme dans le débat public. Les termes de « repentance » et de « lois mémorielles » sont entrés dans le discours politique et la « mémoire » devient un enjeu du présent. Les médias, les historiens, et les responsables politiques s’engagent et certains évoquent même un risque de débordement mémoriel, en particulier à propos de l’histoire coloniale. De nouveaux enjeux émergent autour des héritages de Mai 68 ou de Vichy ; le souvenir de la Grande Guerre, celui de la Shoah questionnent toujours le présent sur la manière d’appréhender et de commémorer le passé.
Ces différents protagonistes ont largement mobilisé les médias, anciens et nouveaux, saturant parfois l’espace public. Pourtant, en France, le XIXe puis le XXe siècle ont été, génération après génération, une longue suite de conflits mémoriels qui ont permis à ce pays de faire entrer le passé dans le présent.
C’est ce que montre, sur l’ensemble du XXe siècle, cet ouvrage réunissant historiens, politologues, anthropologues ou sociologues, en offrant un regard panoramique et sur le rôle majeur joué dans ces controverses par les différents acteurs de la mémoire. Comprendre les mécanismes, enjeux et stratégies médiatiques des guerres de mémoires, c’est comprendre comment fonctionne notre société et son rapport au passé ; mais c’est, aussi, une manière de donner une histoire à ces conflits.

Version papier : 12,90 €
Version numérique : 11,99 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Préface de Benjamin STORA
Collection : La Découverte Poche / Essais n°321
Parution : janvier 2014
Format : EPub
ISBN papier : 9782707160119 ISBN numérique: 9782707181794

Isabelle VEYRAT-MASSON

Isabelle Veyrat-Masson, directrice de recherche au CNRS, est co-rédactrice en chef du Temps des médias. Elle est notamment l’auteur de Quand la télévision explore le temps (Fayard, 2000).

Pascal BLANCHARD

Pascal BLANCHARD

Pascal Blanchard est historien, chercheur associé au Laboratoire communication et politique (CNRS), spécialiste du « fait colonial » et des immigrations. Il a codirigé l’édition des huit ouvrages du coffret Un siècle d’immigration des Suds en France (GRA, 2009) et des ouvrages tels Le Paris arabe. Deux siècles de présence des Orientaux et des Maghrébins en France (La Découverte, 2003), La France noire. Trois siècles de présences (La Découverte, 2011). Documentariste, il a proposé les films Paris couleurs (France 3, 2005) et Noirs de France (France 5, 2012) et il a été co-commissaire scientifique de l’exposition « Exhibitions. L’invention du sauvage » (2012).

Table des matières

Préface :La France et « ses » guerres de mémoires, par Benjamin Stora
Mai 68, Vichy, l'Algérie...
La France dans le tourbillon mémoriel
Un processus mondialisé
Les dangers de la répétition du passé
Introduction. Les Guerres de mémoires : un objet d’étude, au carrefour de l’histoire et des processus de médiatisation, par Pascal Blanchard et Isabelle Veyrat-Masson
Le clivage entre histoire et mémoire - De Bellae Memoriae - Médiatisation et « guerres de mémoires » - Identité française ? - Un enjeu médiatique - La guerre devient visible - Pourquoi une guerre de mémoire ? - Le besoin de mémoire - Les nouvelles dimensions de la mémoire - Un objet d'étude : les « guerres de mémoires » - Une « bonne mémoire »
I / Les territoires des guerres de mémoires dans le siècle
1. Une histoire conflictuelle : l’histoire de France entre deux rives, par Gilles Candar
Républicains et conservateurs - La guerre des manuels - L' « histoire qui sert... » - La rupture de l'après-Grande-Guerre
2. La Révolution française : mémoire et controverses, par Jean El Gammal
Caractères et portée des mémoires séculaires - À l'ombre des guerres (1914-1945) - Nouveaux conflits et dépassement des affrontements
3. L’Affaire Dreyfus : de l’affrontement des mémoires à la reconnaissance de l’histoire, par Vincent Duclert
Revanches nationalistes - La France représentée - Un refus d'État - Le temps de la commémoration - L'éveil du politique - Une parole présidentielle
4. La Grande Guerre en 1998 : entre polémiques politiques et mémoires de la tragédie, par Annette Becker
Un Premier ministre commémore : le choix des artistes contemporains pour dire les souffrances - Tirailleurs sénégalais et régions occupées ; guerre mondiale et guerre totale
5. Francisque ou Croix de Lorraine : les années sombres entre histoire, mémoire et mythologie, par Olivier Wieviorka
Persistance du mythe - Retour du balancier - L'émergence de la complexité - Une mémoire en mouvement
6. Shoah : les étapes de la mémoire en France, par Annette Wieviorka
Retour à l'après-guerre - Le procès Eichmann, l'entrée dans l'espace public - Le temps de la transition - Le temps de la reconnaissance
7. Le communisme français : mémoires défaites et mémoires victorieuses depuis 1989, par Bernard Pudal
La face d'ombre du socialisme « réalisé » : enjeux de la connaissance et usages politiques - Le Conseil de l'Europe et le jugement du passé - Le krach symbolique de 1989 et ses effets sur les communistes
8. De Mai, souviens-toi de ce qu’il te plaît : mémoire des années 68, par Philippe Artières et Michèle Zancarini-Fournel
Au lendemain de 68 - La troisième vague de 2008
9. La colonisation : du débat sur la guerre d’Algérie au discours de Dakar, Nicolas Bancel et Pascal Blanchard
Le retour de mémoire - D'une instrumentalisation l'autre - Mémoire d'État - Repenser l'histoire coloniale dans l'histoire nationale ? - 2008. : d'une guerre des mémoires à une « mémoire idéale »
10. Esclavage colonial : quelles mémoires ? Quels héritages ?, par Françoise Vergès
La mémoire comme résistance - Conflit sur les héritages de l'esclavage - Une expérience fondamentale - Le retour des mémoires de l'esclavage dans l'espace public - Une difficulté à comprendre l'esclavage
11. L’immigration : enjeux d’histoire et de mémoire à l’aube du XXIe siècle, par Ahmed Boubeker
Les travers d'une nostalgie de grandeur - De la guerre des mots - Une autre histoire - La petite histoire
II. Les armes des guerres de mémoires : de l’école à Internet
12. Entre pacification et reconnaissance : les manuels scolaires et la concurrence des mémoires, par Benoît Falaize et Françoise Lantheaume
Les manuels scolaires d'histoire, objets de débats permanents et traducteurs de logiques contradictoires - Les manuels d'histoire, instruments de la scolarisation des savoirs et pacificateurs des guerres mémorielles ? - Un danger de communautarisation des manuels d'histoire ?
13. L’université et la recherche face aux enjeux de mémoire : le temps des mutations, par Gilles Boëtsch
Les paradoxe des enjeux de mémoire - Au croisement de l'histoire et de la mémoire - L'histoire coloniale comme symptôme d'un processus - L'historien face à la mémoire - Guerres de mémoires et structures de recherche
14. Monuments : pacificateurs ou agitateurs de mémoire, par Catherine Brice
La monumentalité publique, objet d'histoire - Monument, identité, mémoire - Mémoires froides, mémoires chaudes - Les monuments publics, agitateurs de mémoire
15. L’État républicain, acteur de mémoire : des morts pour la France aux morts à cause de la France, par Serge Barcellini
L'interventionnisme étatique, d'une guerre à l'autre - Les années gaullistes - Les lendemains qui chantent... - Les dernières mutations commémoratives
16. L’écrit-événement : l’historiographie comme champ de bataille politique, par Enzo Traverso
Histoire, méomoire et écrit-événement - Retour du refoulé : Vichy et le fascisme - Goodbye Revolution, goodbye Communism - Retour du refoulé : le colonialisme
17. Musées et guerres de mémoires : pédagogie et frustration mémorielle, par Dominique Poulot
De la muséophobie contre-révolutionnaire à la guerre des remplois de sites patrimoniaux - Les musées en guerre contre la criminalité historique - Les nouveaux enjeux de mémoire au musée : revendication ou évitement ?
18. La loi : régulateur ou acteur des guerres de mémoires ?, par Gilles Manceron
Problèmes et bilan de la loi Gayssot - L'esclavage comme crime contre l'humanité - La reconnaissance du génocide arménien
19. À qui sert la guerre des mémoires ?, par Esther Benbassa
La genèse des trajectoires mémorielles - Le devoir de mémoire comme manifeste politique
20. La Guerre d’Algérie : la mémoire, par le cinéma, par Benjamin Stora
L'absence de l'Autre - Le cinéma algérien : une image sans passé - Le réveil du cinéma français : le piège de l'hyperviolence - Le problème des cinémas séparés - Nouveaux questionnements et autocensure des images - La genèse des trajectoires mémorielles - Le devoir de mémoire comme manifeste politique
21. Les guerres de mémoire à la télévision : du dévoilement à l’accompagnement, par Isabelle Veyrat-Masson
La télévision, un réceptacle pour la mémoire - Le temps de la réconciliation nationale et... du slience - Les années du dévoilement : la collaboration et la Shoah - Les gauches contre les droites en France - La mémoire de lé décolonisation : le règne des documentaires - Des mémoires qui refusent l'oubli : l'Indochine et l'Afrique - Les retours de mémoires : la presse et la loi
22. Guerres de mémoires on line : un nouvel enjeu stratégique ?, par Louise Merzeau
La grande parataxe, ou la comptabilité mémorielle - Querelles numériques : ça se discute - Stock et flux : la guerre des traces.
Bibliographie
Présentation des auteurs.