Le savant et le politique : une nouvelle traduction - Max WEBER

Le savant et le politique : une nouvelle traduction
« La profession et la vocation de savant », « La profession et la vocation de politique »

Max WEBER

« La profession et la vocation de savant »,« La profession et la vocation de politique » sont deux conférences célèbres de Max Weber qui ont fait l’objet d’une première traduction française en 1959 sous le titre Le Savant et le Politique. Prononcées respectivement en novembre 1917 et en janvier 1919, elles portent la marque de la période où elles furent conçues, celle de l’effervescence révolutionnaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Mais l’ampleur de la perspective que prend Weber sur les thèmes proposés leur a conféré le statut de classiques de la sociologie et de la théorie politique. Pour étudier les figures du savant et de l’homme politique, Weber conjugue une approche historico-sociologique, attentive aux conditions concrètes d’exercice de chacune des « professions », et une interrogation éthique sur le sens que peuvent avoir l’une et l’autre, qui autorise à les vivre comme « vocations », ainsi que sur les responsabilités qu’elles engagent. Jouant de ce double registre, il invite à comprendre les formes que revêtent aujourd’hui aussi bien la pratique de la science que l’exercice de la politique comme deux aspects du destin des sociétés modernes, marquées au sceau de la rationalisation et de l’intellectualisation. Ces deux conférences sont ici proposées dans une traduction nouvelle qui vise à satisfaire les exigences de rigueur qu’impose la réception la plus récente. En tenant compte des commentaires et des interprétations qui se sont multipliés durant ces vingt dernières années, la présente traduction veut offrir au lecteur un texte précis qui permet d’apprécier la signification de certains mots-clés, naguère traduits d’une façon approximative.

Version papier : 10,50 €
Facebook Twitter Google+ Pinterest
Détails techniques
Présentation de Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
Notes de Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
Traduit de l'Allemand par Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
Collection : La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales n°158
Parution : octobre 2003
ISBN : 9782707140470
Nb de pages : 210
Dimensions : 125 * 190 mm
Façonnage : Broché

Max WEBER

Max Weber (1864-1920), principal fondateur de la sociologie allemande, fait l'objet d'une redécouverte en France depuis quelques années, comme l'attestent les traductions récentes ou annoncées d'œuvres du sociologue allemand (Sociologie des religions, Gallimard, 1996), ainsi que les travaux qui lui sont consacrés (Pierre Bouretz, Les promesses du monde, la philosophie de Max Weber, Gallimard, 1996). Il est notamment l'auteur de L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme et de Le Savant et le Politique.

Extraits presse

« [L'ancienne] traduction devrait céder naturellement la place au travail de Catherine Colliot-Thélène qui, par une introduction substancielle et un appareil de notes fort riche, ajoute à une traduction précise en même temps que très claire les moyens de restituer dans leurs contextes ces écrits quasi-mythiques qui d'ailleurs, à presque un siècle de distance, demeurent toujours aussi impressionnants, tant du point de vue de la force des idées qui y sont présentées que par la force du pathos qui s'en dégage. »
REVUE PHILOSOPHIQUE

PRESSE

 

Table des matières

Remerciements,par Catherine Colliot-Thélène - Note bibliographique, par Catherine Colliot-Thélène - Préface, par Catherine Colliot-Thélène-I - La posture prophétique - L’éloge de la passion - De quelques choix de traduction - II - La spécialisation obligée - Une déontologie de l’enseignant - Le monopole de la violence physique légitime - Le nationalisme wébérien - Éthique de la conviction et éthique de la responsabilité / éthique du pouvoir et honneur du fonctionnaire - La profession et la vocation de savant - Note éditoriale - La profession et la vocation de politique - Note éditoriale.